La France proche d'acquérir douze avions ravitailleurs MRTT

 |   |  725  mots
Le MRTT est enfin proche d'un atterrissage en France
Le MRTT est enfin proche d'un atterrissage en France (Crédits : Airbus Group)
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé que le contrat pour l'acquisition de douze avions ravitailleurs (MRTT) est "prêt à être notifié".

Ce n'est que demi-annonce mais... A l'occasion du colloque « 50e anniversaire des forces aériennes stratégiques et la dissuasion au 21e siècle » à l'École militaire, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé que le contrat pour l'acquisition de douze avions Multi-rôles de ravitaillement en vol et de transport (MRTT), baptisé Phénix, est "prêt à être notifié". C'est même un peu plus compliqué. Car le ministère va commander à Airbus Group un prototype d'ici à la fin de l'année, huit autres en 2015 et, enfin, trois en 2016.

Sur les trois derniers, subsistent toutefois des doutes. Notamment du chef de l'état-major de l'armée de l'air, le général Denis Mercier. "Notre but est d'affermir la commande des trois derniers au plus tôt", a-t-il expliqué mi-octobre à l'Assemblée nationale. Sous-entendu le débat d'une commande ferme n'est pas clos pour les trois derniers appareils. Et de préciser que "ces 12 MRTT, grâce aux multiples rôles qu'ils remplissent, permettront de remplacer non seulement quatorze C135, mais aussi deux A340 et trois A310". Conformément à la loi de programmation militaire (LPM), les deux premières livraisons sont prévues en 2018 et 2019. Elles se poursuivront ensuite au rythme de 1 à 2 appareils par an.

Un contrat de 3 milliards d'euros

Préparé par la direction générale de l'armement (DGA), le contrat pour Airbus Defence and Space (ADS) couvre également l'acquisition des systèmes de soutien et de formation associés (rechanges, outillages, outils de simulation...) et des premières années de soutien pour une durée de cinq ans à compter de la première livraison. Le montant de ce contrat s'élève à "environ 3 milliards d'euros"., selon le communiqué du ministère de la Défense.

Ces avions sont réalisés à partir d'A330-200 assemblés par Airbus à Toulouse. Le projet fait intervenir Thales Avionics pour la conception et la réalisation du système avionique ainsi que Rolls Royce pour la fourniture des moteurs Trent 700. Outre la France et le Royaume Uni, le MRTT compte 4 clients export : Arabie Saoudite (6 appareils), Emirats Arabes Unis (3), Australie (5) et Singapour (6). Enfin, le Qatar et l'Inde sont en négociations exclusives avec ADS pour acquérir respectivement deux et six MRTT. Au total, 22 appareils sont actuellement en service.

Modernisation de la flotte de la Force aérienne stratégique

"Notre volonté de moderniser la composante aéroportée de la dissuasion se concrétise avec ce contrat pour l'acquisition de 12 avions MRTT, a précisé Jean-Yves Le Drian. Au-delà de cet engagement stratégique du Président de la République réaffirmé dans le Livre blanc et la Loi de programmation militaire, ce sont les capacités de transport à longue distance et d'évacuation sanitaire qui sont assurées sur le long terme". Pour le ministre, le choix du nom Phénix "n'est pas anodin. Il vient souligner la volonté d'associer le caractère légendaire de cet oiseau mythique avec un avion qui représente une avancée remarquable à tous les niveaux de performance".

Il n'était que temps. Car, comme l'a rappelé le général Denis Mercier, "l'âge de nos ravitailleurs l'impose : qui aimerait voyager aujourd'hui dans un Boeing contemporain de la Caravelle ?" Aujourd'hui, les avions de combat français sont ravitaillés en Irak par des tankers américains, et même récemment par un tanker australien, a révélé le chef d'état-major de l'armée de l'air. "En Afrique, les Américains ont placé sous notre contrôle opérationnel direct deux tankers qui décollent de la base de Morón en Espagne", a-t-il enfin expliqué.

En outre, le général Denis Mercier est "particulièrement attaché à ce que les commandes de MRTT soient réalisées le plus rapidement possible, car, en attendant, nous sommes obligés de nous livrer à de la surmaintenance, ce qui nous pose beaucoup de problèmes". Certains des avions ravitailleurs C135 de l'armée de l'air datent du début des années 1960. Les nouveaux appareils lui permettront non seulement d'assurer le ravitaillement en vol mais aussi de transporter jusqu'à 40 tonnes de fret sur de longues distances et jusqu'à 271  passagers. En version d'évacuation sanitaire, il pourra emporter le module de soin intensif français MORPHEE ainsi que dix patients et 88 passagers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2014 à 13:28 :
MRTT aurait été un modèle encore plus logique à mettre au point pour une armée moyenne comme la notre. Cela nous aurait couté moins cher. Mais non, la grandeur de la France ne peut se contenter d'un petit oiseau, il lui faut 12 aigles royaux pour porter la démocratie au plus loin.
Le français payera, Mr Hollande disposera.
Réponse de le 22/11/2014 à 14:08 :
Et l'Amérique dira comment les utiliser. Point barre.
Réponse de le 23/11/2014 à 11:51 :
Et pour les longues distances, on fait comment ? Et la modularité globale de la taille A330 ? A320 a raison contre les specialistes du secteur, il devrait proposer ses service d'expert...
a écrit le 22/11/2014 à 13:05 :
voit bien que ce gouvernement socialiste de Hollande ne connait pas la crise, mais connait bien la folie des grandeurs dans un moment où il se permet de venir faire les poches des français pour 50 milliards d'euros.
Des A310 MRTT auraient été suffisants. Mais non, l'armée de l'air veut toujours plus, pour le prestige au détriment de l'efficacité et la rationalité.
Notre porte feuille, c'est l'Amérique !
Réponse de le 22/11/2014 à 14:07 :
Sauf des A310-MRTT auraient été d'occasion donc à renouveler plus tôt. Les A330-MRTT seront neufs. Le coût final s'en trouve amoindri... au profit du contribuable !
Réponse de le 22/11/2014 à 18:04 :
Malheureusement certain ne connaissent pas les mécanismes de l'amortissement ... Ne perdez plus votre temps à commenter.
Réponse de le 23/11/2014 à 11:46 :
Ce genre de commentaire n'apporte rien de "constructif" à l'industrie aéronavale française. Pathétique pour un journaliste.
a écrit le 22/11/2014 à 11:48 :
On discute sur des sujets sans en avoir un minimum de connaissance et cela ne me paraît pas la façon la plus intelligente de discuter. Pour faire simple, je vous invite à prendre connaissance d'un texte qui explique de forme cartésienne et didactique les raisons pourquoi les chasseurs Rafales (et d'autres armements français) peinent pour trouver de marché au-delà du marché français. Vous allez apprendre aussi que les recherches de l'Ecole Navale française ou dans nos industries de l'armement sont toutes sponsorisées par l'Office of Naval Research de la Marine des Etats-Unis de l'Amérique. Vous le saviez déjà ? alors… bonne lecture. (il faut ajouter un "h" au tout début de l'URL)
ttp://www.comite-valmy.org/spip.php?article5297
a écrit le 22/11/2014 à 8:40 :
Posséder une armée de l'air sans ravitailleurs c'est comme avoir une voiture électrique au milieu du désert. Rappelons que la France n'est pas que metroplitaine et que ses intérêts couvrent tous les continents. Nos capacités d'intervention doivent prendre cela en considération.
Réponse de le 22/11/2014 à 13:26 :
Un commentaire un tantinet impérialiste ou je m'abuse ?
Réponse de le 22/11/2014 à 17:24 :
Non, vous avez raison.
Réponse de le 23/11/2014 à 12:20 :
Donc toute nation possedant une force de projection est imperialiste ? Adressez donc vos critiques en priorite aux USA, Russie, UK, Chine, Inde, Arabie Saoudite, Qatar, Italie, Australie ...
a écrit le 21/11/2014 à 19:53 :
Dommage qu'il n' ait pas été mis en concurrence avec le Boeing .....pour au final opter sur l' Airbus , un peu façon Us .
a écrit le 21/11/2014 à 16:28 :
ça ne coute rien c'est l'état qui paye!
Réponse de le 21/11/2014 à 17:17 :
@grouik Vous auriez du preciser qu'il s'agit d'une reflection faite par HOLLANDE à gILLES BOULEAU
Réponse de le 21/11/2014 à 22:23 :
*s'agissait (il faut s'accorder avec le temps)
*réflexion
a écrit le 21/11/2014 à 15:14 :
nous n'en avons plus les moyen de telles depenses doivent etre au compte de l'europe ou alors il faut supprimer l'europe ????
Réponse de le 21/11/2014 à 19:44 :
Ou créer un système permettant le libre échange entre les nations et ce même pour leurs citoyens... qui ne paieraient pas les taxes de leur pays mais de celui de fabrication. Bien sûr les taxent serait répartie 50% 50% entre les deux pays... Mais bon ça irait dans le sens du peuple et non des dirigeants. Mieux vaut quitter l'Europe!
a écrit le 21/11/2014 à 13:57 :
Enfin ! Les interventions extérieures imbéciles et ruineuses replacent la France dans la situation qu' elle occupait à la fin des années 30 ... Une armée désarmée .
Réponse de le 22/11/2014 à 10:33 :
Pas complètement puisque en 1939 les blindés français étaient supérieurs en nombre et en qualité à ceux des allemands, un détail, nous ne savions pas nous en servir à l'exception d'un certain colonel CDG (de plus l'usage de la radio étant jugé superflu l'emploi de... fanions avait la considération de l'E.M. ). Par contre l'aviation était dans un état déplorable, et la DCA inexistante ce qui a conduit très rapidement à la débacle! "Des Lions conduits par des Anes"
a écrit le 21/11/2014 à 12:12 :
Un bon avion finalement cet Airbus. L'Australie, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Quatar, la Grande-Bretagne et Singapour utilisent aussi l'A330 MRTT (la Canada et l'Allemagne ont préféré l'A310 MRTT). Au moins c'est une bonne nouvelle pour les travailleurs Français et Européens du groupe Airbus. Du moment que tout ces contrats créent des embauches et maintient des emplois, on ne va pas se plaindre.
a écrit le 21/11/2014 à 10:57 :
Je trouve qu'on a loupé ici l'occasion d'une unité européenne : une commande groupée de plus d'appareils, par une structure ad-hoc, avec un usage possible de TOUS les appareils par chacun, en fonction de la participation financière à l'opération, un peut à la façon de l'autopartage...ça aurait couté moins cher à chaque état, ça aurait au total fait une commande pour airbus plus conséquente, ... et chaque armée pourrait disposer de plus d'appareils en simultané...!
Réponse de le 21/11/2014 à 11:06 :

Tout à fait d'accord, mais quand avez-vous vu une action conjuguée en Europe ? C'est chacun pour soi, l'un acheté des Vigen, l'autre des F35 hors de prix, etc
C'est nul, nos politiciens sont nuls,ceux de l'Europe encore plus. C'est désespérant.
Réponse de le 21/11/2014 à 11:16 :
A méditer les propos du Général Mercier : "Il faut souligner que la Royal Air Force a choisi le cadre de l’initiative de financement privé – Private Finance Initiative (PFI). Sur les quatorze A330 dont elle dispose, quatre sont destinés à produire des revenus tiers. Elle envisage de les retransformer en MRTT pour pouvoir louer des heures de vol aux armées de l’air d’autres pays. Le problème est que ce n’est pas la RAF elle-même qui négocie les contrats, mais un consortium, qui nous propose des prix très élevés. Nous ne pouvons donc pas y avoir recours, sauf dans le cadre d’un engagement opérationnel. Nous avons renoncé pour notre contrat à entrer dans la logique de partenariat public-privé envisagée à un moment pour les MRTT".
Réponse de le 21/11/2014 à 11:32 :
+1 oui! malheureusement je crois bien que ce n'est pas qu'une occasion loupée mais plutot l'Europe qui est loupée
Réponse de le 21/11/2014 à 19:33 :
Vous croyez vraiment que l'Europe puisse aller sur un conflit sans se tirer dans les pattes les uns les autres? Vous êtes naïf ou quoi déjà nos armées se tirent dans les pattes pour obtenir les projets et justifier de leur personnel alors inter Europe...
a écrit le 21/11/2014 à 10:45 :
J'ose espérer que les exemplaires livrés en 2015 &2016 ne seront plus des prototypes, mais bien des modèles aboutis !!! 😉
a écrit le 21/11/2014 à 10:38 :
D'abord, la France en tant qu'armée moyenne, a-t-elle réellement besoin de 12 avions ravitailleurs ? cela me semble excessif. Même l'armée de l'air américaine en possèdent moins ! dans une conjoncture où les budgets se serrent, l'Etat français fait (encore une fois) figure de gaspilleur, en dilapidant de forme inconséquente des sommes pour iraient plus judicieusement à tant d'autres domaines (éducation, santé, oeuvres publiques, sociales…) qui en auraient (et depuis belle lurette) plus besoin. 12 avions ravitailleurs pour (certainement) impressionner les copains de l'OTAN !! ou pour leur servir !!!
Réponse de le 21/11/2014 à 11:06 :
L'US Air Force possède 59 McDonnell KC-10 extender et une tripotée de KC-135 Stratotanker ...
Réponse de le 21/11/2014 à 11:18 :
hum, hum... Le Pentagone a choisi en février 2011 Boeing pour lui livrer 179 avions-ravitailleurs.
Réponse de le 21/11/2014 à 11:21 :
Derrière les budgets militaires il y a des vrais emplois (armée et fournisseurs >recherche) et pas du chômage déguisé.
C est une dépense bien plus justifiée à mon sens que le social le mille feuille territorial les subventions aux associations...
Réponse de le 21/11/2014 à 11:59 :
Stop à la surenchère (je dis bien surenchère) des dépenses dans l’éducation, le social... Qu'il se réforme comme l'armée s'est réformée. Et après on en reparle.
Réponse de le 21/11/2014 à 19:48 :
@@Jet Privé: Merci au nom de tous les militaires et aussi anciens virés ou qui ont prient leur retraite de par le raz le bol.
Réponse de le 21/11/2014 à 22:31 :
Et bien cette "armée moyenne", en tant que français j'en suis fier et pour moi elle a rien de moyenne. Dans les conditions où ils bossent, et bien je tire mon chapeau à nos militaires, ils n'ont pas le budget de l'armée américaine, mais ils sont capable de faire de grande chose avec moins de moyen, la "French Touch" militaire ? Sans doute.
En tout cas notre armée est toujours active et leur action permettre de faire rappeler au monde entier, que notre pays n'est pas mort et est toujours actif. De plus le RETEX (ou REX) permet à notre armée de progresser bien plus vite que n'importe quelle armée au monde. D'ailleurs nos actions militaires embêtes plus les américains, car ça réduit leur poids politique. Vive la France et vive son armée Républicaine !
Réponse de le 22/11/2014 à 16:37 :
Notre armée est quand même mal parti pour l'avenir avec leur grosse réduction d'effectif et leur augmentation de dépendance par l'externalisation grandissante... Je les plein, leur avenir est loin d'être rose. En plus quand on sait combien d'effectifs en moins il ont tous les ans, et vu les campagnes de recrutement qu'ils font... On se dirige vers des militaires jeune sans expérience...
Réponse de le 22/11/2014 à 17:41 :
Serval, je vous comprends mais dois vous dire qu'avec Sarkozy, la France a commis une grande erreur, celle de se rallier à l'OTAN. Or qui dit OTAN dit US Army, point à la ligne.
Si la France avait su rester à marge de l'Alliance, vos propos auraient plus de cohérence car l'armée française pourrait déranger quelques velléités des américains en Europe voire en Afrique.
Cependant, peut-être qu'en voulant le beurre t l'argent du beurre, la France a commis cette erreur et maintenant elle se voit entre la croix de sa souverainété (de plus en plus menacée) et l'épée de ses forces militaires, celles-ci de plus en plus limitées en budget et empêchées de progresser là où elles veulent. Par les américains ! cherchez l'erreur.
Réponse de le 22/11/2014 à 18:09 :
Sachez que l'armée français a toujours eut une moyenne d'age basse, toujours et pourtant nous avons celle qui est la mieux réputée au monde. Enfin pour ce qui est de gagné des batailles, il faut avoir un mental solide, de vainqueur, de patriote, pas l'air d'être votre cas, comme tous nos fanatiques du "french bashing".
Réponse de le 23/11/2014 à 15:12 :
Le moral est une chose qui s’entretient ce qui n'est plus le cas dans les administrations en générale. Quand a l'âge bas, avant il y avait des vieux qu'on pouvait appeler pour savoir ce qu'on devait faire en cas de problème. Aujourd'hui c'est plus le cas le "vieux" à 5 à 10 ans de plus... Allez vous faire soigner a l'hosto mais attention si vous faite un choc septique le week end, compter pas sur l'infirmière de permanence qui a 5 ans de boutique pour appeler le médecin... Et bien les armées c'est pareil...
a écrit le 21/11/2014 à 10:18 :
Certains commentaires montrent une ignorance complète du problème : à force de faire durer le matériel, il ne peut plus être entretenu ou est complètement dépassé. Notez, si ça vous rassure, les Allemands (et pas mal de pays européens) sont dans une situation encore pire. De là a en déduire une influence des US, il faudrait creuser le sujet...
Réponse de le 21/11/2014 à 15:50 :
Vous avez raison, mais les Allemands et ces fameux autres pays européens se moquent d'avoir des équipements vétustes puisqu'ils font tout pour ne pas avoir à les utiliser et à faire porter cette charge à d'autres pays qui n'en ont plus les moyens... Nous bien sûr !
Réponse de le 21/11/2014 à 19:56 :
Justement quittons l'Europe comme elle est faites actuellement et reprenons le destin de notre pays en mains...
Réponse de le 22/11/2014 à 10:36 :
Il y a 55 000 soldats US en Allemagne à comparer aux 192 000 militaires allemands (incluant toutes les forces armées dont seulement 2/3 de soldats proprement dits).
On se demande pourquoi il y en a toujours autant là-bas. Il ne devrait plus y en avoir.
a écrit le 21/11/2014 à 9:21 :
L'armée c'est l'un des seuls postes utiles dans un gouvernement. Qu'il se mêle de moins de choses dans notre vie, on pourrait supprimer la moitié des ministères.

Par contre, on demande à ce qu'il nous protège. Comme il aurait dû le faire au lieu de céder aux pacifistes dans les années 30.
Réponse de le 21/11/2014 à 10:19 :
Tout à fait la vision des cowboys US. Bravo : leçon bien apprise...
Réponse de le 21/11/2014 à 12:58 :
C'est pour se protéger et garder notre autonomie envers les "cowboys US" que l'on doit avoir une armée forte !
Réponse de le 21/11/2014 à 13:47 :
Quelle naïveté on doit lire parfois ! à quoi sert avoir une armée pour rivaliser celle des EUA si on a des Présidents laquais des américains qui se succèdent à gogo, en faisant de courbettes aux chefs de l'OTAN ?
Réponse de le 21/11/2014 à 22:33 :
Montrer que vous existez toujours et nous sommes jamais à l'abris d'une guerre, jamais ...
a écrit le 21/11/2014 à 9:18 :
ca va ,on a les moyens, on est pas si en crise que ça !
La crise c'est l'argument attrape nigaud de la vache à lait Français moyen.
Réponse de le 21/11/2014 à 19:59 :
C'est ce que je pense aussi. La crise ressemble plus a un moyens que les plus grandes firmes ont inventé pour détrousser les travailleurs et les pauvres du peux qui leur restaient à leur profit. Les grands groupe ne se sont jamais si bien porté que en se moment et aucun ne ferme, il change juste les usines de place pour gagner encore plus. Vivement qu'ils coulent !
a écrit le 21/11/2014 à 8:05 :
La dette explose a t-on besoin d'une armée dithyrambique aujourd'hui, je vous le demande !?
A quoi servira t-elle cette armée foisonnante quand les marchés diront stop à la dette française? réponse : rien car quand on ne paiera plus ces militaires ou fonctionnaires, alors on aura beau avoir tous les beaux joujous français achetés à prix d'or, cela ne servira à rien....
Réponse de le 21/11/2014 à 9:22 :
Dans le contexte actuel de tensions croissantes dans de nombreuses régions du monde y compris en Europe, il me semble naturel pour ne pas dire urgent d'acquérir ces avions.
L'état des équipements de nos armées est déplorable il est bon de poursuivre le renouvellement commencé depuis 10 ans ... je déplore le rythme trop lent.

Pour ce qui est des économies l'armée les a toutes réalisées contrairement aux autres ministères et collectivités locales.
> Palais Régionaux et Départmentaux, équipements inutiles ... dépenses sociales
Réponse de le 21/11/2014 à 11:17 :
Allo! Moscou?
Réponse de le 21/11/2014 à 11:29 :
@avec quel argent svp?: Encore un qui voit petit qui ce permet de parler! Outre l'utilité d'avoir une armée aujourd'hui comme hier, Un pays ayant une réeelle force militaire a le pouvoir de faire "pression" ou de "négacier" avec d'autres pays. Cette armée qui vous croyez couter de l'argent en rapporte bcp plus. PS: "avec quel argent svp?" vous etes surement pas socialo vu que vous voulez licencier des milliers de fonctionnaires
Réponse de le 21/11/2014 à 19:54 :
Je suis certain que les poilus pensaient comme vous, avant d'être poilus bien sûr; et ceux des tranchées aussi avant qu'on les y mettent... Vous serez bien avec votre fusil de chasse en première ligne...
Réponse de le 22/11/2014 à 0:15 :
La dette explose ? C'est pas grave, c'est toi qui paye...
Réponse de le 22/11/2014 à 16:40 :
Qu'elle explose ou pas c'est nous qui payons et les riches qui remplissent leur compte offshore avec...
a écrit le 21/11/2014 à 7:49 :
12 appareils seulement et qui seront livrés au rythme de 1 à 2 par an. Ne nous pressons pas...
a écrit le 21/11/2014 à 7:20 :
12 nouveaux peuvent en remplacer 19 anciens...

A un certain moment faudra quand même faire des choix sur ce qu'ils devront faire.
Réponse de le 21/11/2014 à 20:01 :
Pas besoin le MCO mal passé rendra les avions dépendant des industriels et comme les pièces ne suivront pas, les avions ne voleront pas...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :