Rafale : le gouvernement indien prend son temps

 |  | 285 mots
Lecture 2 min.
Le ministre indien de la Défense a reconnu que la signature du contrat portant sur l'achat de 126 Rafale au constructeur français Dassault Aviation prendrait encore du temps. A.K. Antoiny a refusé de fixer une échéance. Selon des informations que La Tribune avait déjà publiées, le contrat devrait ne pas être conclu avant 2015.
Le ministre indien de la Défense a reconnu que la signature du contrat portant sur l'achat de 126 Rafale au constructeur français Dassault Aviation prendrait encore du temps. A.K. Antoiny a refusé de fixer une échéance. Selon des informations que La Tribune avait déjà publiées, le contrat devrait ne pas être conclu avant 2015. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le ministre indien de la Défense a reconnu que la signature du contrat portant sur l'achat de 126 Rafale au constructeur français Dassault Aviation prendrait encore du temps. A.K. Antoiny a refusé de fixer une échéance. Selon des informations que La Tribune avait déjà publiées, le contrat devrait ne pas être conclu avant 2015.

Les avions Rafale ne sont pas près d'atterrir en Inde. A.K. Antoiny, le ministre indien de la Défense a déclaré, ce mercredi 30 octobre, que le contrat portant sur l'acquisition de 126 Rafale au constructeur français Dassault Aviation ne serait pas conclu rapidement. "Comment puis-je fixer une échéance?", a-t-il répondu à un groupe de journalistes qui lui demandaient s'il serait signé d'ici le mois de mars prochain. "Le processus est en cours", a-t-il précisé. 

En 2012, le pays a choisi l'avionneur français pour renouveler son parc d'avions de défense. Selon des informations publiées par La Tribune, le 11 octobre dernier, le contrat devrait a priori ne pas être conclu avant 2015. "Il reste entre 12 et 18 mois de travail" pour signer un contrat en bonne et due forme, expliquait alors une source proche du dossier.

> Rafale en Inde : les industriels visent un contrat signé... en 2015.

Le ministère de la Défense français parie toujours sur 2014

Le ministre indien a précisé qu'il ne pouvait pas s'immiscer dans le travail du Comité de négociation de contrat (CNC) en charge du dossier. Après le passage devant le CNC, le contrat devra encore passer "quatre ou cinq mécanismes" de filtre avant d'être étudié par les ministres de la Défense et des Finances et d'être enfin validé par le cabinet du gouvernement.

Les élections législatives qui auront lieu dans le pays en 2014 vont encore paralyser les négociations. Pourtant, le ministre français de la Défense s'était dit optimiste, début octobre, sur la signature d'un contrat en 2014, reconnaissant alors pour la première fois qu'il ne serait pas signé cette année.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2013 à 21:09 :
Maintenant que le Rafale s'est fait sortir au Brésil, Dassault devrait faire profil bas dans la négociation Indienne...
Dassault toujours modeste avait coutume de dire:"Dassault ne vend pas d'avions; on lui achète des avions"...Il va falloir adopter une attitude un peu plus humble......
a écrit le 16/12/2013 à 17:06 :
Le rafale commence à appartenir à l'ancienne génération d'avions de combat comme le Typhoon!
La dernière génération est celle du F 35 (ou du F 22 non exportable) qui a deux versions: basique et STOVL.
Il embarque ses armements en soute et son carburant en interne pour une signature radar la plus réduite possible; le Rafale pour sa part a tout son armement en externe, ainsi qu'une partie de son carburant.....
Réponse de le 12/01/2014 à 17:48 :
encore un qui recontre nimp ^^ ce bijoux tien tete au f 22 et en prime le detecte ^^ super la furtivité " iran comme serbie l on prouvé " raconte t es salade ailleurs
a écrit le 01/11/2013 à 10:38 :
Ils nous faut continuer le Development de cette appareil , meme si cela coute tres chere a la france, Historie de divertifier Notre öffre de Vente a l'exportation... Pour l'indre Il ni a pas vraiment de choix soit Français Ou Russe .... Ils nous faut attendre....
Réponse de le 16/12/2013 à 17:25 :
Nous sommes d'accord avec vous on voit mal Châteauroux acheter des F18...
a écrit le 31/10/2013 à 22:49 :
Des drones,sans satellite pour les piloté,ne sont utile qu'aux israélien!
Les indiens on besoin d'un vecteur pour leur tête nucléaire.
C'est aussi une question de prestige.
a écrit le 31/10/2013 à 18:07 :
ce superbe appareil avec une technologie de pointe embarquée, en particulier le POD de jour basique et un RBE2 EISA, ne répond plus aux exigences du moment. Les drones de surveillance ou de combat moins couteux, pilotés à distance, risquent de sonner le glas d'une génération d'avions de combat tactiques.
Réponse de le 01/11/2013 à 0:45 :
Allez dire cela aux américains qui se font subtiliser leurs drones dernière génération en plein vol.
Même s'il est coûteux , le Rafale nous permet de faire de sacrées économies sur l'ensemble de notre flotte , et ce , tout en faisant le boulot qu'on lui demande. Il est pile-poil en adéquation avec nos besoins du moment.
Réponse de le 01/11/2013 à 0:46 :
Allez dire cela aux américains qui se font subtiliser leurs drones dernière génération en plein vol.
Même s'il est coûteux , le Rafale nous permet de faire de sacrées économies sur l'ensemble de notre flotte , et ce , tout en faisant le boulot qu'on lui demande. Il est pile-poil en adéquation avec nos besoins du moment.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :