EADS : un ancien PDG de Thales (Denis Ranque) à la tête du conseil d'administration

 |   |  575  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le nouveau conseil d'administration d'EADS a élu, lors de sa première réunion formelle, son président, Denis Ranque, et a approuvé le lancement d'un programme de rachat d'actions.

Le nouveau conseil d?administration d?EADS a élu, lors de sa première réunion formelle, son président, Denis Ranque, et les membres des comités. Il a également reconduit Tom Enders au poste de président exécutif (CEO). Enfin, le conseil d?administration a approuvé un programme de rachat d?actions pour un montant maximum de 3,75 milliards d?euros sur 18 mois. Des décisions conformes à l?accord multipartite convenu entre le groupe et certain de ses actionnaires (Daimler, Lagardère et la France) le 5 décembre 2012.

Autorisation de lancer le programme de rachat d'actions

Le programme de rachat d?actions se déroulera en vertu de l?autorisation accordée par les actionnaires du groupe réunis en assemblée générale extraordinaire (AGE) le 27 mars 2013. Il vise à racheter jusqu?à 15 % des actions émises et en circulation d?EADS, à un prix plafond de 50 euros par action. "Ce programme tient compte du contexte de marché actuel et de l?approche équilibrée d?EADS en matière de croissance organique et externe, tout en préservant une politique financière prudente et des rendements pérennes au profit des actionnaires, a expliqué le groupe européen dans un communiqué publié ce mardi. Le rachat devrait être financé grâce à la trésorerie disponible inscrite au bilan. Il devrait en outre être relutif du résultat net par action (RNA)". Le rachat d'actions proposé par EADS à ses actionnaires ne dépassera pas un tiers de sa trésorerie, avait assuré Tom Enders lors de l'assemblée générale. "Je n'ai pas l'intention de proposer un rachat qui dépasse un tiers de nos réserves de cash", qui s'élevaient à 12,3 milliards d'euros fin 2012, avait-il précisé.

« Le programme de rachat d?actions souligne notre volonté de créer de la valeur pour l?ensemble des actionnaires. Il prouve également notre confiance dans la viabilité financière d?EADS et de ses plans stratégiques. Ce programme représente un bon usage des fonds de l?entreprise dans l?intérêt d?EADS et de ses actionnaires, tout en préservant dans le même temps notre flexibilité stratégique et un bilan sain », a déclaré Tom Enders, cité dans le communiqué publié ce mardi. Le rachat pourra être effectué de plusieurs manières, notamment sur le marché boursier, par achat privé (par exemple blocs hors marché) ou via des produits dérivés, en fonction des conditions du marché, des exigences légales en vigueur et de toutes les lois applicables. "Ce programme permettra à EADS de racheter des actions auprès de tous ses actionnaires. Les actions rachetées dans le cadre de ce programme seront annulées", a précisé EADS.

Composition du nouveau conseil d?administration

Outre la nomination du nouveau président et la reconduction du président exécutif pour un nouveau mandat, le nouveau conseil d?administration a également élu les membres du comité d?audit et du comité des rémunérations et nominations. Sir John Parker et Hermann-Josef Lamberti ont été reconduits à leur fonction de président du comité des rémunérations et nominations et du comité d?audit respectivement. Au sein du comité des rémunérations et nominations, Sir John Parker sera secondé par Jean-Claude Trichet, Lakshmi N. Mittal et Hans-Peter Keitel. Enfin, Anne Lauvergeon, Michel Pébereau et Josep Piqué i Camps rejoindront Hermann-Josef Lamberti au comité d?audit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2013 à 11:20 :
Et pendant qu'on dilapide l'argent de la boite, on demande a tous les employés de faire encore plus pour avoir encore plus de cache pour les actionnaires. On marche sur la tête. Le but d'EADS n'est plus de faire de bons produits mais de faire du cache a tout prix. Malheureusement nos clients ne devraient pas tarder a s'en apercevoir! Le retour de bâton ne devrait surement plus tarder!
Réponse de le 03/04/2013 à 15:45 :
Vos clients vont s'apercevoir que c'est du cash !!
a écrit le 02/04/2013 à 22:17 :
Mais qu est ce que fait Mittal au Conseil d EADS?
a écrit le 02/04/2013 à 20:51 :
C'est bizarre cette nomination à la présidence du CA, Thales ne brille pas vraiment comme étant un fournisseur de premier ordre.... Qu'est ce que cela cache réellement ?
Réponse de le 03/04/2013 à 11:49 :
ah bon thales n'est pas un fournisseur de premier ordre???? Par ailleurs Denis Ranque est l'ancien PDG de Thales donc il ne fait plus partie de cette entreprise, et il a une connaissance de l'environnement dans lequel évolue EADS très approfondie! Bref votre commentaire me laisse perplexe
Réponse de le 05/04/2013 à 14:05 :
Denis Ranque avait fait du très bon boulot chez Thales, il était et reste très apprécié.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :