Eurocopter touche le jackpot à Las Vegas

 |   |  582  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
La filiale hélicoptériste du groupe EADS a engrangé 69 nouvelles commandes et engagements de commandes au salon Heli-Expo 2013 de Las Vegas.

A Las Vegas, Eurocopter a touché le jackpot. La filiale hélicoptériste du groupe EADS a engrangé 69 nouvelles commandes et engagements de commandes au salon Heli-Expo 2013 de Las Vegas dans le Nevada (4-7 mars), selon un communiqué publié lundi. Un beau succès pour Eurocopter, qui domine le marché des hélicoptères civils. Le constructeur revendique 44 % des livraisons sur le marché mondial des hélicoptères civils et parapublics (police et services d'urgence) pour un marché évalué à 750 hélicoptères (25 % pour son rival américain Bell). Heli-Expo a confirmé la bonne santé du marché des hélicoptères, qui avait été beaucoup malmené en raison de la crise financière en 2009 et 2010, qui avait fuir les clients.

Les commandes obtenues au plus grand salon mondial sur les hélicoptères ont concerné toute la gamme des produits allant de "du monomoteur léger AS350 au EC225, un hélicoptère de 11 tonnes", souligne le communiqué. Parmi les trois tendances observées sur le salon, deux confirmations : la poursuite de la forte demande pour les hélicoptères de transport par l'industrie pétrolière et gazière, la demande soutenue dans le marché des services médicaux de secours. Enfin, troisième tendance, l'émergence d'un marché de leasing. "Eurocopter est bien placé pour répondre à la demande accrue d'hélicoptères modernes et efficaces", a estimé le PDG d'Eurocopter, Lutz Bertling, cité dans le communiqué.

Un contrat de près de 1 milliard de dollars

Eurocopter a profité d'Heli-Expo pour présenter des nouveautés comme l'EC135 T3/P3, un bimoteur polyvalent de taille moyenne, qui a reçu des commandes de la part de trois clients de lancement : Air Methods et Norsk Luftambulanse (6 appareils chacun pour des missions d'urgences médicales) ainsi que Aiut Alpin Dolomites (1 appareil pour des missions de secours en montagne). L'EC135 a fait l'objet de cinq autres commandes de la part de cinq autres clients dans différentes configurations. Le constructeur européen a également annoncé à Heli-Expo une commande d'une compagnie de leasing, Milestone Aviation Group, qui a sélectionné 14 hélicoptères EC225 et 5 EC175. Soit un très beau contrat d'une "valeur de presque 1 milliard de dollars" (768 millions d'euros). L'EC225 et EC175 pour Milestone seront "configurés aux exigences de ses clients" pour des missions de transports du personnel pour les plates-formes offshore ou des missions de recherche et de sauvetage. Bristow Groupe s'est pour sa part engagé à acheter jusqu'à 12 EC175 pour des missions de transports pour l'industrie pétrolière et gazière.

Avincis Group s'est offert dix EC145 T2 (un bimoteur de 3,5 tonnes) pour des missions d'urgences médicales. Deux autres EC145 ont été commandés par Phoenix Heli-Flight et par Memorial MedFlight. Par ailleurs, Eurocopter a vendu trois EC130 à trois clients différents et trois AS350, dont deux à Phoenix Heli-Flight. Enfin, le mexicain Aereos Pegaso a acheté deux Dauphin (EC155).

50 commandes pour Bell

Le rival d'Eurocopter, Bell (groupe Textron) a également été à la fête lors du salon Heli-Expo. Le groupe américain a vendu 50 appareils supplémentaires, dont une commande significative de 30 hélicoptères pour American Medical Group Holdings pour des missions d'urgences médicales. Une commande qui fait suite, rappelle Bell dans un communiqué publié lundi, à un contrat signé en décembre avec Air Methods pour 20 hélicoptères. En outre, Bell a obtenu plusieurs commandes de clients internationaux, venus d'Europe, d'Amérique latine et d'Asie renforçant la présence de Bell dans ses régions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2013 à 0:53 :
Oh bien un Européen qui gagne de l'argent au USA.
a écrit le 12/03/2013 à 11:13 :
Cool, une news positive !
a écrit le 12/03/2013 à 9:43 :
Bonne news...mais...il faudra être à la hauteur !
Eurocopter & Turbomeca ont du boulot, ce n'est pas seulement l'affaire de EADS mais de toute un maillon pour honorer les commandes à temps ! La est le défi !

Et si on reclassait les ouvrier de Peugeot Aulnay à Eurocopter la Courneuve ? Et si vous voulez tenter votre vie pro dans le sud, Eurocopter Marignane et Turbomeca Pau vont vous accueillir en supply-chain
Réponse de le 12/03/2013 à 10:13 :
donc , bonne nouvelle pour les ouvriers spécialisés en turbine de Peugeot , faudra choisir les meilleurs (la loi du marché.)
Réponse de le 12/03/2013 à 13:06 :
Bien, maintenant il faut tenir les délais et on peut embaucher des peugeot (s'ils acceptent).
a écrit le 12/03/2013 à 5:51 :
Une société européenne, l'avenir de l'Union. Merci à EADS pour nous faire rêver que l'Europe a un gros potentiel industriel et innovant.
Réponse de le 12/03/2013 à 10:24 :
Innovant ? non....il s'agit simplement de positionnement de marché et de concurrence...peu de constructeur mondiaux et de motoristes dans ce domaine + personnel qualifié. La demande est tres importante, l'offre est peu diversifiée du point de vue Marque. Donc quelques un se partagent le gâteau. On en reparlera dans 50 ans quand en Chine la Comac & Acic produiront leur hélicoptère + moteurs, et l'Inde et .... La concurrence dans ce domaine est une question de maturité industrielle, donc de temps...l'innovation n'a rien a voir la dedans !
Réponse de le 12/03/2013 à 11:00 :
Ah bon, les hélicoptéristes ne sont pas innovants ? Vous en savez des choses vous...
Réponse de le 12/03/2013 à 15:16 :
Article très intéressant.
Si Eurocopter est n°1, c'est avec des produits innovants et une longueur d'avance dans un marché très concurentiel (nombreux hélicoptéristes américains) et un portefeuille de brevets plus que conséquent.
Cf ci-après, les innovations parlent d'elles mêmes:
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20100929trib000553943/comment-eurocopter-a-lance-dans-le-plus-grand-secret-le-demonstrateur-x3.html
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20120411trib000692965/x6-et-x9-les-deux-nouveaux-programmes-secrets-d-eurocopter.html
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130124trib000744637/comment-eurocopter-a-reussi-une-croissance-spectaculaire-en-2012-.html
Réponse de le 12/03/2013 à 16:19 :
Et la fiabilité des moteurs ? Combien d'helicoptères sont bloqués au sol dans la flotte de l'armee française pour problème mécanique ? demandez aux militaires...

L'info de la tribune comme argumentaire c'est bien, connaître le terrain, le retour d'expérience et le marché, c'est mieux !

Réponse de le 12/03/2013 à 16:45 :
Si les helico de l'armée sont au sol c'est simplement parce qu'ils sont vieux et mal entretenus... Merci au ministere de la defense pour ses coupe dans le budget....
Réponse de le 13/03/2013 à 11:37 :
La réalité du terrain est une fiabilité opérationnelle bien supérieur aux concurents. Les soucis sont principalement liés à des consignes de maintenance non suivies pour raison d'économies comme indiqué par Marvin. C'est comme faire la maintenance de sa voiture seul pour économiser; il ne faut pas aller se plaindre au constructeur ensuite si ça ne marche pas.
a écrit le 12/03/2013 à 0:06 :
bravo, enfin une bonne nouvelle dans le marasme ambient ...
a écrit le 11/03/2013 à 19:56 :
Enfin une bonne nouvelle pour notre industrie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :