Défense : les Etats-Unis imposent à Oman le choix de Raytheon face à MBDA

 |   |  865  mots
Le sultan d'Oman, Qabous bin Saïd, a décidé d'acheter des systèmes de défense aérienne SLAMRAAM de Raytheon Copyright Reuters
Le sultan d'Oman, Qabous bin Saïd, a décidé d'acheter des systèmes de défense aérienne SLAMRAAM de Raytheon Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le sultanat va acquérir le système de défense aérienne américain de Raytheon SLAMRAAM pour un montant de 2,1 milliard de dollars (1,6 milliard d'euros). Oman était pourtant sur le point de choisir le missilier européen MBDA mais a dû changer son fusil d'épaule sous la pression de l'administration américaine

MBDA s'était fait une raison depuis la fin 2012... mais en l'absence d'informations sur un éventuel contrat signé entre les Etats-Unis et le sultanat d'Oman, il subsistait un maigre, très maigre espoir, qui s'est définitivement envolé avec la visite du secrétaire d'Etat américain à Mascate. John Kerry a discuté mercredi avec les responsables omanais d'un contrat de vente du système de défense aérien SLAMRAAM de 2,1 milliards de dollars, dont les détails techniques restent à finaliser. La puissance américaine a donc eu raison de MBDA, qui s'est fait souffler le contrat par Raytheon, bien appuyé par la puissance de feu de l'administration américaine. "En janvier les Omanais ont décidé d'acheter un système de défense sol-air fabriqué par Raytheon... ce pour quoi le secrétaire (d'État) faisait campagne lorsqu'il était au Sénat", a indiqué un haut responsable du département d'État. C'est d'ailleurs l'une des grandes inquiétudes des responsables français de la défense, qui craignent l'agressivité des américains à l'exportation, notamment dans la région du Golfe.

MBDA, une longue tradition de coopération avec Oman

Car à Oman, MBDA a vu filer un contrat presque finalisé. Le missilier européen, qui a déjà fourni la Marine royale et la garde royale de VL-Mica, comptait également équiper l'armée de l'air omanaise de système Air defence de courte portée pour un contat beaucoup moins élevé que celui qui sera signé avec Raytheon. En 2007, Oman avait commandé des systèmes de missiles Exocet et VL Mica à MBDA pour équiper alors ses trois nouveaux OPV (Offshore Patrol Vessels) "Khareef". Un nouveau contrat qui s'inscrivait dans le cadre d'une longue coopération avec les Omanais. A l'époque, le PDG de MBDA, Antoine Bouvier, avait estimé que "ce contrat important confirme bien le rôle que joue MBDA auprès d'Oman , en tant que solide partenaire pour la fourniture de solutions de dernière génération, à des prix modérés. L'Exocet comme le VL Mica vont doter la marine royale d'Oman de la supériorité voulue, tant sur son littoral qu'en haute mer", selon un communiqué du missilier. MBDA précisait travailler depuis longtemps avec le sultanat d'Oman et avait déjà livré à l'armée omanaise des systèmes terrestres de défense anti-aérienne Mistral pour l'armée de terre royale, un système Milan anti-blindage pour la Garde et l'armée de terre, le système de défense anti-aérienne Rapier pour l'armée de l'air et le système de missiles Exocet pour la marine royale. Enfin, plus récemment, MBDA a fourni la Garde royale de VL Mica.

Une lettre d'intention bientôt signée

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a indiqué, lors d'un entretien avec le ministre omanais chargé de la Défense, Sayyed Badr al-Boussaïdi, que les Etats-Unis étaient "heureux" du contrat et "très reconnaissants pour la confiance placée dans Raytheon", le fabricant américain du système de défense. Les détails du contrat sont toujours en discussion et une lettre d'intention doit être signée "bientôt, mais ils sont en train de finaliser les détails techniques", a déclaré une porte-parole du département d'Etat, qui a requis l'anonymat. Le sultanat d'Oman avait décidé en janvier d'acheter un système de défense sol-air fabriqué par Raytheon, avaient indiqué des responsables américains. John Kerry avait fermement soutenu la candidature de cette société du Massachusetts, l'État dont il était un élu avant de devenir le nouveau chef de la diplomatie le 1er janvier. "L'un des objectifs est de faire avancer les intérêts commerciaux américains, de démontrer à Oman que ceux-ci sont importants pour cette administration", avait indiqué un responsable américain. "Oman a aussi récemment reçu une seconde tranche de F-16 (avion de combat américain) donc c'est une manière de poursuivre notre relation dans le secteur de la défense et cela aura des avantages en termes d'interopérabilité", selon le responsable. Selon les responsables américains, le contrat pour l'achat de 12 F-16 a été conclu en 2011 et la livraison est prévue en 2014.

Dans un communiqué commun publié au terme de la visite de John Kerry, les deux pays indiquent cependant que "les négociations finales sur l'achat du système sont en cours avec Raytheon et une conclusion définitive du contrat est attendue après un accord sur les aspects techniques du système (...) et d'autres questions annexes". "Nous avons besoin de ce système de défense, qui s'adapte aussi à la stratégie de défense des autres pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG)", a déclaré M. Boussaïdi lors de l'entretien avec John Kerry en présence d'un haut responsable de Raytheon, Ken Gordon. "Les discussions sont en cours en ce moment, et nous en sommes aux étapes techniques, mais nous espérons passer à la discussion finale et signer un contrat", a ajouté le ministre omanais. Des diplomates ont affirmé que le montant du contrat s'élèverait à quelque 2,1 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/05/2013 à 11:59 :
Qu'est ce que l?Europe a à opposer au vieux F16 américain? Rien
Le Gripen? Même pas capable d'assurer la police du ciel.
Le Rafale? Beaucoup trop cher
Le Typhoon? Encore plus cher.
Le Mirage 2000? Dassault l'a mis à la casse sans réfléchir une seule seconde, croyant pouvoir fourguer son Rafale à ses gogos.
Réponse de le 25/05/2013 à 16:22 :
Va falloir revenir sur terre, prenons un exemple, les S300/S400 russes commencent à se vendre et à se mettre en place, un f16 c'est un peu court, de même pour un eurofighter ou un gripen, ils se feraient descendre,
seul le F22,F35,E/A 18 growler, rafale peuvent affronter ce type d'arme. ils vont en déployer en Syrie face aux israéliens qui commencent sérieusement à s'inquiéter, à juste titre d'ailleurs. Plus question de se balader, en face y a un client sérieux. les radars russes libyen n'ont pas été capables de voir le rafale, tout ce qu'ils ont vu, c'est une bombe aasm sur la tronche en sead. Pour avoir une batterie S300 il faut un rafale et des missiles scalp pour le liquider, 1 pour ne pas être vu et être détecté et 2 il faut avoir d'avoir du lourd pour dégommer la batterie AA/radar. d'ici 2020, les avions classique ne sont plus efficace pour les actions de pénétration ou d'interception. ca reste de bons avions, mais dépassé.
Le rafale va continuer à évoluer pour la guerre électronique, il fait pour cela. dans 5 ans, on verra arriver la première version du T50 russe. Donc il faut de nouveaux avions pour répondre à ces menaces. le SU35 et l'eurofighter sont de bons avions à l'ancienne mais insuffisant, ils n'ont pas intégrer cela. c'est la que le rafale entre en jeu.
Réponse de le 28/05/2013 à 10:20 :
Les Américains ne sont pas stupides au point de laisser les avions arabes pouvoir faire ce
qu'ils veulent dans le ciel du Moyen-Orient...Il n'y a guère que les Israëliens et les Turcs
libres de leurs mouvements dans la région...Les chasseurs égyptiens sont "bridés" pour ne
pas pouvoir intervenir en Israël ou en Palestine...Voilà pourquoi les Américains-pièce maît
resse incontournable de l'OTAN-s'imposent pour armer les uns les autres au Moyen-Orient
au nez et à la barbe des Européens et de Dassault sur le "Vieux-Continent"...Voilà pour
quoi l'Inde "réfléchit" quant à son engagement à acheter Dassault,tout comme le Brésil ou
le Maroc...Aujourd'hui,bien que la France soit "la 1ère armée européenne",les Européens
hésitent à contrarier l'Oncle Sam en matière de défense...!!Sinon,pourquoi Dassault et Mes
serschmitt-Bolköw ne développeraient pas le Rafale comme ça s'est fait pour l'Alpha-Jet +
le Transall...ou le Tigre?Vraiment,il faudrait un De Gaulle pour "envoyer les Américains
dans les cordes" en matière de défense et d'armement...Je n'ai pas bien compris pourquoi
Sarkozy a voulu replacer la France dans l'OTAN...Maintenant,on n'a plus qu'à "suivre le
mouvement",comme en Syrie...et comme ça a été aussi le cas pour empêcher l'Espagne
de tomber sous les coups de l'Italie et de l'Allemagne fascistes...Une question me vient à
l'esprit:les Allemands ont-ils des sous-marins à propulsion nucléaire...?
a écrit le 24/05/2013 à 17:30 :
L'Oman est en général la chasse gardée des anglais, c'était la composante britannique de MBDA qui perd ici. Il fut voir plus généralement que depuis la fin de la guerre en Irak, les contrats des firmes britanniques refluent, l'énorme BAE systems réduit sa taille d'année en année, et heureusement que leur plan pour s'accrocher à EADS( et lui faire payer leurs pertes) n'a pas fonctionné.
a écrit le 24/05/2013 à 15:31 :
Il ne s'agit pas de petits sous ici mais d'une position stratégique des US au moyen orient avec tous les risques que cela comporte. Ils sont l'un des pays les plus préoccupés par la situation en Syrie et le risque d'extension du conflit à Israel et au Liban, avec la curieuse alliance entre Assad et le Hezbollah pro-iranien.
a écrit le 24/05/2013 à 15:29 :
Bonjour, il est vrais que nos arme sont aussi efficace que selle des USA, mais nous n'avons rien a proposer côté décence..... Les USA avec leur grosse armée, apporte le respect et une protection virtuelle hors du commun à cotée des français.... Un jour nous devrons bien nous investir dans notre décence commune au niveau européen, car quoi ils adviennent notre voie de sauf garde passera par la coopération et la réalisation d'une défense commune avec nos voisin et allier européen..... Cela est impératif car nous ne somme plus rien face à des pays comme le Chine, l'Indre.... Même l'Iran avec ses 200 millions d'habitant est plus puissante que nous.... Reste à savoir comment nous allons construire cette défense commune.... La cela est une autre histoire, alons nous encore tout perdre, notre influence, notre vision du monde, nos valeurs dans cette histoire, à notre incapacité à faire des compromis intelligent..... À voir.
Réponse de le 25/05/2013 à 23:50 :
Lorsque je lis "Même l'Iran avec ses 200 millions d'habitant est plus puissante que nous", j'ai quand même envie de rire ... Depuis le 20ème siècle, le nombre n'est plus une donnée qui puisse affirmer ou infirmer de la puissance d'un état. Lors de la guerre Sino-Japonaise par exemple, le Japon à largement eu le dessus sur la Chine, alors que s'est le pays le plus peuplé de la planète. À quoi bon avoir des dizaines de millions de combattants, s'ils servent uniquement de "chair à canon". La guerre à changé, tant sur le plan tactique (une belle preuve est par exemple l'attaque des Allemands pendant la deuxième guerre mondiale, qui ont pris les Français à revers là ou aucun général ne les attendaient), que sur le plan de l'outil de guerre. L'Iran s'est battue contre l'Irak, et ce fut une guerre très meurtrière, ou ni 'un ni l'autre ne pris réellement l'ascendant. Les Américains ont simplement et vulgairement balayé l'armée de l'Irak en quelques jours.

Donc le nombre ne veut absolument rien rien dire, la tactique et les armes à disposition sont désormais les éléments à prendre en compte, car lorsque qu'il y a vraiment un conflit, opposer des armées mal entrainées, disposant d'un matériel dépassé, face à des armées sur-entrainées et disposant des dernières technologies, la balance penche vite en direction de ses derniers. L'Iran parade avec des armes incapable de faire quelque chose, leur sous-marin qu'il exposent si fièrement ne valent pas un clou par rapport à se qui se fait aux USA ou Europe (les Anglais / Français sont à la pointe dans ce domaine). Et c'est vrai pour bien d'autre domaine, on sait juste qu'un conflit serait difficile à cause des armes anti-aérienne vendu par les Russes, comme d'autre type de défense, mais ils gagneraient pas la guerre pour autant sur la longueur et la puissance de feu.
Réponse de le 28/05/2013 à 10:47 :
L'Iran a 2 alliés puissants dans la région:la Russie,qui lui permet d'exporter son pétrole
vers la Chine(Nord) en construisant les oléoducs + la Chine,bien évidemment...Quant à
son équipement nucléaire,qui le lui fournirait,sinon la Russie...?Et la Russie est le grand al
lié de la Syrie,"Papa" Afez-El-Assad ayant passé 3 ans en académie militaire russe,juste après la guerre...Il a bien du rester quelque liens entre les 2 pays à ce niveau...On peut
donc comprendre pourquoi les USA tiennent tant à être les maîtres dans la "région",face
à de telles alliances...
L'Iran cherche à développer son industrie d'armement pour avoir les mains totalement libres
en la matière dans la "région";et réussir là où aucun "pays arabe" n'a réussi:détruire Israël.
Et si les Russes le voulaient,l'Iran ne ferait rien pour devenir la 1ère puissance militaire à
l'égal d'Israël ou de la Turquie,qui est pieds et poings liés dans l'OTAN...
a écrit le 24/05/2013 à 15:03 :
de toutes les façons les bédouines d'Oman n'ont même pas besoin de ces gadgets
a écrit le 24/05/2013 à 14:41 :
Par contre quand l'Etat marxiste français intervient dans l'économie française en tant qu'actionnaire, les "journaux" américains n'hésitent pas à nous parler de nationalisme...
a écrit le 24/05/2013 à 10:34 :
il serai temps de quitter l'otan et chercher des vrai alliance strategique...

Pour Obama l'Europe est rivale et surtout pas importante
Réponse de le 24/05/2013 à 11:27 :
Encore une belle démonstration de l'urgence de créer une vraie Défense Européenne, tant au niveau opérations qu'au niveau construction de l'armement. Les ricains nous considèrent au mieux comme un petit cousin, vaguement de la famille, mais absolument pas habilité a jouer dans la cour des grands... On se fait enfumer dans les grandes largeurs, et nos politiques verreux, corrompus, laxistes et incompétents signent tous les chèques en blanc a ces cousins dominateurs. Cela suffit. On sera en crise en Europe a chaque fois que les Etats-Unis l'auront décidé.. Nous ne sommes qu'une variable d'ajustement de leur économie.
a écrit le 24/05/2013 à 9:43 :
Encore une preuve que l'économie de marché, c'est la loi du plus fort. Nous n'avons toujours pas quitté le moyen-age...
Réponse de le 24/05/2013 à 13:11 :
C'est pas avec une Europe tiraillée comme aujourd'hui qu'on réussira à faire face au monde et
à l'Oncle Sam en matière de défense...Notamment avec une Allemagne qui vend bien + que
n'importe qui,n'importe quoi dans le monde entier...!!Peut-être faudrait-il un nouveau Napoléon
pour que la France ose s'imposer enfin "face" à l'OTAN...?Peut-être vaudrait-il mieux que la
France n'ait plus d'armée...?Si seulement De Gaulle se réveillait...!!
Réponse de le 24/05/2013 à 14:37 :
Sauf que là il ne s'agit pas d'une économie de marché, mais d'une intervention de l'Etat. Qui a dit que les USA étaient libéraux ?
a écrit le 24/05/2013 à 9:10 :
Un peu de géographie : Oman est en face de l'Iran et il est bien évident que pour les USA, " interopérabilité" " aspects techniques " et " autres questions annexes" doivent être prises en compte par eux et pas par un fournisseur européen. C'est évident. Donc les omanais n'ont pas eu d'autre choix que d'acheter américain, d'autant plus qu'ils font partie du CCG.
Réponse de le 24/05/2013 à 9:36 :
Oui, enfin, il faut espérer que les américains ne fassent pas ça pour tous les contrats, parce que les pays du Golfe ont encore pas mal de matériel européen!
Dans tous les cas, au niveau des industriels, il doit y avoir une amère impression de ne pas jouer à armes égales.

Réponse de le 24/05/2013 à 10:19 :
Pour les contrats militaires il y a toujours un aspect politique. La tendance générale pour les pays du golfe, c'est d'acheter le plus souvent américain mais de régulièrement prendre un peu de matériel européen (francais, britannique ou allemand) afin de maintenir un peu de pression sur les américains pour avoir des prix corrects. Donc rien de nouveau sous le soleil ....
Réponse de le 24/05/2013 à 13:29 :
Les émirs et les sultans du Golfe préfèrent se mettre les Américains à leur côté en matière
de défense;c'est vital,quand on voit l'instabilité + la diversité des régimes dans la région...où
toutes sortes de navires du monde croisent...L'Europe étant un nain en comparaison des
USA,en Méditerranée ou ailleurs sur la planète face à la Chine,l'Inde...Et la France un confetti!
Réponse de le 27/05/2013 à 9:47 :
Oui, je suis tout à fait d'accord, la politique compte, c'est bien pour cela que ma remarque s'applique pleinement ;)

Ce qui semble nouveau, c'est que les américains se tournent aujourd'hui plus vers l'export, à cause de la baisse du marché domestique et donc des contrats normalement largement à la portée des 'autres' deviennent la cible des américains.
a écrit le 24/05/2013 à 8:34 :
ça rime à quoi de vendre des armements de dernière génération à des Etats pas toujours favorables à l'Occident, ses libertés et son modèle démocratique?
a écrit le 24/05/2013 à 7:42 :
Et à part ça l'Europe veut se lancer dans le libre-échange avec les Etats Unis ? Elle va se faire imposer d'acheter américain très très vite !
Réponse de le 24/05/2013 à 9:55 :
Voilà pourquoi en effet, il faut abandonner de fait, un accord avec les US en réfutant celui de libre échange envisagé, avant de se retirer des accords OTAN etc...
Réponse de le 24/05/2013 à 10:28 :
Non, on va quand même continuer à fabriquer du camembert au lait cru ! :-)) mai seulement pour nous. On n'achètera pas de camembert américain..... Enfin pas tout de suite.
Réponse de le 24/05/2013 à 11:24 :
Pour se faire "imposer" d'acheter américain il faut qu'il y est un moyen de pression. D'après votre commentaire j'en conclu que pour vous si un américain vous ordonne quelque vous le fait sans broncher ...; Pour Oman la pression américaine est simple l'Iran menace Oman et les américains sont les seuls a accepter de les protéger donc ils achètent américains.
Réponse de le 24/05/2013 à 11:30 :
On peut dire "US go home" cela fait du bien à notre ego français mais cela sert à quoi ? Sur la question de l'OTAN, est ce que la France est prête à assumer l'ensemble des coûts liés à la défense ? Vu les budgets de l'armée depuis 20 ans à priori non. On est bien content d'avoir les US pour faire des reconnaissances au Mali ou pour transporter nos troupes.
Pour le libre échange, on ne peut pas hurler à chaque fois qu'il y a une barrière douanière aux US pour les produits français et ensuite dire qu'un accord de libre échange c'est le mal absolu.
Réponse de le 24/05/2013 à 12:26 :
Il n'est pas question de dire US Go Home. Ils restent tout de même nos cousins, avec une culture voisine et encore plutôt compatible ... sauf peut-être dans quelques domaines ... ;-)
En pratique, il s'agirait surtout de les traiter d'égal a égal, et de nous affirmer comme eux , histoire de ne pas leur laisser le terrain libre a chaque fois que nous sommes en concurrence. On a bien réussi a les égaler en aéronautique, en lancement de satellites par exemple, alors pourquoi leur laisserions nous le terrain libre sur les autres sujets ? Parce qu'il en ont une plus grosse que nous ? Ca suffit, il faut recadrer ce petit jeu de cons, et organiser notre pré carré, ni plus ni moins.
Réponse de le 24/05/2013 à 15:01 :
@euro-bidasse:la diplomatie américaine voir:hier Clinton maintenant Kerry est bien (dans le
fond) supérieure à tous nos ministres des affaires étrangers de l'Europe.Le temps des Dumas,
Vedrine,les anglais,italiens,etc.sont révolus.Fabius,Kouchner,etc.sont des faibles et personne
les prends au sérieux.Une des plusieurs explications de la force des yankees.
N.B.il ne faut pas oublier que grace à eux De Gaulle a pu se promener sur les champs......
Réponse de le 24/05/2013 à 20:24 :
@attila
Je suis d'accord avec la carence des ministres des affaires étrangères mais le vrai problème dépasse largement votre grille de lecture, la France comme l'Europe s'est couchée devant les US, l'Europe représente précisément les intérêts US et si un traité de commerce doit être mis en place entre l'Europe et les Us, celle-ci sera totalement spoliée..., comme toujours. Je redis que pour les cow boys d'outre atlantique, vous êtes soit un client, soit une ressource et c'est à travers ce prisme qu'est envisagé leur rapport au monde. Après soit vous êtes suffisamment clairvoyant pour le découvrir et vous choisissez d'être un homme debout, soit vous êtes dans la perspective de notre classe politique, parce que au choix aveugle, et/ou cynique ou soumis et vous êtes un homme couché.Un de Gaulle, vite pour que l'on puisse s'appeler encore France demain...
@godrev les vrais initiateurs de la crise actuelle sont les américains, leurs fonds d'investissement ont pillé les entreprises depuis 30 ans, voire plus.Les "investisseurs" après nous avoir dépouillé ne nous laissent comme recours supplétif, l'appel au secours à l'Otan pour apporter l'intendance dans nos guéguerres du MALI ou d'ailleurs... Je préfère une solution digne, sortie de l'Europe d'obédience américaine, de l'Euro, de l'Otan pour recouvrer ma liberté d'action et ma liberté tout court. Heureusement qu'à l'époque que vous évoquez, nous avions de Gaulle pour contrer les Yankee qui imprimaient déjà les billets et les inviter au départ...
Réponse de le 25/05/2013 à 18:55 :
@ attila;
C'est grace à eux que De Gaule a pu se promener sur les champs......Ils ne voulaient surtout pas voir les
Russes arriver jusqu' à Brest...et rafler les agents atomistes et autres industriels (avions ,chimie)
Tout ceci mis en application au lendemain de la guerre. Et pour finir l'opération n'a pas été bénévole.......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :