Le Rafale atterrira-t-il un jour en Egypte ? Pas impossible

 |   |  770  mots
L'Egypte est intéressée par 24 Rafale
L'Egypte est intéressée par 24 Rafale (Crédits : Armée de l'air)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi doit venir en France le 26 et 27 novembre. D'importants contrats d'armements sont en train d'être négociés entre la France et l'Egypte.

La visite à Paris du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi le 26 et 27 novembre sera-t-elle l'occasion d'annonces de nouveaux contrats pour l'industrie de l'armement française ? Possible mais pas certain. En tout cas, industriels et hauts responsables étatiques français font tout leur possible pour que l'ex-chef d'Etat-major de l'armée égyptienne puisse être en position de faire de telles annonces. Et les enjeux sont colossaux. Qui aurait pu prévoir il y a encore un peu plus d'un an une telle proximité entre Paris et Le Caire...

L'un des dossiers les plus chauds entre les deux pays est la concrétisation par DCNS d'une nouvelle commande de deux nouvelles corvettes de 2.400 tonnes (500 millions d'euros hors armement), qui ont été budgétées par les Égyptiens. Elles étaient en option lors du contrat signé cet été entre DCNS et Le Caire et qui portait sur la vente de quatre corvettes identiques (1 milliard d'euros). Le groupe naval, qui est revenu à la table des négociations à l'issue des fêtes de l'Aïd, semble aujourd'hui raisonnablement confiant dans une issue positive de cette négociation, selon nos information. D'autant que DCNS aurait récemment franchi une étape importante.

Enfin, DCNS négocie un lot de torpilles (150 à 200 millions d'euros) pour armer les quatre premières corvettes. De son côté, MBDA qui a déjà signé un petit contrat portant sur l'installation de tirs sur les quatre premières corvettes de ses missiles Exocet MM40 et VL-Mica (50 millions d'euros). Surtout le missilier négocie actuellement avec Le Caire un lot de missiles (entre 300 et 400 millions d'euros) et attend une commande en 2015.

Et pourquoi pas le Rafale ?

L'Egypte est intéressée par l'avion de combat de Dassault Aviation. Par 24 appareils. Le Caire a exprimé cet intérêt lors de la visite mi-septembre de Jean-Yves Le Drian. Une demande qui n'est pas nouvelle. Car déjà au début de l'été 2011, les militaires égyptiens avaient déjà envoyé à Paris une "expression d'intérêt" pour 12 à 20 Rafale. Paris était alors très embarrassé et Dassault Aviation pas intéressé. Pour autant, Paris avait commencé à discuter avec Le Caire pour comprendre le besoin des militaires égyptiens. Des pilotes égyptiens essaieront même le Rafale. Mais cela n'ira pas plus loin. Aujourd'hui, la demande des Égyptiens sera étudiée de façon plus approfondie.

Pour autant, ce dossier n'est pas encore mûr. Plutôt un dossier "de moyen terme", précise une source proche du dossier. D'autant que les Égyptiens pourraient demander à la France lors de la visite d'Abdel Fattah al-Sissi un financement, via la Coface, pour pouvoir s'offrir les 24 Rafale. Ce qui pourrait compliquer un peu plus ce dossier, qui sera difficile à concrétiser. Mais pas impossible.

Modernisation des Mirage 2000

"C'est possible", assure en revanche une source proche du dossier. Possible mais là aussi compliqué car les militaires égyptiens sont encore très partagés entre les programmes de modernisation de leur flotte et/ou l'achat d'appareils neufs. En attendant, le dossier sur la modernisation des 20 Mirage 2000 EM/BM que Le Caire avait commandé en décembre 1981 et qui ont été livrés entre 1986 et 1988, n'avance pas faute d'accord sur le prix.

Si Le Caire reste "très intéressé" par cette opération, les Égyptiens la trouvent "trop chère et trop longue", explique-t-on à La Tribune. Dassault Aviation et Thales proposent une modernisation de type Inde, sans la dimension air-sol, pour en limiter les coûts. Une proposition que les deux industriels ont également fait au Pérou (12 Mirage). En Egypte, la facture s'élèverait à 900 millions d'euros, voire au-dessus du milliard, selon les différentes sources. De son côté, MBDA propose un lot de missiles air-air Mica pour armer les Mirage 2000 égyptiens. Ce que le missilier européen avait déjà fait en Inde (493 missiles Mica IR/EM pour 959 millions d'euros).

Un dossier explosif sur la défense aérienne

Enfin, MBDA propose au Caire des solutions en vue de rééquiper l'armée égyptienne dans le domaine de la défense aérienne (Air defence) de courte et moyenne portée. Tout comme l'Arabie Saoudite, l'Egypte dispose actuellement de missiles Crotale (Thales). Un dossier qui pourrait être très, très explosif entre les deux groupes... d'autant que le PDG de MBDA Antoine Bouvier est très intéressé par la succession de jean-Bernard Lévy à la tête de Thales.

Un dossier d'actualité car la Libye qui concentre actuellement toutes les difficultés de la région (guerre civile, trafic d'armes, immigration clandestine, radicalisme islamiste et défaillance de l'État), dispose de frontières poreuses avec l'Égypte.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2014 à 19:46 :
Je crois bien que les pro-russes sont en forme cette semaine.
a écrit le 17/11/2014 à 12:08 :
Erreur dès le chapeau: "Sissi doit venir en France le 20 et 21 novembre". Faut arrêter de balancer des infos incorrects sans aucun scrupule.
a écrit le 15/11/2014 à 15:38 :
Le Rafala atterrira-t-il un jour sur la comète 67P ?

Pas impossible, si François de Hollande atteint son objectif de faire acheter par les extra-terrestres un avion Rafale chaque mois.

Les discussions sont en bonne voie avec les natifs de la comète Tchouri. L'UMP ayant proposé son expérience en matière d'encaissement de rétro-commissions, tous les espoirs sont permis.
Réponse de le 19/07/2015 à 17:17 :
Et alors ? Il a atterri où le rafale : au Caire, grosse T
a écrit le 15/11/2014 à 13:32 :
Honnêtement, je ne sais pas vous dire si le Rafale va atterrir en Egypte, au moins, dans le sens d'une large commande comme le veut M. Cabirol. Cependant, je vous peux vous avancer que l'avion français, hélas, ne sera pas vendu à l'Inde comme on avait annoncé en fanfare il y a quelques semaines de cela.
Par effet domino, l’Inde qui est la quatrième économie mondiale et espère étendre le gazoduc russe « power of Siberia » en Inde, a annoncé le 25 octobre qu’elle prévoit des réorientations en ce qui concerne ses contrats et qu’elle allouait un montant de 13 milliards de dollars pour certains nouveaux programmes militaires. L’Inde, qui est le plus gros importateur d’armes russes et qui a jusqu’à présent produit sous licence 200 avions Su-30MKI, se voit obligée de renoncer aux Rafales. L’avion français, équipé de radar PESA, même si c’est mieux que le Su-30MKI, est inférieur au Su-35, qui a également des moteurs de traction vectorielle que Rafale ne possède pas.
La seule conclusion que l’on peut tirer est qu’il semble que l’Inde va commander 126 avions Su-35 S, au lieu de Rafales, tandis que la Russie ne sentira en rien l’absence des Mistral.
Réponse de le 19/11/2014 à 22:09 :
Le gazoduc power of siberia doit traversé la chine ?
je doute que l'inde veuille se retrouver sous la coupe de la chine pour son approvisionnement de gaz venant de russie.
a écrit le 14/11/2014 à 22:27 :
Par effet domino, l’Inde qui est la quatrième économie mondiale et espère étendre le gazoduc russe « power of Siberia » en Inde, a annoncé le 25 octobre qu’elle prévoit des réorientations en ce qui concerne ses contrats et qu’elle allouait un montant de 13 milliards de dollars pour certains nouveaux programmes militaires. L’Inde, qui est le plus gros importateur d’armes russes et qui a jusqu’à présent produit sous licence 200 avions Su-30MKI, se voit obligée de renoncer aux Rafales. L’avion français, équipé de radar PESA, même si c’est mieux que le Su-30MKI, est inférieur au Su-35, qui a également des moteurs de traction vectorielle que Rafale ne possède pas.

Les dos au mur, Dassault n'a d'autre option que de tenter vendre ses Rafale à l'Egypte, quoique selon Jacques Delorme, ce pays se trouve au bord de la faillite.
a écrit le 12/11/2014 à 22:22 :
On risque de s'en mordre les doigts. Le régime Egyptien n'est pas spécialement modéré si vous voyez ce que je veux dire.
Une future affaire type Mistral ?
Réponse de le 13/11/2014 à 9:48 :
Très probablement, hélas, et je le diasi déjà il y a une semaine. La France s'enfonce...
a écrit le 12/11/2014 à 20:35 :
ca ne se fera pas, cela pose trop de problème politique avec israel, des M2000-9
peut être, si les EAU achètent des rafales. pas pour demain. le rafale est un avion de projection et de puissance et il fait l'équivalent des 7 avions spécialisé à 40ME pièce pour un prix de 75ME sorti d'usine. le F35 coute de 150M$ à 299M$ pièce selon les options, (sans moteur, c'est vendu séparément). Oncle sam fait un crédit à israel pour qu'il achète des F35. comme pour tout les armements qu'israel achète.
a écrit le 12/11/2014 à 17:47 :
Il y a peu de chance pour que les Américains laisse faire ce genre de chose, il semble inconcevable qu'un pays de cette région ait des avions plus performants que le voisin Israël...
Réponse de le 12/11/2014 à 20:36 :
Les Etats-Unis attribuent actuellement l’importance clé à la Chine et à la Russie. La Chine est essentiellement un problème économique et la Russie – militaire. Seuls ses armes nucléaires et vecteurs peuvent rivaliser avec les armes américaines.

Imaginez-vous une confrontation entre ces deux puissances qui entraînerait une guerre thermonucléaire ? On a l’impression que des personnes pas tout à fait normales fassent la politique à Washington. Les néoconservateurs ont contaminé l’administration Obama et le Congrès par leurs idées. Ce sont eux qui déterminent la politique étrangère.
a écrit le 12/11/2014 à 16:17 :
Les pays en voies de développement ont besoin d'armes pour lutter contre la pauvreté. Arrêtez de les arnaquer avec vos Rafales et autres armements
Aidez-les plutôt dans leur lutte contre la mortalité infantile, la malnutrition etc
N'est-ce-pas la vraie philosophie des lumières ?
Réponse de le 12/11/2014 à 18:15 :
Vous parlez d'une France visionnaire qui n'existe plus, à l'évidence vous n'habitez pas ici. La France actuelle devient de plus en plus un pays de Tiers Monde, la misère augmente chez nous jour après jours, à part Paris, les villes sont délabrées, sans le moyens (faites un saut à Besançon, par ex). Si l'État français n'est plus en mesure de donner de la prospérité à ses villes, sa société, comment voulez-vous qu'il va " lutter contre la mortalité infantile, etc" ailleurs en Egypte ?
Réponse de le 13/11/2014 à 18:47 :
La France est un exemple pour sa justice sociale pour le monde entier,arrêtez vos délires anglo saxons !
a écrit le 12/11/2014 à 15:06 :
et pourquoi pas leur refourguer les mirage 2000 -9 des EAU
Réponse de le 12/11/2014 à 16:00 :
Pour cela, il faudrait que les E.A.U nous achète d'abord le Rafale et ils ne sont pas pressés de le faire.
a écrit le 12/11/2014 à 13:31 :
C'est difficile de luter contre les offres américaines mais il faut se battre . Il y a un bon coup à jouer .
Réponse de le 12/11/2014 à 13:58 :
De ce côté du monde ce sont les armements russe qui se vendent comme des petits pains, la France elle est bien derrière. Gardons l'espoir pour Noël, le prix du sapin sera nettement en baisse selon l'Insee.
Réponse de le 12/11/2014 à 16:17 :
Pas pour longtemps, les russes vont avoir de mauvaises surprises en 2015.
A force de vendre des avions et des tanks de mauvaises qualités les clients risques de chercher ailleurs.
Réponse de le 12/11/2014 à 20:31 :
Faites gaffes avec vos théories plutôt farfelues, les dérapages ne pardonnent pas et vous allez vous retrouver les quatre jambes en l’air. I'm warning you.
Réponse de le 13/11/2014 à 7:06 :
Attendez de voir en 2015, les russes ne vont pas être content.
a écrit le 12/11/2014 à 13:25 :
Arrêtons avec le Rafale.Attendons qu'il y ait un contrat ferme,en silence,avant d'en parler.Ca frise le ridicule,ces incantations,cette télénovela sans fin.
a écrit le 12/11/2014 à 13:19 :
La France a toujours aimé armer les régimes arabes - ayant cependant boycotté les exportations vers Israël, même lorsque ce pays était en danger en 73, pardon, en "soixante-treize"... Pas de raison que ça s'arrête.
Réponse de le 13/11/2014 à 7:09 :
Le gouvernement israélien sait pourquoi on n'avait pas vendu d'avion à Israël en 1973, c'était la réponse à deux opérations secrètes qu’Israël avait organisé, dont une qui avait couté à al vie d'un citoyen français.
a écrit le 12/11/2014 à 12:08 :
"Le Rafale est sur d'autres pays ..." - tous les jours un bobard, on s'y habitue.

L'Elysée-Dassault ne peut vendre le Rafale qu'à ses riches amis et alliés avec lesquelles il va réveillonner (Arabie Saoudite), car l'Inde est en attente de la réalisation russo-indienne du T-50 PAK FA, 5-ème génération, au prix unitaire prévu de 100 millions de USD. Pour comparaison:
F 22 Raptor - 400 M USD
Rafale (4-ème génération) - 200 M USD
Saab JAS-39 Gripen - 100 M USD

À bon entendeur….
Réponse de le 12/11/2014 à 14:12 :
Vos chiffres sont totalement faux, revoyez vos classiques.
De plus le PAKFA a des retards énormes et le ministre de la Défense indien AK Anthony a déjà réduit le budget prévu en faveur du Rafale.
Réponse de le 12/11/2014 à 15:29 :
Les militaires indiens ne croient plus trop dans la collaboration avec les russes.

La semaine dernière toute la flotte de Su-30 MKI était cloué au sol à cause d'un accident d'un Su-30 MKI provoqué par une panne moteur.
Réponse de le 12/11/2014 à 21:24 :
François et Tyrion (peut-être que vous êtes la même personne), est-ce que vous avez les sources (qui ne soient pas ni de l'OTAN ni de l'AFP) de ce qui vous avancez là ? Merci.
Réponse de le 13/11/2014 à 7:15 :
Vous utilisez ces mots clés sur votre moteur de recherche : Su 30MKI india grounded

Le lien que j'avais donné n'a pas été accepté.
Réponse de le 13/11/2014 à 9:56 :
Il s'agit d'un "upgrading"(mise à jour/amélioration) de ce modèle (et pourtant qui a toujours été le chouchou des pilotes indiens) vers le SU-30MKI Phase 3. Les usines voitures font un recall, les avioneurs eux aussi. Rien d'exceptionnel si n'était pas le cas de qu'il s'agit des avions de fabrication russe ! si c'étaient des chasseurs américains ou européens, le silence médias le plus total y serait de mise. Bonne journée à tous !
Réponse de le 13/11/2014 à 10:16 :
Si l'Inde est obligé d'améliorer leurs Su-30 MKI c'est bien parce que la Russie leur avait vendu des Su-30 bas de gamme en électronique, c'est qu'il y a un problème au vu du nombre d'accident avec les Su-30 ces 5 dernières années en Inde.

Les indiens ne se plaigne pas des Mirage-2000, c'est plutôt le contraire.

L’Algérie avait fait ajouté de l’électronique militaire israélien sur leur Mig-29 c'est bien parce que la Russie leur avait vendu des avions bas de gamme, la Russie commence à perdre la confiance de ses clients habituels, la liste s'allonge d'année en année.
Réponse de le 13/11/2014 à 10:55 :
Pour rester "info", je dois vous dire que tout récemment l'armée de l'air indienne a mené des exercices de combats entre leurs avions Su-30 et F-16 et F-18 de fabrication américaine pakistanais. Le chasseur russe a été impériale sur toute la ligne, un fait repporté par les meilleurs sites de défense occidentaux et russes. Juste pour un apéro avant le repas de midi, en voici une adresse: (il faut ajouter un "h" au tout début): ttp://vayu-sena.tripod.com/comparison-f16-f18-su30-1.html
Réponse de le 13/11/2014 à 14:24 :
Les avions russes sont supérieurs aux occidentaux et cela date dès l'époque soviétique. Toutefois ce ne sera pas la presse-système qui le dira…. mais peu importe, ce n'est pas seulement le prix qui compte, c'est aussi la qualité que fait de la Russie le deuxième marché d'armes du monde. On ne peut être que dépités...
Réponse de le 13/11/2014 à 18:28 :
@ Victor Stus
Il me semble que je ne défend en aucune façon les produits des USA.

J'ai lu l'analyse intéressant mais comme il est écrit par des russes, c'est pas mieux que si je vous faisait lire la rencontre du Su-30 MKI contre le Rafale ce printemps 2014 écrit par un français.
a écrit le 12/11/2014 à 11:47 :
On veut soigner un dictateur pour mieux le balayer ensuite !
a écrit le 12/11/2014 à 11:06 :
Les Rafales........"fleurons" autoproclamés, de l' excellence et du talent français, dont pas un seul exemplaire n'a suscité le moindre intérêt à l'étranger, sinon pour tenter de réaliser un contrat juteux !!!! Arrêtons de nous vanter, tentons la modestie........
Réponse de le 12/11/2014 à 12:03 :
Faux, le Rafale suscite de l'intérêt de nombreux pays mais le vendre c'est un autre problème, surtout avec l'oncle sam qui s'amuse à saboter les tentatives de vente du Rafale.
Réponse de le 12/11/2014 à 12:09 :
Mais si depuis des lustres la France que ne vit que du "prestige, du prestige et rien d'autre que du prestige", comment pourrait-elle s'en passer ?
a écrit le 12/11/2014 à 9:50 :
L'Egypte n'est même pas capable de satisfaire au besoin de nutrition de son peuple qu'elle envisagerait d'acheter du Rafale !!

Pour son armée, elle est entièrement financée par les USA qui évidemment placent ainsi leur propre matériel. On ne va quand même pas demander au congrès américain de subventionner l'achat de Rafale. Ils préféreront le faire pour des vieux F16 ou les nouveaux F35 ...

Une piste à envisager, ça serait que l’Égypte récupère les Mirages 2000-9 du Qatar et des Émirats arabe unis qui ont encore beaucoup de potentiel, et ainsi ces deux pays du golfe pourront enfin concrétiser leurs promesses d'achat du Rafale ...
Réponse de le 12/11/2014 à 10:53 :
Pour tous ces pays là et bien plus encore, le monde entier entre en lice pour l'obtenir : l'Argentine, le Mali, le Japon, la Norvège, l'Espagne, la Grèce, les îles Malouines...
Réponse de le 12/11/2014 à 11:08 :
Egypte en froid avec les USA, ces financement viennent de E.A.U. et l'Arabie Saoudite.
Si l'Egypte achète des Rafale, ce serait avec l'aide d'EAU.
Réponse de le 12/11/2014 à 13:56 :
Mauvais, (très) mauvais raisonnement. Les EAU font depuis toujours les jeux des néo-conservateurs américains, dans quel intérêt voudraient-ils saboter le choix d'armements américains à l'Egypte en l'endettant pour acheter un avion français et cher ? attendez voir, les russes préparent un avion de 5ème génération pour vendre é l'Egypte et ce sera 5 fois moins cher et tout aussi performant que le Rafale. Renseignez-vous hors des presses-système, c'est mieux.
a écrit le 12/11/2014 à 9:36 :
c'est bientôt Noël les rafales en plastiques vont se vendre par milliers dans les magasins de jouets, valls et Hollande vont être contents.
Réponse de le 12/11/2014 à 9:46 :
C'est vrai, et il y en aura deux types : les modèles Tribune (signés Cabirol) et les modèles Brésil (signés Sarkozy). A vous d'en choisir !
Réponse de le 12/11/2014 à 11:40 :
Moquez vous, moquez vous, on verra bien qui rira le dernier...
Réponse de le 12/11/2014 à 18:22 :
Il y a déjà de la neige à Kiev ? les russes n'ont coupé ton gaz encore ?
a écrit le 12/11/2014 à 9:22 :
L egypte est en banqueroute et n a pas les moyen de payer... C est siderant qu ils congent encore a acheter des armes, surtout des trucs qui leurs servent a rien pour contrer leurs menaces actuelles (l infiltration de terroristes islamistes ne se combat pas avec des avions de chasse !)
Réponse de le 12/11/2014 à 9:34 :
Le Rafale est un chasseur multi-rôle qui c'est révélé être meilleur que le F-16 en mission air-sol durant un exercice de l'OTAN en Pologne.
Réponse de le 12/11/2014 à 9:47 :
Ce genre de remarque est devenu tellement barbante, une delapalissade qui ne dit plus rien….. désolé.
Réponse de le 12/11/2014 à 11:59 :
Je vous donne la raison technique du choix du Rafale, après ce qu'ils en feront ou contre qui ils emploieront l'avion c'est une autre histoire.
Réponse de le 12/11/2014 à 16:01 :
@tyrion

Pour detruire au mieux une camionette avec des djiahdiste, vous avez vraiment besoin d un Rafale ?
n importe quel petit coucou peut le faire pour bien moins cher, et probablement plus efficacement (car plus lent et plus silencieux).
Un helicoptere est deja plus indique qu un avion
Mias le mieux ca serait surement qu ils s occupent de redresser la situation eco du pays, de telle facon de tarir la source de djihadiste a la base.
Et ca, ca se fait pas en achetant de l armement etranger
Réponse de le 12/11/2014 à 22:16 :
C'est que peut être l’Égypte veut aussi faire passer un message à un de ses voisins à l'est.
a écrit le 12/11/2014 à 8:37 :
Les USA qui sponsorisent l'armée égyptienne afin de protéger Israel n'accepteront jamais un tel contrat. L'aviation reste un domaine réservé pour les américains et laisser la France ouvrir une brèche est impossible !
Réponse de le 12/11/2014 à 9:29 :
L'Egypte vole depuis des années avec des avions français: Mirage 2000 et Alpha-Jet
Réponse de le 12/11/2014 à 9:35 :
Impossible d'ouvrir une brèche? Et la centaine de Mirage 2000 et de Mirage 5 en service dans l'armée de l'air égyptienne, vous appelez ça comment? Une fissure?
Réponse de le 12/11/2014 à 9:38 :
Les USA on fait la bêtise de trop critiquer l'actuel pouvoir égyptien du coup ils sont perdu leur influence sur l’Égypte.
Maintenant l’Égypte se tourne vers la France et la Russie pour son armement.
Réponse de le 12/11/2014 à 18:25 :
La France ne peux même pas vendre des BPC à la Russie sans l'autorisation de Washington, figurez-vous qu'elle va vendre des Rafales à l'Egypte !!!! révéillez vous, notre souveraineté est déjà bel et bien entanmée, plus du Général en France, rien que des laquais US.
Réponse de le 13/11/2014 à 7:04 :
Il faut reconnaitre que sur cette affaire les américains n'ont pas tord, avec l'ambiance actuelle ce serait une mauvaise idée de vendre les BPC à la Russie.

Le plus important c'est de garder nos bonnes relations avec nos partenaires de l'UE avec qui nous faisons des affaires tout les jours et échangeons des milliards d'euros toutes les semaines.
a écrit le 12/11/2014 à 8:35 :
Comme d'hab, toutes les semaines La Tribune offre à ses fidèles lecteurs le mot pour rire à propos du Rafale. De l'intox à ce niveau c'est anodin, c'est rigolo, même très amusant…. merci pour la pilule sucrée. :-) (Jerry)
Réponse de le 12/11/2014 à 8:48 :
T'en fais pas, c'est du blablatage de presse...
Réponse de le 12/11/2014 à 9:10 :
Comme d'hab il y a des lecteurs jamais contents. Allez lire Tom et Jerry, c'est nettement plus facile
Réponse de le 12/11/2014 à 9:49 :
Apparemment l'OTAN manque d'idées, propos vides de sens ! donc = non recevable !
Réponse de le 19/07/2015 à 17:22 :
ah ah ah Bravo La Tribune, quand je la lis, j'ai un temps d'avance.
a écrit le 12/11/2014 à 7:56 :
Voyons le bon côté des choses : ce serait une bonne nouvelle pour nos entreprises et leurs salariés
a écrit le 12/11/2014 à 7:54 :
Il suffirait de réduire un peu le cout du travail en France pour avoir d'autres marchés. Mais qui financera les charges sociales?
Réponse de le 12/11/2014 à 9:20 :
il suffit d emettre a la diete les retraités
Réponse de le 12/11/2014 à 9:51 :
Et aussi de rétrecir la durée des indemnités de chômage, par ex.
a écrit le 12/11/2014 à 7:26 :
Pas impossible ... Deux negations qui se suivent..! Inconsciement vous n'y croyez pas.. C'est certain

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :