Aviation de combat : le Canada ne tranche pas vraiment

 |   |  383  mots
La flotte de F-18 canadiens est actuellement de 77 appareils sur les 138 mis en service dès 1982.
La flotte de F-18 canadiens est actuellement de 77 appareils sur les 138 mis en service dès 1982. (Crédits : Boeing)
Le Canada va commander 18 avions de combat F-18 Super Hornet à Boeing pour remplacer sa flotte vieillissante de F-18 et lance en parallèle un nouvel appel d'offres afin de moderniser sa flotte de combat

Le Canada n'a pas vraiment trancher pour le renouvellement de sa flotte. Il va commander 18 avions de chasse F-18 Super Hornet à Boeing pour remplacer sa flotte vieillissante de F-18 et lance en parallèle un nouvel appel d'offres afin de moderniser sa flotte de combat, a annoncé mardi le ministre de la Défense Harjit Sajjan. Par ailleurs, le Canada reste partenaire du programme de développement du chasseur furtif F-35 de Lockheed Martin, dont il avait annoncé l'acquisition de 65 appareils en 2010 avant de faire machine arrière il y a un an, face à des coûts exorbitants et la promesse de campagne du Premier ministre Justin Trudeau.

"Le gouvernement va lancer au cours de son mandat actuel (qui court jusqu'en 2019, Ndlr) un appel d'offres large, ouvert et transparent pour remplacer sa flotte de F-18", en service depuis plus de 30 ans, a affirmé en conférence de presse Harjiit Sajjian.

Pendant cet appel d'offres sur cinq ans et tout au long du processus de sélection, "nous allons mener des discussions approfondies avec l'industrie (aérospatiale, Ndlr) et des gouvernements étrangers pour nous assurer d'avoir l'information la plus fiable et à jour quant à nos options", a précisé la ministre des Approvisionnements publics, Judy Foote.

Bloquer l'achat des F-35

Le précédent gouvernement avait bloqué en 2010 une enveloppe de neuf milliards de dollars canadiens pour moderniser son aviation de chasse. Avec la relance de cet appel d'offres, le Rafale de Dassault Aviation, le Typhoon du consortium Eurofighter (BAE Systems, Airbus et Leonardo) ou encore le Gripen de l'avionneur suédois Saab se retrouvent à nouveau en course pour remplacer les F-18.

Pendant le processus de l'appel d'offres et en attendant les prochains appareils, 18 Super Hornet seront déployés dès 2018, comme solution "provisoire", a souligné Harjiit Sajjian. "Le gouvernement entamera des discussions avec le gouvernement des États-Unis et Boeing pour l'utilisation provisoire de ces chasseurs", a-t-il indiqué. En attendant leur entrée en service, l'armée canadienne va prolonger la durée de vie des F-18, en recrutant et en formant davantage de personnels, "pour répondre au problème de sous-effectif", ainsi qu'en "améliorant l'entretien de la flotte", selon le ministre de la Défense. La flotte de F-18 canadiens est actuellement de 77 appareils sur les 138 mis en service dès 1982.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2016 à 20:39 :
Le matériel restera americain, s'est chasse gardée, donc ce n'est que perte de temps.....
a écrit le 24/11/2016 à 14:59 :
Petite pression sur Trump qui veut revoir l' Aléna , après les besoins sont là avec la Russie qui se rapproche du pôle Nord et de son pétrole.
a écrit le 24/11/2016 à 8:19 :
Le Rafale est le plus abouti et le plus fiable des avions modernes. Il l'a prouvé maintes fois sur le théatre opérationnel.
Réponse de le 24/11/2016 à 12:10 :
Oui mais il est français et non américain de ce fait il ne gagnera jamais ,je ne sais même pas pourquoi Dassault accepte de faire le lièvre dans ce simulacre d'appel d'offres qui permettra peut-être de faire baisser le prix des f35 pour le Canada.
Réponse de le 28/11/2016 à 10:24 :
Je penses que Dassault accepte de faire le liévre pour deux raisons:
Couter de lÄargent à ses compétiteurs américains
Préparer une prochaine génération ou la situation aura bien évolué et si les américains continuent leurs erreurs de développement le Canada peut devennir un marché gagnable en 2050.
Réponse de le 03/12/2016 à 10:53 :
Oui, c'est vrai que les produits français sont toujours les meilleurs. En fait, la France est meilleure dans tous les domaines que les autres pays. Pour les technologies militaires, son avance est même irrattrapable. C'était aussi le cas je vous le rappelle en 1914 et 1940 lorsqu'elle a été défaite en quelques semaines par l'armée allemande :)
Sinon, si vous vous lancez dans une comparaison entre le rafale et le F-35, expliquez moi comment le premier qui date des années 80 peut être plus performant que le second qui date d'aujourd'hui? Je n'avance pas même pas le fait que le F-35 est fabriqué par les Etats unis, autrement dit, un pays qui en terme d'aviation et surtout d'aviation militaire ne joue pas dans le même championnat que la France. Si vous vous en doutez, demandez aux experts du ministère de la défense, ils vous le diront.
Réponse de le 22/05/2017 à 0:11 :
@David: Pour répondre à votre question sur la comparaison Rafale F
35. Tout simplement parce que la version du Rafale des années 80 n'a strictement rien à voir avec le Rafale actuel (au Standard F3)... C'est un avion conçu pour être évolutif et facilement mis à jour. De plus le F35 pour son prix exorbitant n'est pas un avion multiroles comme le Rafale.

Regardez donc les documents fuités de l'évaluation Suisse, le Rafale obtient des performance très proches de celui du F35 dans pratiquement tous les domaines et le dépasses dans certains. Pour son rapport performances/prix le Rafale est un choix bien plus intelligent.

Alors qui joue dans la cours de qui ?
Un conseil, potassez votre dossier.
a écrit le 24/11/2016 à 1:31 :
L'Europe, quel foui, pas d'Europe point final !!!!!!
Réponse de le 20/06/2017 à 13:34 :
David .
Vous expliquer l histoire de france serait une perte de temps . Alors un conseil quand on sait pas , on se tait !! Quand au rafale , c'est pareil vous ne savez pas . Quelle inculture David !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :