Airbus : la malédiction de l'A400M...

 |   |  753  mots
Vers de nouveaux retards de livraisons pour l'A400M?
Vers de nouveaux retards de livraisons pour l'A400M? (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
L'avion de transport militaire traverse à nouveau des turbulences. Airbus Defence and Space est en train de revoir le calendrier de livraisons de l'A400M. Un nouveau calendrier devrait être dévoilé fin février.

Décidément l'A400M n'est pas un programme au long fleuve tranquille. Depuis son lancement en 2003, l'avion de transport militaire donne régulièrement du fil à retordre à Airbus. C'est encore le cas en ce début d'année. Airbus Defence and Space revoit actuellement son planning de livraisons pour 2015 avec les différents pays clients, a annoncé ce mardi le directeur général d'Airbus DS en France, Jean-Marc Nasr. Airbus DS devrait dévoiler son nouveau calendrier 2015 de livraisons de l'avion de transport militaire A400M "probablement fin février", a-t-il précisé à l'occasion de la présentation des vœux à la presse vœux de la division défense et spatiale d'Airbus Group.

"Vous aurez plus d'informations sur ce sujet là probablement fin février", a-t-il estimé, peut-être à l'occasion de la publication des résultats annuels de la maison-mère, Airbus Group. "J'espère, je n'ai pas de date, a-t-il précisé. Lorsque le groupe présentera la clôture des comptes, fin février, il annoncera l'intégralité des grands programmes. L'A400M sera sûrement le programme dont on parlera le plus avec l'A350 et l'A380".

Nouvelles difficultés

Le ministère allemand de la Défense a indiqué jeudi dernier craindre un retard dans les livraisons de l'A400M, dont il attend cinq unités en 2015 après avoir réceptionné son premier avion en décembre 2014. En outre, un responsable du sous-secrétariat turc des industries de la défense a dit lundi que le pays s'attendait à des retards dans les livraisons de ses deux A400M anticipées en 2015, après avoir déjà dû patienter plus longtemps que prévu pour les deux premiers qu'il a reçus en 2014. Airbus Group a reconnu des problèmes de livraisons vendredi lors d'une réunion avec l'Organisme conjoint de coopération en matière d'armement (Occar), qui gère les programmes européens.

"Il n'y a pas de problème grave", a assuré le directeur général d'Airbus DS en France. Le magazine allemand Spiegel rapportait mercredi dernier que seuls deux avions sur cinq pourraient être livrés à l'Allemagne cette année en raison de problèmes d'assemblage du fuselage. "Il n'y a pas de problème de fuselage en tant que tel", a souligné Jean-Marc Nasr, faisant état de difficultés avec l'organisation de la chaîne des fournisseurs. "On voudrait optimiser ce système-là".

Et la France?

Jean-Marc Nasr n'a pas souhaité préciser le nombre d'A400M que la France, qui dispose déjà de six A400M dans sa flotte, pourra réceptionner en 2015. Ni des autres pays d'ailleurs. Selon lui, "la nouvelle cible de livraison va être agréée avec les États clients et l'Occar dans les prochaines semaines". L'armée française en espère quatre cette année, dont deux appareils à un nouveau standard qui permettra notamment des largages de matériel, des parachutages d'hommes et du ravitaillement en vol.  Des avions dotés du nouveau standard seront bien livrés courant 2015, a précisé Jean-Marc Nasr. Un porte-parole du ministère français de la Défense a dit ne pas avoir connaissance d'éventuels retards de livraisons pour l'A400M en 2015.

En 2014, le groupe a livré neuf appareils, notamment à trois nouveaux clients (Allemagne, Royaume-Uni et Turquie). Au total, 174 avions ont été commandés par huit pays à ce jour. L'année 2015 "va être l'année de montée en puissance de l'A400M", a pourtant estimé Jean-Marc Nasr. Il a notamment indiqué que la Malaisie recevrait son premier appareil en 2015 sur les quatre commandés en 2005.

Plusieurs pays intéressés à l'export par l'A400M

Jean-Marc Nasr espère "fortement" signer des contrats d'exportation de l'A400M cette année. Entre cinq à dix pays ont d'ores et déjà fait état de leur intérêt et plusieurs négociations sont bien avancées. L'A400M a été notamment présenté au Mexique, aux Emirats arabes unis et au Kazakhstan, et a suscité l'intérêt de plusieurs pays dans le Golfe, l'Asie-Pacifique et l'Amérique latine, avait indiqué Airbus l'an dernier.

Au-delà de l'A400M, il a souligné que l'avionneur avait engrangé l'année dernière 28 prises de commandes d'avions de transport de petite et moyenne capacité (CN235 et C295) et un avion de ravitaillement en vol A330 MRTT, dont cinq exemplaires ont été livrés en 2014. Airbus DS dispose ainsi d'un carnet de commandes de 163 A400M, de 30 CN235 et C295 et 13 A330 MRTT.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/01/2015 à 0:16 :
Encore eux ....
a écrit le 22/01/2015 à 7:01 :
Ils n'y a pas de travail en France, mais on ne peut pas livrer en date et heure les avion commander...... Ils vas falloir revoir sertaine chose dans notre pays.... Il y des coups de peids au dergue qui ce perde, former un technicien demande 6 mois, il n'y a pas de raison au retard de livraison, sauf des manipulations volontaire de cette entreprise.... Il faut demander des explications et prendre des sanctions financière si nous somme à nouveau pénalisé....
Réponse de le 22/01/2015 à 13:41 :
''Ils vas falloir revoir sertaine chose dans notre pays.''
j'adore votre clairvoyance
Réponse de le 22/01/2015 à 14:08 :
... et d'abord Rogger l'orthographe et la grammaire...
Réponse de le 26/01/2015 à 22:08 :
6 mois pour former un technicien dans l'aéronautique? On ne doit pas travailler dans les mêmes endroits alors... 12 à 18 mois avant d'être autonome!
a écrit le 21/01/2015 à 18:59 :
Quand j'écris que cet avion est de fabrication espagnole, les censeurs de La Tribune ne m'accordent pas "le droit d'expression" ! Trois commentaires déjà censurés !! normal, on est en France….
Réponse de le 21/01/2015 à 20:43 :
cette fois ça a passé :-))
Réponse de le 22/01/2015 à 4:43 :
Et ce projet a été initié et piloté par la France, principal contributeur, mais il est de fabrication européenne. Notamment le pilotage moteur, Snecma/Safran. Mais c'est très bien que l'Espagne est contribué au projet. Mais l'Espagne, piètre marchand d'armes, devrait, comme d'autre, ne pas oublié que c'est principalement la France qui ramène des contrats exports internationaux, pour ce produit comme pour d'autres.
Réponse de le 22/01/2015 à 21:33 :
La France est une grande marchande d'armes, ce qu'elle a déjà vendu de Rafale dans le monde on ne peut plus en dénombrer…. :-)
Réponse de le 26/01/2015 à 22:10 :
De fabrication espagnole? Mais avec des éléments fabriqués notamment à Nantes, St Nazaire, Toulouse, Filton, et j'en passe.... Soyons sérieux, il est de fabrication EUROPEENNE!
a écrit le 21/01/2015 à 18:20 :
Que de déboires! Avec chaque nouveau programme Airbus risque des milliards...et ça je paie pas!
NH90, A400m, A350, A380....
Ne reste que l'A320...développé ll y a plus de 25 ans.
a écrit le 21/01/2015 à 13:57 :
La revue Fightglobal vient de publier sa liste 2015 des 10 avions et hélicoptères les plus populaires (car les plus vendus) au monde. Voici le Top 10 :

1. Hélicoptère Sikorsky S-70/UH-60 (USA)
2. Lockheed Martin F-16 Chasseur (USA)
3. Mil Mi-18/17 Hélicoptère (Russie)
4. Bell UH-1/212/412 Hélicoptère (USA)
5. Boeing F-18 Chasseur (USA)
6. Lockheed Martin C-130 Transport militaire (USA)
7. Boeing AH-64 Hélicoptère (USA)
8. Mil Mi-24/35 Hélicoptère de transport militaire (Russie)
9. Boeing CH-47 Hélicoptère de transport militaire (USA)
10. The Sukhoi Su-27/30 chasseur (Russie)

Aucun français ?…….. même pas le Rafale ???…. choquant.
Réponse de le 21/01/2015 à 14:39 :
Il n'y a rien attendre des anglo-saxons en matière d'aéronautique....
Réponse de le 21/01/2015 à 15:55 :
…encore une tafta ?…..
Réponse de le 21/01/2015 à 16:07 :
Le simple fait qu'une machine soit acheté par les Etats Unis fait qu'elle peut quasiment rentrer dans ce classement. Question de budget.
De plus ce classement compte les ventes qui se font de manière automatique ou sponsorisés (pays vassaux) et non pas celles qui se font suite qu'après des évaluations sérieuses et indépendantes (cf. l’évaluation du Rafale par la Corée du Sud qui pour des raisons politques est passé à la trappe) ...

Donc qu'il n'y ait pas de produits francais ne me choque pas plus que ca.
De cette liste ceux qui sont *vraiment* populaire sont le F16, le C130, le Bell Huey. Ils ont marqués leur temps et fait l'unanimité.
Réponse de le 21/01/2015 à 19:02 :
r comme anti-russes ? ;-)
a écrit le 21/01/2015 à 13:29 :
bon avion , sans vrai concurrent . La chaîne se rode car il y a de nombreux pays coopérants . l'avenir est assuré et nous pouvons être fier du produit !
Réponse de le 21/01/2015 à 14:38 :
C'est vrai mais pour en arriver là que de déboires...
Réponse de le 21/01/2015 à 15:00 :
C'est un avion made in Spain faut-il le rappeler encore ?
a écrit le 21/01/2015 à 11:52 :
Quel titre malédiction mais l'effet du sensationnel a touché M. Cabriol.
Un journaliste en manque de vérité pour une Une ou un journaliste qui a du mal a trouvé un article à se mettre "sous la dent" Les journalistes ont ce défaut du sensationnel noir à défaut d'article pesé et mesuré au niveau de l'évènement. Allez M. Cabriol avec tout le respect que je vous dois moins de médiocrité d' effets d'annonces et un plus professionnalisme merci par avance.
Réponse de le 21/01/2015 à 14:38 :
Il faut regarder ce titre, certes "sensationnaliste", sur toute la durée de ce programme très, très cahotique. Il n'y a qu'à lire la saga de l'A400M...
a écrit le 21/01/2015 à 8:57 :
C'est bien lent tout ça, commander un avion et l'avoir 10, 15 ans plus tard( avec donc souvent un doublement du prix lié à la simple inflation des coûts sur la durée ce qui entraine au final une baisse du nombre de commandes et tout le monde y perd). Je trouve tout ceci surréaliste. La complexité technocratique a rattrapé le secteur de la défense.
Réponse de le 21/01/2015 à 10:14 :
Rien d’étonnant, regardez les autres programmes militaires. Aucun rapport avec la technocratie, plutôt des problèmes de production à régler. Rien de nouveau et pas la peine dans faire un scandale.
a écrit le 21/01/2015 à 6:12 :
MALÉDICTION !!.... Un mot trop fort pour justifier ce retard .. étonnant de votre part
ou alors développer mieux ou plus ! Pas de problèmes graves (dixit Airbus) alors pourquoi en rajouter ??
Réponse de le 21/01/2015 à 14:41 :
Ce titre résume tous les déboires depuis douze ans (voire plus) du programme A400M. Faut aller plus loin que l'actu chaude.
a écrit le 20/01/2015 à 21:13 :
@phoneyx
C'est une blague ? D'abord les Hercules sont en minorité vs les transall dans l'armée française qui eux sont, pour certains des pures antiquités, et ensuite avec un A400M emmène pratiquement 2 fois la masse de chargement d'un C130H, 30% moins vite et avec 5 vs 3 en équipage... Sans compter l'énorme avancée technologique des logiciels de vol dont il dispose, comme le TRN, et sa certif (et vitesse) permettant d'emprunter les couloirs commerciaux...Je ne parle même pas des transall...
a écrit le 20/01/2015 à 18:55 :
C'EST ENCORE UN GOUFFRE FINANCIER.
On pouvait faire avec des Hercules , qui sont supérieurs à bien des rapports .
Réponse de le 20/01/2015 à 19:12 :
Argumentez mon cher au lieu de dénigrer
Réponse de le 20/01/2015 à 19:29 :
expliquer moi comment livrer un VBCI de 22 tonnes avec un hercules de 18 tonnes de charge...moi je sais pas faire, sans compter la hauteur !!!
Réponse de le 20/01/2015 à 20:32 :
La 403 break était pas mal non plus. Dommage que Peugeot l'ait arrêté !
Réponse de le 21/01/2015 à 6:16 :
Mon "Cher" Phoenyx, vous devriez approfondir vos connaissances aéronautique et vivre dans le présent, nous en serions encore avec vous, à la charrette à bras !!
Réponse de le 21/01/2015 à 15:58 :
"On pouvait faire avec des Hercules , qui sont supérieurs à bien des rapports . "
et quels rapport exactement?
le but de l'a400m est de monté en puissance (plus loin, plus vite, plus lourd), pas de rester au niveau transall/hercules...

De plus les Hercules ont une conception qui commence a dater, les enièmes versions qui sortent actuellement ne sont que des retrofits.
Réponse de le 21/01/2015 à 16:07 :
C'est surement l'avion de transport militaire le plus moderne du 21eme siècle ,mais les problèmes de logistiques avec tout les sous traitant,fournisseurs font que probablement cela a créer des retards sur les chaines de productions,nombreuse sont les unites de production dans le civil qui connaissent se genre de problème...mais la monté en production sera surement normale dans quelques semaines..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :