Pologne : comment Eurocopter s'est fait rouler par AgustaWestland

 |   |  441  mots
EC725 d'Eurocopter  DR
EC725 d'Eurocopter DR
Les deux constructeurs d'hélicoptères européens avaient convenu de proposer à Varsovie leur programme commun, le NH90. Mais AgustaWestland a préféré favoriser l'AW149 au grand dam d'Eurocopter.

Le NH90 aurait pu être l'hélicoptère idéal pour la Pologne, qui souhaite acquérir 70 appareils multirôles (versions tactique, navale et de sauvetage) pour son armée... Mais cet hélicoptère de dernière génération, vendu aux quatre coins du monde (plus de 500 exemplaires ont fait l'objet d'un contrat ferme) ne concourt même pas dans le cadre de cet appel d'offre. Pourtant Eurocopter (62,5% du programme NH90) avait convenu avec son partenaire italien, le constructeur AgustaWestland (32%), de le proposer à Varsovie et de conduire cette campagne en Pologne. Le groupe italien était le mieux placé pour diriger ce propect après le rachat en 2010 de l'usine de PZL à Swidnik (sud), qui produit des hélicoptères Sokol.

L'EC725 dans la course

Sauf que les Italiens ont préféré, sans le dire, pousser leur AW149. "Ils se sont foutus de notre gueule", enrage-t-on dans le groupe EADS. Du coup, Eurocopter a dû changer son fusil d'épaule et se mettre sur les rangs en proposant l'EC725. "Nous sommes arrivés un peu tard dans la course", regrette-t-on. L'hélicoptériste cherche des partenaires industriels nécessaires pour assembler les hélicoptères surplace et dispose de quelques pistes. "Les sociétés qui réfléchissent à participer de façon efficace à l'appel d'offres doivent apporter des garanties que ces hélicoptères seront produits en Pologne. Il s'agit d'un soutien à l'économie, au marché polonais du travail", avait expliqué fin septembre le Premier ministre polonais, Donald Tusk. C'est déjà le cas pour AgustaWestland, ainsi que Sikorsky, qui propose le S-70. Le constructeur américain produit, quant à lui, dans son usine de Mielec (sud) sa nouvelle version de l'hélicoptère Black Hawk, S70i, destinée à l'exportation.

Eurocopter outsider

Eurocopter reste l'outsider mais sa cote est remontée un peu. Lors du salon de l'industrie de l'armement MSPO, qui s'est tenu à Kielce début septembre, le constructeur européen a montré aux forces armées polonaises l'EC725, qui ont été très intéressées par les capacités de cet appareil, qui a également prouvé ses performances en Afghanistan. Le Délégué général pour l'armement, Laurent Collet-Billon, a de son côté tenté de convaincre les Polonais des atouts de l'EC725. Enfin, cet appareil est franco-allemand, ce qui pourrait séduire les Polonais vu leur tropisme germanique. D'autant que la France tente désespérément de relancer la coopération dans le cadre du Triangle de Weimar (Berlin-Paris-Varsovie). Ainsi, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, sera à Varsovie ce vendredi pour défendre la coopération européenne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/02/2013 à 16:13 :
Retour de la justice immanente .. européenne : "le patron de finmecchanica arrêté": on peut supposer que c'est téléguidé par la commission européenne, elle-même téléguidée par Hollande qui fait du chantage sur tous les terrains, comme un président aux abois; un vrai mauvais qui tire sur tous ceux qui lui font de l'ombre ou lui ont déplu; tiens! comme Tonton, dont la référence était Louis XIV,n'est-ce pas ?
a écrit le 08/10/2012 à 23:29 :
rien n'empeche eurocopter de participer a l'appel d'offre avec le NH90... ca ne serait pas la premiere fois ou le NH90 est en concurrence avec un autre modele eurocopter ou AgustaWestland....
a écrit le 06/10/2012 à 6:57 :
c'est surement encore la faute au cout du travail en France :-) :-) :-)
a écrit le 06/10/2012 à 0:57 :
Ceci, en language industriel, s'appelle un avertissement gratuit.
Qu'ils sont vilans ces ritals, nous faire çà, à nous, gentils français, qui les excluons systématiquement de tout programme où ils serainet leaders, pour aller les chercher ensuite quand on ne sait pas faire à leur place, on leur sous-traite des éléments complets sans qu'ils puissent le dire...nous on a tous les droits, c'est pour cela que les méchants étrangers nous jugent hautains et prétentieux.
Aucun industriel français n'aurait agit ainsi face à un italien, bien sur !!
a écrit le 05/10/2012 à 16:24 :
Encore de la pub rédactionnelle comme il y en a de plus en plus dans les journaux économiques.
Est ce vraiment efficace ?
Il semblerait que oui à voir son développement dans la tribune..............
Réponse de le 05/10/2012 à 18:21 :
Pouvez-vous développer, j'avoue mon incompréhension... De la pub pour qui ? Cordialement. Michel Cabirol.
a écrit le 05/10/2012 à 16:15 :
Pour la France, le triangle de Weimar va devenir le triangle des Bermudes !
a écrit le 05/10/2012 à 15:13 :
tout bien! ça c'est votre version ou opinion.C'est possible de lire aussi un commentaire de la part
de AugustaWestland? Accuser sans droit à la réponse c'est facile et de basse cour....
a écrit le 05/10/2012 à 15:07 :
... dans les réunions communes sur le NH90...
a écrit le 05/10/2012 à 13:25 :
@ Michel Cabirol: Pour rester dans l'air du temps et dans la note de vos confrères: "comment Eurocopter s'est fait pigeonner par AgustaWestland"
Réponse de le 05/10/2012 à 13:54 :
Et dans quelques mois, toujours à l'attention de M. Cabirol, "Comment EADS s'est fait pigeonner par BAE" !
a écrit le 05/10/2012 à 9:16 :
L'hélicoptère à surtout fait ses preuves en afghanistan que le facteur altitude et chaleur ne permettait d'emporter plus de 10 personnes sur une distance plus que limitée....
Réponse de le 05/10/2012 à 12:29 :
Exactement alors que l'AW149 est un helicoptere de derniere generation, certes non teste en mission, mais qui offre de meilleures performances par rapport a l'EC725. Par ailleurs, le NH90 a certes fait l'objet de plus de 500 commandes mais les clients ont de gros problemes en terme de maintenance et de livraisons.... (cf. en australie, nouvelle zelande et meme en France et en Allemagne notamment)
a écrit le 05/10/2012 à 8:24 :
"C'est déjà le cas pour AgustaWestland, ainsi que Sikorsky, qui propose le S-70. Le constructeur américain produit, quant à lui, dans son usine de Mielec (sud) sa nouvelle version de l'hélicoptère Black Hawk, S70i, destinée à l'exportation."

Cette phrase est maladroite

.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :