Airbus, Safran et Honeywell veulent réduire la consommation des A320 sur les aéroports

 |   |  361  mots
L'Airbus A320 a été vendu à plus de 10.000 exemplaires
L'Airbus A320 a été vendu à plus de 10.000 exemplaires (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Airbus a signé avec Safran et Honeywell un protocole d’accord pour développer une solution révolutionnaire de "green taxiing" pour la famille A320, permettant de circuler sur les taxiways des aéroports (de l’aérogare à la piste) sans utiliser les moteurs, et d'économiser 4% de carburant par vol.

Matériaux plus légers, amélioration des moteurs, courbure des extrémités des ailes, biocarburants..... à l'heure où le pétrole cher, tous les moyens sont bons pour réduire la consommation de carburant des avions. Airbus a signé avec Safran et Honeywell un protocole d'accord pour développer une solution de "green taxiing" pour la famille A320, une option révolutionnaire pour circuler sur les taxiways des aéroports (de l'aérogare à la piste) sans utiliser les moteurs permettant d'économiser 4% de carburant par vol.

Jusqu'à 40 minutes pour aller de l'aérogare à la piste

Comment ? en installant un moteur électrique sur le train d'atterrissage principaux, alimenté par l'APU (auxiliary power unit), qui produit de l'énergie à bord des avions quand les moteurs sont arrêtés. Testé au dernier salon aéronautique du Bourget, ce système permet à l'avion de se déplacer sur toutes les voies de roulage d'un aéroport (du terminal jusqu'à la piste) en ayant les moteurs éteints (deux moteurs de type CFM consomment aujourd'hui 12 kg de carburant par minute) , et sans utiliser les "pushbacks", ces tracteurs qui font reculer l'avion. De quoi générer des économies substantielles par sur les aéroports encombrés où il n'est pas rare de voir des avions circuler 40 minutes sur les taxiways avant de pouvoir décoller. Des temps roulage qui peuvent être multipliés par 14, les A320 effectuant jusqu'à 14 cycles par jours (décollages et atterrissages).

Potentiel énorme

Ce concept intéressera les compagnies aériennes qui effectuent des vols de courtes distances en série chaque jour comme les compagnies à bas coûts ou La Navette d'Air France. Cette solution de green taxiing est donc principalement destinée aux avions régionaux et court et moyen courriers des avionneurs. Le marché est donc énorme. Il représente en effet plus de 70% des livraisons à venir au cours des 20 prochaines années. Il est d'autant plus que ce système peut être introduit sur des appareils déjà en service. Le carnet de commandes de de l'A320 s'élève à 4200 appareils. 5.800 appareils ont été livrés depuis le lancement de la mise en service de l'A320 en 1987.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2013 à 18:20 :
a propos de l'A320, ou en est on du Nb d'appareils fabriqués et vendus en comparaison avec le B737?
Réponse de le 30/12/2013 à 15:01 :
Le B737 a 20 de plus que le 320! Comparons sur les 25 dernières années!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :