Défense : l'armée française va perdre 34.000 postes d'ici à 2019

 |   |  871  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Sur la durée de la prochaine loi de programmation militaire 2014-2019, le Livre blanc de la sécurité et de la défense, rendu ce lundi à François Hollande, prévoit un budget de 179,2 milliards d'euros. Aux 10.000 suppressions de postes déjà prévues en 2014-2015, il table 24.000 suppressions de postes supplémentaires. Ce qui fera 79.000 depuis 2008.

Neuf mois après le début des travaux le quatrième Livre blanc de la sécurité et de la défense de la France après ceux de 1972, 1994 et 2008, été remis ce lundi en fin de matinée au chef de l?Etat. Ce dernier s?était en effet engagé quand il était candidat à réviser la stratégie de défense du pays pour tenir compte des bouleversements survenus dans le monde tant géostratégiques, comme les révolutions arabes et l'évolution de la politique étrangère des Etats-Unis qui se détournent de l'Europe, qu?économiques avec la crise économique et de fortes contraintes budgétaires.

1,5% du PIB en 2014
Dans ce contexte extrêmement tendu des dépenses publiques « la dépense de défense dans les années à venir sera d?abord stabilisée en valeur pour connaître ensuite une remontée progressive en volume », explique le Livre blanc. Sur la durée de la prochaine loi militaire 2014-2019, 179,2 milliards d?euros 2013 seront consacrés à la défense (hors pensions) et 364 milliards entre 2014 et 2025. Par ailleurs, comme l'a annoncé le président François Hollande le 28 mars, le budget 2014 de la Défense sera maintenu à 31,4 milliards d'euros, toutes ressources confondues, « soit le même montant qu?ne lois de finances initiales pour 2012 et 2013 », indique le Livre blanc qui précise que « cette stabilité en valeur permettra de maintenir en 2014 l?effort de dépense à 1,5% du PIB hors pensions et hors gendarmerie ». En 2014, plus de 16 milliards d?euros de dépenses d?équipement sont prévues. Néanmoins, s?il prévoit le renouvellement de toutes les capacités critiques indispensables aux armées en respectant els priorités en faveur des capacités de dissuasion, de renseignement et de projection de puissance, rythme de modernisation à l?horizon 2025 sera plus lent que prévu.

55.000 postes supprimés 2008-2015
Les suppressions de postes continuent. Après les 55.000 programmées par sur la période 2008-2015, dont plus de 10.000 entre 2014-2015, environ 24.000 postes vont être à nouveau supprimés. Entre 2014 et 2019  précise le Livre blanc, ce sont donc au total 34.000 postes qui devraient être supprimés au ministère de la Défense sur un effectif total de quelque 280.000 personnels, militaires et civils, ont quelque 130.000 pour l'armée de Terre, 40.000 pour la Marine et 55.000 pour l'armée de l'Air. La répartition des suppressions de postes entre les différentes armées et services de la défense sera décidée ultérieurement, lors de le l'élaboration de la Loi de programmation militaire (LPM, 2014-2019) qui doit être discutée à l'automne au Parlement. Néanmoins, c'est l'armée de Terre, la plus nombreuse, qui devrait être la plus touchée par ces nouvelles réductions d'effectifs qui devraient se traduire par la disparition de régiments et de bases militaires. L'armée de l'air devrait également être impactée.

Les effectifs en opex divisés par deux

Par ailleurs, le Livre blanc précise que les effectifs que les armées doivent être en mesure de déployer en opération extérieure (opex) vont être ramenés de 30.000 hommes à 15.000 ou 20.000, selon le type d'opération. En outre, il prévoit que pour des opérations de "gestion de crise", dans la durée, sur deux ou trois théâtres extérieurs, des hommes des forces spéciales et 6.000 à 7.000 hommes des forces terrestres équipés de blindés et d'hélicoptères doivent pouvoir être projetés. Entre 5.000 et 8.000 militaires français sont régulièrement déployés en Opex depuis une dizaine d'années. Après l'Afghanistan, où les effectifs français ont atteint jusqu'à 4.000 hommes, un nombre identique est actuellement déployé au Mali. Mais les soldats français interviennent aussi dans le cadre d'opérations multinationales, comme au Liban, ou pour lutter contre la piraterie au large de la Somalie, et dans des opérations nationales en Côte d'Ivoire ou au Tchad.
 "Une rupture par rapport au passé"
Sans évoquer les réductions d'effectifs François Hollande a promis les "meilleurs" entraînement, équipements et renseignement pour les armées. "S'il y a un fil rouge dans ce que nous avons voulu faire à travers le Livre blanc, c'est d'assurer le meilleur entraînement, les meilleurs équipements et le meilleur renseignement possible pour nos armées, elles le méritent", a-t-il déclaré devant les membres de la Commission du livre blanc reçus à l'Elysée.
Le chef de l'Etat et des armées a précisé avoir "rendu les arbitrages pour concilier trois impératifs". Le premier est d'assurer "à la défense et à la sécurité de notre pays une visibilité pour les quatre ans qui viennent", le second, "de permettre à l'industrie d'anticiper ses volumes de commandes et d'anticiper ses recherches", et le troisième, "la nécessité de concilier l'équilibre de nos comptes publics (...) avec l'indépendance de nos décisions". "Ce que je souhaite, ce que j'exige même, c'est que les engagements que nous prenons soient respectés sur les cinq prochaines années, ce qui marquera une évolution, pour ne pas dire une rupture par rapport au passé", a déclaré François Hollande.
 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/05/2013 à 8:38 :
Où est vraiment le danger pour la France,à l'extérieur ou à l'intérieur ? Et pourquoi toujours dépenser des milliards d'euros pour combattre un ennemi invisible, où est l'UE au Mali ? Qui finalement empoche les contrats en Afrique ? La France ou la Chine qui ne dépense strictement rien pour les autres ?
a écrit le 04/05/2013 à 19:24 :
Je préfère privatiser la poste et virer les fonctionnaire soit 250000 personnes, qui ne sont pas une nécessité pour l'état, alors qu'une police et une armée sont les murs qui protège ce pays, nos ressortissants, nos intérêts et nos alliés.sans protection on n'existe plus. plus l'armée se réduira plus l'influence et notre richesse s'en réduira d'autant, ca marche ensemble.
a écrit le 30/04/2013 à 18:28 :
La Suisse s'est posée la question de savoir si entretenir une armée est utile...Si vraiment
la France est à sec,il faudrait demander aux Pays du Golfe de financer l'armée française...
avec ou sans la dissuasion nucléaire...A moins que ça n'intéresse l'Inde,et on leur fournirait
des avions,des bateaux,des chars,des missiles;en échange,l'Inde fournirait les équipages;
éventuellement,la France donne toute son industrie d'armement à l'Allemagne;en échange de quoi,elle assure notre défense...Il existe une autre solution:l'armée française s'installe
au Tchad,au Mali,en Côte d'Ivoire,où elle formera les soldats,les officiers et constituera l'
armée pour lutter contre les rebelles de tous poils...Et si la France a besoin de troupes
pour défendre son territoire,elle puisera dans le stock...Il me semble que François Hollande
est à court d'arguments pour faire face aux "déficits publics"...Et il fait preuve d'un "agitatis
me" qui prouve bien qu'il ne sait + où donner de la tête face aux exigences d'Angela Merkel
+ de la Commission européenne pour désendetter la France et les pays les + endettés d'
Europe....Bref,il montre sa meilleure bonne volonté en sabrant ici et là dans les budgets de
la République...La France se couvre de ridicule...
a écrit le 30/04/2013 à 12:10 :
L'embêtant est de constater que les zones où on est censé intervenir se réduisent à la méditerranée et à l'afrique. Outre le fait que les exemples de conflit actuel (Irak, Lybie, Syrie) et à venir (Iran) en méditerranée n'incitent pas à penser que 20 000 hommes et quelques avions serviraient à quelque chose, pour l'Afrique c'est encore pire, taille du continent, présence accrue de la Chine... Et, parce que ce serait plus cher on ne se préoccupe pas du Pacifique, Atlantique sud, etc... Bon, maintenant, l'intérêt de maintenir un programme de chars lourds, une dissuasion nucléaire aérienne, un parc de Rafale plutôt pas donné, des hélicos de combat super-sophistiqués mais sensibles à n'importe quel missile, reste à démontrer.
a écrit le 30/04/2013 à 6:59 :
Bonjour, plus simple à réformer que la fonction publique ou l'éducation national...... Pauvre France, la courage des socialistes est comme toujours au delà de toute espérance.... Espérons que lors des prochaine émeute, il ne demande rien a la défense, ( comme en 68) car il est fort probable que se jour la se soit la fin de cette état de droits fantoche.... Vive la république et vive la France....
Réponse de le 30/04/2013 à 10:22 :
je te rappelle Sarkozy n'a pas fait mieux..!!! que voulez vous on ne peut pas donner tous les ans 55 milliards d'intérêts aux banques et entretenir l'Armée Française..!!!
faut faire un choix l'UMPS a tranché dans le gras..!!
Réponse de le 30/04/2013 à 11:38 :
Le PS c est pas ma tasse de thé mais MR Hllande ne fait pas pire que la DROITE !!Car le premier fossoyeur de la défense c est la droite et Mr Sarkozy et je pense qu en mai 2012 pas mal de milis et d anciens milis s en sont souvenus!!!et s en souviendront longtemps sauf si cette droite promet dans les années à venir de redresser la barre!!!
Réponse de le 30/04/2013 à 20:41 :
Bien vu Rogger... On met en péril notre indépendance militaire, notre rôle dans le monde, nos superbes industries, nos emploi hautement qualifiés et non délocalisables, nos exportations, etc... pour une poignée d'Euros qui ont filé non seulement vers les banques mais aussi vers les différents millefeuilles d'administrations diverses qui coûtent et ne rapportent, elles, rien ! Dans "Services publics", il y a "public", mais sans aucuin vrai service!
a écrit le 30/04/2013 à 0:25 :
on pourrai embaucher des Chinois pour l ' Armee Francaise cela couterai moins cher
a écrit le 29/04/2013 à 22:32 :
Participer , indifférent , à la montée du chômage (5 000 000 de chômeurs ) , casser l'esprit d'entreprise , baisser la garde comme ce gouvernement le fait alors que d'autres réarment , n'est ce pas atteindre aux intérêts vitaux de la Nation ? Relire "L'Etrange défaite " de Marcel Bloch...
Réponse de le 30/04/2013 à 18:39 :
La France paie aujourd'hui le prix de ses guerres coloniales...
a écrit le 29/04/2013 à 21:43 :
Hollande ne fait pas mieux que les autres mais il faut se souvenir que la droite de Sarkozy était exactement dans la même ligne de diminution des effectifs ,des moyens ,du budget!!il faudra également le moment venu s en souvenir!!!et ne pas toujours croire que seul la gauche aux affaires ampute l armée de ses moyens!! la droite le fait aussi bien et c est bien dommage!!
Réponse de le 30/04/2013 à 18:38 :
Hollande est un homme de théâtre,un maître de ballets...Je ne pensais pas qu'il se ridiculise
rait ainsi à la face du monde...!!Jusqu'à se prostituer en Chine pour convaincre les Chinois de
financer la "réindustrialisation",la relance économique de la France...!!Les Allemands doivent
rire sous cape de la politique du + grand parti de la Gauche française...!!
a écrit le 29/04/2013 à 17:57 :
L'expression "Armée française" n'a aujourd'hui plus de sens si on y associe pas le terme OTAN dans les analyses.
Depuis Sarkozy, L'OTAN occupe quasiment toutes les base aérienne françaises, et mêmes les commandements sont américains. Les avions transporteurs de l'OTAN, par exemple à Mildenhall au nord-est de Cambridge, et à Ramstein (49.436041,7.59892) sont quasiment tous américains, et pilotés par des pilotes américains.
Les vues des bases aériennes française ne montrent plus aucun avion français, quand ces bases n'ont pas été simplement fermées ou reconverties.
Quand l'Armée française aura perdu suffisamment de souveraineté, le commandement de l'OTAN prendra plus ouvertement possession des bases nucléaires.
Par exemple, les exercices comme celui-ci ne se font plus dans l'armée française, mais dans l'OTAN.
http://www.lavoixdunord.fr/region/une-operation-fictive-de-l-otan-menee-jusqu-au-25-mai-a-ia987b0n435149
Et l'exercice suivant indique clairement que l'entrée en guerre est maintenant sous le contrôle opérationnel de l'OTAN.
http://www.20minutes.fr/ledirect/1146723/citadelle-lille-alerte
Réponse de le 30/04/2013 à 18:31 :
Il y a erreur dans certaines allégations:le "grand patron" des forces aériennes de l'OTAN en
Europe est français...
a écrit le 29/04/2013 à 17:24 :
Si l?armée française est saignée à blanc, ne nous étonnons pas si notre futur devient plus qu?hypothétique. En lieu et place d?une coupe budgétaire, une optimisation des processus à tous les niveaux et, comme le soulignait la Cour des comptes, une mutualisation au niveau européen. Si coupe budgétaire il y a, affaiblissement immédiat d?un tissu industriel performant. Imaginez le nombre d?emplois directs et indirects perdus. Des centaines de PME balayées, des grands groupes français reconnus mondialement condamnés au sous-développement, etc. Bloquons les décisions irresponsables.
Réponse de le 29/04/2013 à 18:01 :
Je crois qu'il faut arreter avec la chimère européenne: il ne faut rien en attendre (cf Mali). Aucun pays n'a les mêmes intérets géopolitiques. Quant à la mutualisation des matériels, tout le monde est d'accord à partir du moment où lesdits matériels sont produits chez lui...et oui, en période de crise, chacun veut préserver l'emploi!
Réponse de le 29/04/2013 à 20:12 :
De plus, comment essayer de parler de Défense européenne alors que le PS fustige la Chancelière Angela Merkel
Réponse de le 29/04/2013 à 21:45 :
Tout a fait arrêtons avec cette chimère, l?Europe n'est même pas capable de collaboré dans le cadre civil, alors dans le cadre militaire... suffi de voir l'intervention militaire au Mali, salué par tous... et c'est tout.... a l'heure actuelle doit avoir environ 500 gendarmes européens et peut être 1000 soldats. Et puis si l?Europe éclate ( ce qui n'est malheureusement plus que du domaine du rêve) on fera comment?
a écrit le 29/04/2013 à 16:50 :
Bientôt il faudra faire appel aux gardes Suisses du Vatican !
Réponse de le 29/04/2013 à 22:12 :
S'ils votent socialiste, on est sûr que le gouvernement les appellera et leur donnera la nationalité française !
a écrit le 29/04/2013 à 16:29 :
j'ai bien écouté fh à la tv. Notre bon president nous a bien dit qu'il ne changerait pas le budget de l'armée car il avait pris conscience de son importance au mali. Cet article doit sans doute faire erreur
Réponse de le 29/04/2013 à 16:40 :
il avait dit aussi qu 'en avril, c'était fini là bas pour nos soldats...et qu'en est -il?
Réponse de le 29/04/2013 à 20:14 :
Il avait dit tan de choses...! auxquelles beaucoup ont cru... Pigeons? vous avez dit pigeons?
Réponse de le 30/04/2013 à 8:42 :
en attendons un 6eme soldat est décédé là bas....ça commence à faire ! condoléances aux familles.....
a écrit le 29/04/2013 à 15:56 :
avec les réductions du budget,j'ai des craintes que le 14.juillet sera déserté par les képis
étoilés mai on pourra (couts zero) les remplacer avec un cortège avec à la tete Fanfan la Tulipe,
Sissi,le gouvernement,les députés,les sénateurs et en suite une belle " gay prides " pour
conclure la journée aux jardins de l'Elysée ou Luxembourg (à choix ou discrétion..)
a écrit le 29/04/2013 à 15:22 :
regardez plutôt le livre de ZOÉ SHEPPARD 'ABSOLUMENT DÉBORDÉE" surprise dans les conditions des COLLECTIVISTES LOCALES quel gâchis a moins que les sénateurs et autres ÉLUS démentent , là il y a une imposture a la française et un gâchis financier sans nom
Réponse de le 29/04/2013 à 22:21 :
Ah non ! Ne touchons pas à l'administration (hormis l'armée, bien sûr) ! C'est l'honneur de la France, la fonction publique par qui notre glorieux président Flanby a été élue !!!!
a écrit le 29/04/2013 à 15:20 :
Cela va bénéficier à l'émergence des compagnies militaires privées...je ne vois pas où est le problème...l'armée internationalise, s'ouvre au privé.....tant mieux, je vois ça comme un net progrès ( ps : c'est ironique ? )
Réponse de le 29/04/2013 à 16:27 :
Pour info contrairement a la grande bretagne, la france a interdit les entreprise de mercenariat ( La fameuse BLACK WATER ne peut s intaller en France)
Réponse de le 29/04/2013 à 17:34 :
Pour info....il existe déjà en France des compagnies militaires privés, je vous invite a faire une recherche sur google
Réponse de le 29/04/2013 à 21:03 :
http://www.aumilitaire.com/984-les-societes-militaires-privees-smp-reconversion-des-militaires.html
a écrit le 29/04/2013 à 14:44 :
En dehors du jugement sur l'opportunité de conserver une capacité opérationnelle, cette réduction est avant tout la conséquence de l?augmentation constante de la masse salariale de la Défense. Les revalorisations indiciaires de la catégorie A, les primes, le surcoût des opérations extérieures ont fait que malgré la diminution des effectifs sous le gouvernement précédent la masse salariale à augmenté. Donc ce n?est pas une question de gauche ou de droite mais de pourcentage de PIB consacré aux Armées. Mathématiquement la masse salariale de la Défense a une croissance exponentielle que l?on ne peut maîtriser à budget constant que par le nombre de militaires ou par la pyramide des grades. Il faut donc retrouver les 2% de PIB rapidement car sinon il faudra chaque année continuer la réduction des effectifs, l'alternance de 2017 proposera peut être cette option. Chiche !
Réponse de le 29/04/2013 à 15:43 :
petite précision: 2 facteurs importants expliquent la hausse récente de la masse salariale dans les armées:
1. le retour dans l'OTAN (= postes à honorer à l'étranger = primes à verser = déménagements à payer)
2. En 2005, les gendarmes ont découvert que les personnels de la défense avaient été décroché de la grille salariale de la fonction publique (je vous laisse juge de l'équité du phénomène!). On s'en est ému et un rattrapage sur 6 ans a été décidé, en commençant par les grades subalternes. Ce processus est terminé.
Ces 2 facteurs sont désormais digérés et n'auront plus d'impacts conjoncturels sur la masse salariale qui n'a pas vocation à croitre éternellement.
a écrit le 29/04/2013 à 14:40 :
La France est morte, vive la Rance ! La Répueblique ne sont pas bon : chômage de masse, démolition de l?industrie, faillite de l?Etat, entreprises sans financement, et on le voit réduction des emplois publics, ce n?est que le début, le pire est devant nous ! 27 milliards de déficit, l?Etat est virtuellement en cessation de paiement, 120 milliards de salaires et pensions et 130 de déficit annoncé. Mieux vaut prévenir que guérir, notre système ne marche pas ! On démolit la société par le sous investissement, le déficit d?innovation, la compétitivité, la balance en déficit et la fuite des capitaux, on n?en est qu?au début ! On peut dire aux socialistes allez-y démolissez tout l?Europe, liquidez la population ! Combien encore de chômeurs, de pauvres et de préretraités sans retraites et de suicidés sur lieu de travail? Combien encore de jeunes sans travail dans cette zone en récession qui fout le camp ! On nous fait un régime d?évadés et de comptes avec les Rastignac du gouvernément qui incitent à la violence dans le dos de la population : recul des peines, aucune défense des victimes, amnistie pour les casseurs ! La fête du travail, on croît rêver, c?est la fête de la paresse et de l?élimination des jeunes générations ! Nous avons de bons bourreaux d?enfants ! Adieu l?humanisme, adieu le progrès, adieu la liberté ! On préfère s?en fourer plein les poches sur le dos du peuple : les classes moyennes sur la paille ! On parle de la relation France Allemagne, non contents de détruire la France, on s?attaque à nos voisins ! Mobilisons!
Réponse de le 29/04/2013 à 16:09 :
Je suis votre réalisme sans oeillères! je vous suis à 200% !!
a écrit le 29/04/2013 à 14:37 :
Il faut en revenir au service militaire obligatoire 16 mois, ce qui ferait une troupe plus conséquente revenant très peu chère, et enlèverai un grand pourcentage de chômeurs à pôle emploi. Et ce qui permettrait à cette jeunesse en mal de repaire de se construire. Nous avons vécu ça nous les anciens et nous ne le regrettons pas , puis nous bénéficions sur nos retraites de ce temps passé pour la France.
Réponse de le 29/04/2013 à 15:04 :
Au temps du service militaire, nous avions près de 5% de PIB pour la défense, peu d'opérations extérieures et surtout un service de la dette qui n'atteignait pas le montant d'aujourd'hui. En outre le service n'était pas égalitaire car les passes droits étaient nombreux.On ne reviendra jamais sur la conscription, et il faut au moins retrouver 2% de PIB consacré aux armées.
Réponse de le 29/04/2013 à 15:04 :
16 mois de travail obligatoire dans l'armée? On est plus au temps du servage, ni au temps du STO.
Réponse de le 29/04/2013 à 16:07 :
La service militaire obligatoire n'a rien a voir aavec le STO, ni le servage. Il faut pas tout melanger. Par ailleurs pourquoi pas? Bien sur il ne s'agit pas de revenir au bon vieux temps mais c'est une idee interessante notamment en periode de fort chomage. Tenir les murs c'est peut ca le vrai servage...
Réponse de le 29/04/2013 à 16:15 :
de 36 mois, c'était passé à 12...pas de mort d'homme..!! au contraire, que du positif
a écrit le 29/04/2013 à 14:33 :
Le Livre blanc a donc constaté que les menaces n'avaient pas diminué, qu'elles avaient même tendance à augmenter. Résultat: - 54000 (Sarko) + - 24000 (Hollande) = -78000 sur 10 ans. Bel exemple de cohérence stratégique. Cela fera donc la 4ème coupe structurelle dans les armées en 20 ans: quelle autre institution de l'Etat a fait de tels efforts dans la durée?
Réponse de le 29/04/2013 à 15:48 :
Si toutes les institutions de l'état avaient fait le même effort au prorata de leur budget, celui de la France serait largement excédentaire (en dizaines de milliards d'euros).
Réponse de le 29/04/2013 à 16:10 :
+ UN !
a écrit le 29/04/2013 à 14:27 :
je partage le sentiment selon lequel l'armee devrait etre epargnee. Maintenant reste la question ou fait on l;es economies et si la reponse et chez les autres, on peut dire que ce n';est pas une reponse.
a écrit le 29/04/2013 à 14:18 :
Flamby 1er qui a tout détruit en France s'acharne maintenant à l'armée. À qui le tour après et ça va encore durer quatre ans.
Réponse de le 29/04/2013 à 14:29 :
Au tour de la fonction publique vite ! vite ! le privé a suffisamment fait des efforts et verser des larmes
Réponse de le 29/04/2013 à 14:41 :
55 000 suppressions programmées par Sarko, 24 000 par Hollande, qui s'acharne sur l'armée?
Réponse de le 29/04/2013 à 15:54 :
Si il n y avait pas déja 55 000 suppresion t'inquiete que la gauche aurait fait pareil mais avec une armée de terre à 66 000 hommes ont ne peut pas faire plus bas
Réponse de le 29/04/2013 à 16:12 :
Après son passage, ce sera le désert de Gobi......démentèlement à TOUS les ETAGES!nos énarques sont épargnés", comme toujours...Honte à eux! Pauvre France, en arriver là..!
Réponse de le 29/04/2013 à 16:26 :
Oh, proces d'intention, décidément de plus en plus fin dans la critique. Avec des suppositions, on peut effectivement imaginer bien des choses. Tenons nous en aux faits.
a écrit le 29/04/2013 à 14:09 :
On peut espérer que le Mali nous viendra en aide en cas d'attaque contre la France
Réponse de le 29/04/2013 à 17:03 :
Alors, là! on serait encore plus mal barrés !
a écrit le 29/04/2013 à 14:08 :
Si un pays nous chatouille toujours la bombe H et cela fera des retraites spécifiques en moins à payés sachant qu'ils partent à 50 ans. Cela serait une bonne idée de l'appliquer à toute la fonction publique avec des licenciements secs d'offices vu l'état des finances de notre pays.
a écrit le 29/04/2013 à 14:03 :
Je ne comprends pas cette politique de couper les vannes.

Je ne vois nul part un semblant de réforme sur le fonctionnement de l'état. N'y a-t-il pas certains ministaires que l'on pourrait regrouper (la défense le fait déjà à balard), ne pourrions nous pas optimiser certains processus?

Je me demande si le lancement de grand chantier (naval par exemple) avec un deuxème porte-avion, le renouvellement des sous-marin avec la classe barracuda, ne serait pas un symbole fort d'investissement d l'état.

Certes cela couterait de l'argent, mais derrière ce sont des milliers d'emplois pérénisés, créés.

La défense pouvait certes être optimisés, mais la lutte contre le chômage aussi, l'éducation nationale, je n'em parle même pas. On vire 34 000 personnes dans la défense pour en embaucher 60 000. Bref, l'état tourne de plus en plus sur la tête
Réponse de le 29/04/2013 à 14:19 :
Je m'excuse pour les fautes d'orthographe, je ne me suis pas relu
Réponse de le 29/04/2013 à 15:28 :
Vive la France, réduction de personnel, d'ou chomage en augmentation. Réduction des personnel en OPEX, il faut créer une agence d'intérim pour la défense. Pourquoi cette politique de fermeture des vannes pour le budget de la défence?
Réponse de le 29/04/2013 à 15:56 :
Mobilisons les retraités jeunes et moins jeunes pour les OPEX et d'autres missions comme les patrouilles dans les gares ; plusieurs avantages : nous y gagnerons en cohérence , il est anormal que de jeunes hommes soient exposés alors que les donneurs d'ordres restent à l'abri ; autres avantages les retraites paieront les soldes quant au taux de mortalité et bien les économies induites satisferont le gouvernement....
"C'est une grande impiété , lorsque les pères envoient leurs fils au tombeau ...Hérodote " Cité par Marcel Bloch "L'étrange défaite..."
Réponse de le 29/04/2013 à 16:48 :
de tout temps, il a été anomal que des jeunes hommes (chair à canon) soient exposés alors que les donneurs d'ordre restent à l'abri...ensuite arrive la paix", les serrements de mains, les traités signés...et en terre demeurent la jeunesse qui ne reviendra plus...quelle "magnifique absurdité!! ert que peut on contre cela, sinon à passer pour lâches et déserteurs? les objecteurs de conscience, eux, peut être ne suivent pas le "troupeau' allant à l'abattoir, pour les autres, ils sont obligés de suivre les ordres de "plus haut "....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :