L'Etat vend 1% d'Airbus Group (ex-EADS)

Le ministère de l'Economie et des Finances a annoncé mercredi la cession par l'Etat français d'environ un pour cent du capital de l'ex-EADS, ramenant sa participation à 11% des droits de vote, à parité avec l'Etat allemand.
Désormais, la France et l'Allemagne détiendront 11% des droits de vote d'Airbus Group, et l'Espagne 4%.
Désormais, la France et l'Allemagne détiendront 11% des droits de vote d'Airbus Group, et l'Espagne 4%. (Crédits : reuters.com)

L'Etat cède 1% d'Airbus Group, soit quelque 451 millions d'euros, selon le cours de l'action en clôture de la Bourse mercredi. Annoncée par Bercy, cette cession d'environ huit millions d'actions dans l'ex-EADS par le biais d'un placement institutionnel accéléré fait suite à un accord bilatéral entre l'Allemagne et la France, précise le ministère dans un communiqué. Bercy précise:

"Ces ressources viendront notamment compenser le financement exceptionnel de 1,5 milliard d'euros du nouveau Programme d'Investissements d'Avenir au bénéfice de l'excellence technologique de l'industrie de défense, prévu par la Loi de Programmation Militaire".

Cela ne modifie pas la place de l'Etat dans la gouvernance d'Airbus

Cela dit, l'ajustement à la baisse de la participation de la France, pour s'aligner avec celle de l'Allemagne, ne modifie pas la place de l'Etat dans la gouvernance d'Airbus Group, dont il entend demeurer un actionnaire de référence à moyen terme, ajoute le ministère.

Désormais, la France et l'Allemagne détiendront 11% des droits de vote d'Airbus Group, et l'Espagne 4%.

(article créé le 15/01/2014 à 19:03 mis à jour le 16/01/2014 à 07:48)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 16/01/2014 à 11:52
Signaler
Enfin, l'Etat comprend et fait ce qu'il a fait faire aux contribuables "vendre ces biens" pour payer les dettes (via impots et taxes) d'un pays mal gérer par nos gouvernants et fonctionnaires. Lorsqu'ils auront "manger la grenouille" en se remplissan...

le 16/01/2014 à 13:49
Signaler
Monsieur Ayrault touchera donc environ et au minimum 180 000 euro par an et ce pendant une vingtaine d'années au moins, compte tenu de l'espérance de vie que tout Français quand il a atteint l'âge du Premier ministre. Le point mais je l'avais vu sur ...

le 16/01/2014 à 16:50
Signaler
A quand un référundum sur le non cumul des mandats et le non cumul des retraites dorées de nos ex Président, 1° Ministre, Ministre, Députés, Maire.... Voir la liste des retraites encaissées par nos anciens Présidents (Ex : Chirac : Président,1° Min...

à écrit le 16/01/2014 à 11:39
Signaler
Il va payer la CSG et l'impôt sur la plus-value ???

à écrit le 16/01/2014 à 11:32
Signaler
Besoin de sous???? pour payer les fonctionnaires en trop???

à écrit le 16/01/2014 à 1:41
Signaler
Emploi d'avenir, investissement d'avenir... vive le tout subventionné sans retour.sur investissement. A quand la prochaine émission obligataire d'état?

à écrit le 15/01/2014 à 22:07
Signaler
Eh oui 2014 ça commence mal....

à écrit le 15/01/2014 à 20:06
Signaler
"L'Etat vend 1% d'Airbus Group (ex-EADS)".... Française d'escrocs à qui le tour!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.