Défense : Singapour choisit le missilier européen MBDA pour sa défense aérienne

 |   |  554  mots
Stand MBDA
Stand MBDA
Singapour va prochainement investir dans des missiles Aster 30 de MBDA pour remplacer son actuel équipement américain vieillissant.

C'est une bonne nouvelle pour le missilier européen MBDA en mal de commandes à l'export cette année. Singapour, un client référent, va prochainement investir dans des missiles Aster 30 pour remplacer son actuel équipement américain vieillissant, a annoncé ce lundi le ministre de la Défense singapourien, Dr Ng Eng Hen. Il a déclaré que ce missile de défense aérienne permettra à la cité-état de contrer de multiples menaces pouvant venir d'avions de chasse, d'hélicoptères, de drones ou de missiles balistiques. Le système Aster viendra en complément des quatre appareils d'alerte précoce, le Gulfstream 550 (G550-AEW).

"Les Aster 30 sont bien plus puissants que les I-Hawk que nous utilisons actuellement pour notre système de défense aérienne", a-t-il annoncé au Parlement. Il n'a révélé ni le coût du système, ni le nombre de missiles, ni la date précise à laquelle Singapour fera cet investissement.

Des Aster 30 en France et en Italie

Le système Aster 30, utilisé par la France et l'Italie, devrait permettre à Singapour de bénéficier d'un rayon de protection aérienne de plus de 70 kilomètres, a précisé le ministre de la Défense. Le système américain actuel fournissait une protection sur un rayon de 40 kilomètres seulement. La petite république insulaire, qui fait 42 kilomètres de longueur et 23 kilomètres de largeur, possède également un système de défense "Spyder" utilisé sur un rayon de 15 kilomètres.

Dr Ng Eng Hena également précisé que Singapour cherchait à moderniser sa flotte d'avions de chasse F-16 pour étendre sa durée de vie. Le ministère de la Défense évalue toujours la possibilité d'acheter des F-35 pour remplacer les avions actuels, a-t-il ajouté. Singapour possède également une flotte d'avions de chasse F-15.

Le plus gros budget de défense de toute l'Asie du Sud-Est

La cité-état possède le plus gros budget de défense de toute l'Asie du Sud-Est, grâce à sa phénoménale croissance économique. En 2013, il a atteint 12,34 milliards de dollars singapouriens (7,3 milliards d'euros), en hausse par rapport à l'an dernier où il s'élevait à 11,83 milliards de dollars singapouriens (7 milliards d'euros), selon des chiffres officiels.

Entouré par des pays bien plus grands que lui, Singapour a développé cette robuste stratégie de défense en 1965 après un conflit avec la Malaisie. Tous les hommes singapouriens doivent ainsi faire un service militaire après leurs 18 ans, fournissant une main d'oeuvre supplémentaire aux 20.000 militaires de l'armée régulière.

Un contrat en Grande-Bretagne pour MBDA

MBDA traverse une bonne période. Après avoir vu la confirmation cet été dans le cadre de la loi de programmation militaire du programme du missile Anti-navire léger (ANL) par la France, le missilier européen a annoncé la semaine dernière avoir remporté auprès du ministère de la Défense britannique un contrat de 250 millions de livres (296 millions d'euros) pour la production du nouveau missile surface-air destiné à la Royal Navy. Le nouveau missile, baptisé Sea Ceptor, doit être opérationnel sur les frégates de Type 23 à partir de 2016 en remplacement du Seawolf, avait précisé MBDA dans un communiqué. Sea Ceptor sera également intégré aux frégates de Type 26.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2013 à 9:12 :
La défense anti-balistique a été testée contre des missiles(black sparrow) simulant des scud-B, qui ne sont que des V2 d'utilisation plus pratique. Bref on teste des armes contre d'autres qui ont 70 ans.
Ah oui, le tir au pigeon c'est fastoche quand la cible ne bouge pas( dans sa trajectoire), mais vraiment pas du tout. On comprend pourquoi nos tests ont réussi alors que les tests américains d'interception ont quasiment tous échoué, eux qui ont testé contre des missiles "un peu plus jeunes"( qui bougeaient un peu pendant le vol).
Réponse de le 17/09/2013 à 9:57 :
@xavier-marc : pour celui-là, c'était moins simple ;) http://www.defense.gouv.fr/marine/a-la-une/interception-d-une-cible-supersonique-evoluant-au-ras-de-l-eau. Bon après, en missile balistique "de théatre", qu'est-ce qu'il y a vraiment de plus récent qu'un SCUD? Après, on parle de missiles stratégiques, et là c'est autre chose. Les ambitions du système anti-missile américain sont toutes autres...
a écrit le 17/09/2013 à 7:24 :
le top de la defense anti aerienne.
a écrit le 16/09/2013 à 20:53 :
Reste à conclure en Turquie aussi.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :