Le développement d’Emirates se fera sans Airbus A350 ni B787, mais avec des jumbos

La compagnie de Dubai a annulé sa commande de 70 A350 XWB d'une valeur de plus de 21 milliards de dollars au prix catalogue. Emirates n'avait pas commandé de B787. Sa flotte s'oriente à terme vers deux types d'avions, des A380 et des B777X.
Fabrice Gliszczynski
Emirates semble se focaliser à l'avenir sur les très gros-porteurs, des A380 et des B777X, qualifiés de mini-jumbos. ./Reuters
Emirates semble se focaliser à l'avenir sur les très gros-porteurs, des A380 et des B777X, qualifiés de mini-jumbos. ./Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Des mauvaises nouvelles en série pour Airbus. Alors que Qatar Airways a repoussé il y a une dizaine de jours l'entrée dans sa flotte de ses premiers A380, que ce dernier rencontre un problème de portes, Emirates a annulé sa commande de 70 A350 XWB, d'une valeur de plus de 21 milliards de dollars au prix catalogue. Ceci à quelques semaines de l'obtention de la certification de l'A350, prévue au troisième trimestre.

50 commandes d'A380 supplémentaires en décembre

"La décision fait suite des discussions avec la compagnie suite à une révision de leur besoins en flotte de long-courriers, qui s'est traduite par une commande de 50 A380 (super-jumbo) supplémentaires lors du salon de Dubai" en novembre dernier, indique Airbus sans plus d'explications. En décembre, Emirates avait commandé 50 A380 supplémentaires, portant ainsi sa commande d'A380 à 140 exemplaires. Cette commande s'ajoute à l'intention d'achat portant sur 150 B777X (+50 options) , des gros-porteurs d'environ 400 sièges, annoncée quelques semaines plus tôt au salon aéronautique de Dubai. Interrogée ce mercredi, Emirates ne fait pas de commentaires sur l'annulation de la commande A350

Augmentation de la taille des avions

Comment interpréter cette annulation ? Est-ce que l'A350 ne tient pas les performances annoncées ? « Non la décision d'Emirates n'est pas liée aux perfomances de l'A350 », a déclaré John Leahy, le directeur commercial d'Airbus lors des Innovations days d'Airbus. Emirates a-t-elle eu les yeux plus gros que le ventre en commandant autant d'avions (la compagnie exploite 219 gros porteurs et en avait plus de 300 en commande) ? Ou la compagnie du Golfe a-t-elle tout simplement revu son plan de flotte en se focalisant uniquement sur des très gros-porteurs ? En effet, la compagnie du Golfe est l'une des rares grandes compagnies à n'avoir pas commandé de Boeing 787, le jugeant trop petit.

Au moins 250 avions dans la flotte en 2020

De fait, Emirates semble se focaliser à l'avenir sur les très gros-porteurs, des A380 et des B777X, qualifiés de mini-jumbos. Dans une interview accordée à La Tribune hebdo (avant l'annonce de l'annulation des A350) qui sera publiée vendredi, Thierry Antinori, vice-président chief commercial officer d'Emirates, indique qu'en 2020, la flotte d'Emirates devrait atteindre « au moins 250 avions », contre 219 aujourd'hui mais que la taille moyenne des avions allait se situer autour de 400 sièges, contre 350 aujourd'hui et 300 il y a trois ans ».

Ce choix permet de croître tout en contournant les problèmes de congestion aéroportuaire et de navigation aérienne et les éventuelles limitations de droits de trafic dans certains pays.

Pas d'impact financier pour Airbus

Ce mercredi, John Leahy,  a déclaré que cette annulation n'était pas une bonne nouvelle commerciale mais qu'elle n'avait pas d'impact financier. Les livraisons d'A350 d'Emirates devaient commencer à partir de 2019. L'A350 compte 742 commandes fermes. Malgré l'annulation d'emirates, John Leahy table sur une hausse du carnet de commandes de l'A350 cette année.

Rolls Royce déçu

L'annulation par, Emirates de sa commande de 70 Airbus A350 va entraîner une réduction du carnet de commandes du motoriste Rolls-Royce de 2,6 milliards de livres (environ 3,2 milliards d'euros)s, a-t-il annoncé mercredi. Se disant "déçu" par l'annulation d'Emirates, le motoriste se dit toutefois "confiant" du fait que les créneaux de livraisons d'A350 destinés à Emirates qui devaient commencer vers la fin de la décennie allaient être pris par d'autres compagnies aériennes.

"La demande pour l'Airbus A350 reste solide avec plus de 700 avions et 1.400 moteurs Trent XWB déjà vendus", a rappelé Rolls-Royce qui assure conserver une "relation de travail de proximité avec Emirates".

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 11/06/2014 à 16:57
Signaler
l’Europe ne fait pas le poids face aux US. l’entêtement ne paie pas,sinon des catas financiéres

le 11/06/2014 à 22:44
Signaler
On t'a reconnu

à écrit le 11/06/2014 à 15:12
Signaler
Si cette annulation n'a aucun impact sur la trésorerie il faudrait arrêter immédiatement d'en vendre. On nous prend vraiment pour des billes. Ils viennent d'en prendre une gamelle, ils ne sont même pas capable de le reconnaître.

le 14/06/2014 à 0:31
Signaler
Ces A350 avaient été vendu quasiment à prix coutant vu que c'etait la compagnie de lancement...Donc faire tourner des usines et perdre des dates de livraisons our pas un rond..Cette commande datait de 2007....Airbus savait depuis la commande des 50 A...

le 16/06/2014 à 12:24
Signaler
bla bla bla ... l'art de se rassurer ...

à écrit le 11/06/2014 à 12:24
Signaler
c'est un pays de dictature et de terrorisme; refusez la commande et vendez à des pays démocratiques

le 12/06/2014 à 8:56
Signaler
Lesquels?

le 14/06/2014 à 15:35
Signaler
@silah2011@yahoo.fr ; j'ai déjà séjourné à Dubai, on m'a pas donné d'AK47 quand j'ai franchi l'immigration, ce dont j'aurais certainement besoin dans certains quartiers de certaines villes de France.

à écrit le 11/06/2014 à 11:05
Signaler
C'est du marchandage, on trouve que les portes des jumbos ferment mal avant d'en recommander à la place des A350; c'est mesquin et c'est mettre un avion au même niveau qu'une bagnole. Il faut arrêter d'être anxiogène par ailleurs.

le 11/06/2014 à 11:27
Signaler
les clients sont ROIS!

le 11/06/2014 à 14:24
Signaler
Vous négociez pas l'achat de votre voiture ci c'est le cas vous êtes nul.

le 11/06/2014 à 15:59
Signaler
Ici, plutot des émirs en l occurence

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.