Emirates, le Père Noël de l’Airbus A380

 |   |  570  mots
Emirates a pris livraison de ses 43 et 44ème A380
Emirates a pris livraison de ses 43 et 44ème A380 (Crédits : Emirates)
En finalisant sa commande de 50 A380, Emirates a fait un cadeau de Noël de 20 milliards de dollars à Airbus. Surtout il apporte un grand bol d'air à ce programme qui n'avait enregistré aucune vente en 2013.

En finalisant ce lundi sa commande de 50 A380 supplémentaires, Emirates a apporté à Airbus un cadeau de Noël d'une valeur de plus de 20 milliards de dollars au prix catalogue. Et un grand bol d'oxygène pour Airbus et d'EADS, à la peine sur ce programme qui ne comptait, jusque là, que 259 commandes depuis son lancement en 2000. Et qui n'avait pas enregistré une seule commande ferme en 2013 et seulement 9 en 2012, largement en dessous des 30 espérés.

A tel point qu'au printemps dernier, le directeur financier d'Airbus et d'EADS, Harald Wilhelm, déclarait que la vente d'A380 constituait une "top priority". Des créneaux de livraison étaient encore vacants en 2015 et la direction a même étudié l'éventualité d'une baisse de la production en cas d'une année en deçà de ses objectifs.

La moitié des commandes d'A380 pour Emirates

Ce n'est plus le cas aujourd'hui grâce à Emirates, dont le poids dans ce programme est exceptionnel. Cette compagnie encore microscopique quand l'idée de l'A380 commençait en prendre forme dans la deuxième moitié des années 90 compte aujourd'hui pour la moitié des commandes de l'A380 : 140 sur 309 appareils ! A elle seule, la compagnie de Dubai a commandé autant d'A380 que les …19 autres clients de cet appareil (les commandes de certains clients sont compromises, comme celles d'Air Austral, Kinfisher Airlines, Virgin Atlantic, Hong Kong Airlines).

Depuis son entrée en service en 2007, 122 exemplaires ont été livrés à 10 compagnies. Emirates en exploite 44 exemplaires. En 2013, la compagnie aura reçu 13 A380 et s'attend à prendre livraison de 13 autres en 2014. Sur les 96 A380 encore en commande, 71 doivent être livrés au cours des cinq prochaines années.

 

Un avion pour la croissance

Mais Emirates ne doit pas cacher la difficulté de placer le super-jumbo auprès des autres compagnies. Airbus le sait. Et devrait finaliser le contrat de Doric en 2014, et non en 2013 comme l'avait annoncé le PDG de ce loueur d'avions, pour sécuriser d'ores et déjà des commandes pour l'an prochain.

En effet la conjoncture difficile dans certaines zones géographiques ne pousse pas à la vente d'un avion coûtant 400 millions de dollars pièce dont l'utilisation est étroitement liée à la croissance. Pour certains experts en effet, "il faut des taux de remplissage très importants et des recettes unitaires élevées pour que l'A380 soit intéressant". Par ailleurs, les grosses routes long-courriers où il est préférable de remplacer deux appareils par un A380 pour réduire les coûts ne sont non plus aussi nombreuses qu'espérées.

Enfin, l'arrivée sur le marché des B777 9X et de l'A350-1000, deux biréacteurs très performants marchent, malgré leur capacité inférieure (400 à 350 sièges respectivement), sur les plates-bandes de l'A380, notamment sur le marché du renouvellement des B747.

De meilleures recettes unitaires

Pour Airbus, l'A380 permet de gagner des parts de marché. Sur une même ligne, le transporteur qui exploite un A380 attire plus de trafic en raison de l'attrait des passagers pour cet appareil. Ainsi l'A380 permet selon Airbus de dégager des recettes unitaires supérieures quand une ligne est exploitée en A380.

Au regard de la croissance attendue du trafic aérien au cours des 20 prochaines années (+4,7% par an) et du nombre de mégalopoles dans le monde (dont les liaisons entre concentreront la quasi-totalité du trafic long-courrier), Airbus estime que l'A380 est l'avion pour capter cette croissance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/12/2013 à 15:06 :
Et,un autre jour,les EAU achèteront aussi des Rafale + des A 400M...Il suffit qu'un prince
de la région se fasse plaisir pour que les autres suivent...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :