Airbus CyberSecurity consolide son implantation à Rennes

Installée à Rennes depuis 2018, Airbus CyberSecurity a étendu son partenariat avec l’Institut Mines-Telecom et l’IMT Atlantique afin de renforcer la collaboration dans les domaines de la formation, de la R&D et du recrutement d’ingénieurs et de docteurs. La mise à disposition de son CyberRange est au centre de cette convention. L’expert en cybersécurité souhaite doubler le nombre de ses collaborateurs à Rennes, mais sa croissance est limitée par les difficultés à recruter.

4 mn

Frédéric Julhes, directeur d'Airbus CyberSecurity a co-signé avec Françoise Prêteux, directrice déléguée à la recherche de l'Institut Mines-Télécom et Anne Beauval, directrice déléguée d'IMT Atlantique, la nouvelle convention renforçant les liens entre le groupe industriel et les écoles d'ingénieurs.
Frédéric Julhes, directeur d'Airbus CyberSecurity a co-signé avec Françoise Prêteux, directrice déléguée à la recherche de l'Institut Mines-Télécom et Anne Beauval, directrice déléguée d'IMT Atlantique, la nouvelle convention renforçant les liens entre le groupe industriel et les écoles d'ingénieurs. (Crédits : IMT Atlantique)

Implanté à Rennes depuis juin 2018 à travers une antenne plutôt tournée vers la cyberdéfense en lien avec l'armée (DGA MI), Airbus CyberSecurity ne néglige pas les liens avec les acteurs académiques. Frédéric Julhes, le directeur de cette filiale d'Airbus Defence and Space spécialisée dans le développement de solutions et services de cybersécurité pour les administrations et les industries critiques (énergie, transports, défense, banque, industrie), a signé le 6 juillet dernier  une nouvelle convention avec l'école d'ingénieurs IMT Atlantique (Brest, Nantes, Rennes) et avec sa maison mère, l'Institut Mines-Télécom.

L'extension de ce partenariat initié en 2017 marque la volonté des trois entités de développer davantage de collaborations dans les domaines de la formation, de la mise en place de programmes de R&D et du recrutement d'ingénieurs et de docteurs.

« Pour un fournisseur de solutions cyber comme nous, il est important de travailler avec des grandes écoles de pointe. Cela permet de rester innovant, de garder un lien avec la recherche universitaire et de vérifier que nos solutions répondent vraiment aux besoins d'utilisateurs qui sont progressivement formés à la cybersécurité », a fait valoir Frédéric Julhes, lors de sa visite à l'IMT Atlantique.

Formation : renforcer la communauté CyberRange

Dans le domaine de la formation, les liens tissés par Airbus Cybersecurity avec le réseau d'écoles s'appuient sur la mise à disposition de son CyberRange. Cette plateforme permet de simuler tous les scénarios et tests d'attaque et de défense mais également d'accompagner la formation d'ingénieurs et d'experts en vue d'applications réelles dans des domaines comme la défense, l'industrie ou la santé.

Sorte de « cyber champ de bataille », ce puissant outil de modélisation et d'échanges de systèmes industriels (IT/OT), est utilisé par une dizaine d'écoles en Bretagne.

Via la nouvelle convention, l'IMT Atlantique, qui dispose de deux masters spécialisés (cybersécurité et cybersécurité des systèmes maritimes et portuaires) et abrite la chaire CyberCNI (infrastructures critiques en lien avec des groupes comme Nokia, EDF ou BNP Paribas) va renforcer sa collaboration avec cette communauté CyberRange.

L'école peut accéder aux contenus (TP, simulations...) partagés avec d'autres partenaires. Elle pourra aussi proposer des exercices, supports de cours ou corrigés, développés sur CyberRange et solliciter les experts d'Airbus CyberSecurity.

Budgets européens et enjeu du recrutement

« Nous souhaitons en parallèle accentuer nos liens en matière de recherche et d'innovation », ajoute Frédéric Julhes. « La mise en place d'une structure d'analyse permettra d'identifier les appels à projets pertinents et de développer des activités de R&D et R&T (réseaux et télécommunications) conjointes au niveau national et européen.»

Airbus CyberSecurity interviendra aussi sur les modalités de programmes de thèses et sur le recrutement des doctorants via la chaire CyberCNI. Dans un secteur qui embauche massivement mais avec difficulté, le recrutement des ingénieurs et des docteurs diplômés devient capital pour les entreprises.

« La cybersécurité est un enjeu de souveraineté nationale, la formation d'experts et de chercheurs est indispensable », a rappelé Anne Beauval, directrice déléguée d'IMT Atlantique. Le partenariat d'Airbus CyberSecurity avec l'école induit donc des interactions étroites en matière de recrutement des étudiants diplômés mais aussi d'orientation et de choix de carrière.

« Il y aura également, pour les élèves, des opportunités de stages et de contrats d'alternance au sein d'Airbus CyberSecurity et plus largement au sein du groupe Airbus » a renchéri Frédéric Julhes.

60 collaborateurs à Rennes d'ici à fin 2022

Le directeur d'Airbus CyberSecurity a profité de son passage à Rennes pour dresser un bilan positif de l'implantation de son antenne bretonne. En essor depuis trois ans, la structure travaille plus précisément pour des opérateurs privés d'importance vitale (30%), pour Airbus (30%) et avec le ministère des Armées (40%). Impliquée dans l'écosystème local, elle collabore aussi avec d'autres entités du secteur comme la société Amossys (conseil et expertise), l'IRT b<>com au travers de projets liés à la 5G, à l'IA et à la réalité virtuelle ou encore la Cyberdéfense Factory, un incubateur civil et militaire.

« D'ici un an et demi, on prévoit de doubler la surface des locaux et le nombre de nos collaborateurs, pour passer de trente à soixanteLe secteur de la cyber est confronté à une hausse exponentielle des attaques, notamment en 2020, mais c'est la difficulté à recruter qui limite globalement la croissance globale d'Airbus CyberSecurity (20% en moyenne), » reconnaît son directeur.

Au-delà du partenariat avec l'IMT Atlantique, Airbus CyberSecurity envisage donc des coopérations avec d'autres écoles à la rentrée prochaine. Et n'exclut pas l'installation d'une deuxième antenne en Bretagne.

4 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.