Avions de combat : le drôle de jeu américain au Qatar

Mi-septembre, le consortium Eurofighter (Typhoon) et Dassault Aviation (Rafale) ont rendu une offre conformément au calendrier fixé par Doha. Mais pas Washington, selon des sources concordantes.
Michel Cabirol

3 mn

Le Rafale de Dassault Aviation
Le Rafale de Dassault Aviation

Qatar ou l'inconnue américaine... Quelle est la stratégie poursuivie par les Etats-Unis dans le cadre de l'appel d'offre des avions de combat au Qatar ? Mi-septembre, Londres, qui propose Eurofighter Typhoon, et Paris, qui soutient le Rafale (Dassault Aviation), ont rendu leur offre conformément au calendrier fixé par Doha. Mais pas Washington, selon des sources concordantes.

Du coup, les deux enveloppes contenant les offres du consortium Eurofighter (BAE Systems, EADS et l'italien Finmeccanica) et de Dassault Aviation dorment depuis plus de quinze jours au fonds d'un coffre avant d'être décachetées… une fois la réponse des Américains réceptionnée par les Qataris.

Mécontentement du Qatar

Cette situation embarrasse Doha, qui a exprimé un besoin d'acquérir 72 avions de combat. Une compétition qui sera vraisemblablement découpée en deux tranches (36 + 36) pour remplacer les douze Mirage 2000-5 de l'armée de l'air qatarie - les seuls appareils dont elle dispose à ce jour. « L'équipe en charge du dossier est réellement indisposée par l'attitude des Américains », explique-t-on à la Tribune.

Car initialement, le Qatar comptait prendre une décision rapide avant la fin de l'année pour la première tranche. Doha veut effectivement renforcer sa flotte d'avions de combat pour jouer un rôle sur la scène internationale comme elle a pu le faire dans le cadre de l'opération Harmattan en Libye aux côtés de la France, et des avions Rafale en particulier.

Les manœuvres (?), ou à défaut les indécisions, américaines pourraient troubler ce calendrier. « Ils sont à la merci du bon vouloir des Américains », confirme-t-on à La Tribune. D'autant que les Qataris pourraient choisir un avion européen dans un premier temps et mettre la pression sur les Américains sur la deuxième tranche. Pour autant, techniquement, le Qatar peut choisir. Ils ont évalué tous les avions, à l'exception du F-35.

Quel avion américain ?

Difficile de savoir quel avion de combat vont proposer les Américains ? Surtout face au Rafale, qui semble être le favori des Qataris pour la première tranche après de très bonnes évaluations, notamment par temps chaud (50 degrés) à l'été 2012. Ce qui n'a pas été le cas de l'Eurofighter qui semble-t-il a beaucoup souffert de la chaleur. Mais les Britanniques, associés aux Allemands, ont toutefois mis le paquet sur une offre globale très compétitive. Notamment en proposant des investissements aux Qataris dans l'industrie financière britannique. Les Allemands sont également ouverts à de tels investissements.

Au départ les Américains proposaient deux appareils de Boeing, le F-15 et le F-18, qui lui aussi a énormément souffert de la chaleur au point qu'il aurait été disqualifié. Puis, Washington a réfléchi à faire concourir le F-35. Mais le Pentagone et Lockheed Martin doivent d'abord obtenir l'accord du congrès. Ce qui pourrait prendre du temps.

Michel Cabirol

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 07/10/2013 à 21:56
Signaler
De toute façon avec le hack du F35 (par les chinois mais pas sur) le système de tir et surtout de contre mesure de l'appareil est à refaire entièrement, il n'y a plus guère d?intérêt dans ce puits sans fond. Ceux qui ont suivis les US comme des touto...

à écrit le 07/10/2013 à 10:37
Signaler
Le Qatar ce n?est pas ce pays vachement démocratique, pas un sous misogyne, pas du tout homophobe pas loin d'être esclavagiste avec ses immigrés et qui inonde de son argents des occidentaux qui pour le coup deviennent pas très regardant .....

à écrit le 06/10/2013 à 15:07
Signaler
ça dépend d'une chose... quelle est la date de livraison attendue de ces chasseurs ?

à écrit le 03/10/2013 à 16:48
Signaler
Français évoluent entre 95% et 98% avec le Rafale. Le JSF, lui, se contentera de 5%-10% de disponibilité par beau temps http://www.dedefensa.org/article-coup_d_il_sur_le_jsf_catastrophique_et_faussaire_as_usual_03_10_2013.html

à écrit le 03/10/2013 à 16:16
Signaler
Ce n'est pas parce que l'argent coule à flots grâce à un caprice de la nature, qu'il faut jouer à être une grande puissance. Comment un pays de 11.500 km2 (2 départements français) et 650.000 habitants peut-il envisager sérieusement de commander 72 a...

le 04/10/2013 à 9:13
Signaler
@GJ Edouard : Mais tout simplement parce que le Qatar veut devenir le gendarme du monde arabe...

à écrit le 03/10/2013 à 15:07
Signaler
Le Qatar a 50 Md de Dollars à dépenser chaque année, plus de dette depuis 2003...leur budget est financé par les recettes des maigres extractions pétrolières . Reste le gaz.....pour financer les envies . le Qatar investissement Authority (Fond) a de ...

à écrit le 03/10/2013 à 13:15
Signaler
le F35 vient de se faire tailler un costume aux USA pour des questions de defauts multiples de qualite

à écrit le 03/10/2013 à 12:52
Signaler
Apparemment, certains européens n'ont encore pas compris que dans cette affaire, il y a ceux qui gagnent l'appel d'offre (les américains) et ceux qui sont là pour participer et faire croire qu'il s'agit d'un appel d'offre publique. Le Qatar a déjà ch...

le 03/10/2013 à 21:17
Signaler
En effet François 1er a bien fait plier Bachar, mais de rire ! Ceux qui ont négocié et négocieront encore avec lui sont Obama et Poutine. Les autres ne feront qu'à giter leurs petits bras musclés dans le vide.

le 04/10/2013 à 1:25
Signaler
Je vois, toujours pas digéré d'être dans le camp des perdants... Allez, ça va passer...

à écrit le 03/10/2013 à 12:51
Signaler
Je pense que les khatariens sont des gens un peu gâtés. fo pas leur livrait des arms si puissants , ils riskerai de les retourné contre eusses. Vandon -leur quelques fougasses-magister , avec 2 mit 12.7 dessu , sa fera l'argement l'afaire. Comme sa ,...

à écrit le 03/10/2013 à 12:47
Signaler
C'est simple, seul le F35 a une chance contre les avions européens et ils doivent attendre l'autorisation du Congrés pour faire une offre;

à écrit le 03/10/2013 à 11:59
Signaler
M. Cabirol, je dois le dire, vos articles sont en ce moment au top en matière de défense.

à écrit le 03/10/2013 à 11:59
Signaler
M. Cabirol, je dois le dire, vos articles sont en ce moment au top en matière de défense.

à écrit le 03/10/2013 à 10:47
Signaler
et les hindous ??? pas civilisés, ils n' arrivent même pas à maintenir en vie , suffisamment longtemps leur négociateur du Rafale il faut dire que malgré l'augmentation de la durée de vie, même en Inde, il faut grande patience.. et on laisse entendr...

à écrit le 03/10/2013 à 10:25
Signaler
remplacer 12 mirages par 72 avions modernes (qu'ils soient typhoon, rafale ou autre) ... sacré bond militaire !

à écrit le 03/10/2013 à 10:13
Signaler
Une remarque quand même pour les puristes le M88 dont est équipé le RAFALE a une température d'entrée turbine de 1750 °K ; c'est le seul dans ce cas. Il a été étudié pour bien fonctionner sous tous les climats.

à écrit le 03/10/2013 à 9:39
Signaler
On remarque quand même que la technologie française est au-dessus du lot. Nous sommes les seuls à pouvoir fabriquer des avions fonctionnant correctement par 50 °C.

le 03/10/2013 à 19:58
Signaler
@ Pied Nickelé : dans ces cas-là, il faudra sous-traiter à Téfal la fabrication des ailes, ce serait dommage que ça accroche!

le 03/10/2013 à 21:26
Signaler
Mais délicats et cultivés comme le sont nos commerciaux français, ils sont bien capables de valoriser le rafale en précisant lourdement que sur les ailes de l'avion, ont peut faire un très bon vin chaud qui accompagne un saucisson brioché !..

à écrit le 03/10/2013 à 9:24
Signaler
72 avions de combats,ils pourront toujours embaucher les pilotes français rendus dispo par le énième livre blanc défense.

à écrit le 03/10/2013 à 7:35
Signaler
Après l'heure, ce n'est plus l'heure!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.