C'est reparti pour Ariane 5 à Kourou

 |   |  525  mots
La nouvelle date du prochain lancement visée par Arianespace pour le vol VA236 (satellites brésilien SGDC et coréen Koreasat-7) est fixée dans la nuit du jeudi 4 mai (entre 22h31 et 01h19, heure Paris)
La nouvelle date du prochain lancement visée par Arianespace pour le vol VA236 (satellites brésilien SGDC et coréen Koreasat-7) est fixée dans la nuit du jeudi 4 mai (entre 22h31 et 01h19, heure Paris) (Crédits : CNES)
Ariane 5 mettra en orbite le 4 mai prochain les satellites brésilien SGDC et coréen Koreasat-7. Arianespace a repris les opérations de préparation des trois campagnes de lancement reportées en raison d'un mouvement social qui a paralysé la Guyane pendant plus d'un mois

Arianespace a repris les opérations de préparation des trois campagnes de lancement reportées en raison d'un mouvement social de grande ampleur, qui a paralysé la Guyane pendant plus d'un mois. Un conflit qui coûte cher à toute la filière spatiale européenne. Selon le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël, ce conflit a coûté "jusqu'à 500.000 euros par jour à Arianespace" et à ses partenaires.Pour autant, il a réaffirmé samedi dernier l'objectif de douze lancements en 2017.

"Il y a eu des pertes, c'est incontestable, nous ferons les comptes une fois que les opérations auront repris, mais il est important de confirmer notre objectif de douze  lancements cette année et si nous le faisons, cela limitera les surcoûts que nous avons eus jusqu'à présent", avait-il précisé jeudi 20 avril.

La nouvelle date du prochain lancement visée pour le vol VA236 est fixée dans la nuit du jeudi 4 mai (entre 22h31 et 01h19, heure de Paris). Ariane 5 ECA mettra en orbite les satellites SGDC de Visiona Tecnologia Espacial pour le compte de l'opérateur brésilien Telebras, et Koreasat-7 pour l'opérateur coréen ktsat. Initialement prévu le 21 mars, ce lancement a été reporté à trois reprises. Le 23 mars, Arianespace avait décidé de l'ajourner en raison du blocage du Centre spatial guyanais par un mouvement social en Guyane à la grande déception des Brésiliens, qui ont très mal vécu ces événements.

Arianespace, qui n'avait annoncé initialement aucune date pour les deux autres lancements, les a finalement reprogrammés. Le vol VS17 est prévu le 18 mai 2017. Le lanceur Soyuz mettra en orbite SES-15 au profit de l'opérateur SES. Puis, le vol VA237 devrait se faire le 1er juin. Le lanceur Ariane 5 ECA mettra en orbite ViaSat-2 et E172B au profit des opérateurs ViaSat et Eutelsat. Soit trois lancements en moins d'un mois. Enfin, le planning des six autres missions prévues en 2017 reste inchangé.

Deux satellites construits par Thales

Sous maîtrise d'oeuvre Thales Alenia Space (TAS), ce programme du gouvernement brésilien répond à trois objectifs principaux : réduire la fracture numérique du Brésil en fournissant des services Internet de haute qualité sur l'ensemble du territoire national dans le cadre du plan national pour le haut débit, fournir aux forces armées et au gouvernement brésiliens des moyens sécurisés et indépendants pour leurs communications stratégiques et, doter l'industrie spatiale brésilienne de technologies clefs pour lui permettre de jouer un rôle croissant sur les futurs programmes spatiaux du pays.

Koreasat-7 est le troisième satellite KOREASAT à être lancé par Arianespace pour ktsat, premier prestataire de services de télécommunications et de médias en Corée, après Korreasat-3 et Koreasat-6 lancés en septembre 1999 et décembre 2010. Construit par TAS sur une plateforme Spacebus 4000B2, Koreasat-7 offrira une large gamme d'applications vidéo et de transmissions de données, telles que des services d'accès à internet, de télédiffusion directe (DTH), de télécoms gouvernementales et de réseaux VSAT/ pour Very Small Aperture Terminal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2017 à 10:46 :
gouverner c'est prevoir
la perte enregistre par le lanceur Ariane
est a impute a m hollande qui en refusant le dialogue.
il est responsables des pertes
quand les dirigeants vont assume leur roles
car pour ce qui est des avantages la ils sont toujours la
a écrit le 27/04/2017 à 2:29 :
Bravo SpaceX!!!! Cette entreprise va exploser TOUS les concurrents!!! BRAVO SPACEX!!!!
a écrit le 26/04/2017 à 18:47 :
Bien sûr Apres un gros chèque de l'état français.... Mais bon ils seraient important de mieux sécurisé les s'installations. Le pas de tir et le reste.... Ensuite il me semble important de prendre des engagements avec un pays étranger pour garantir un pas de tir lors des troubles et manifestation sociale... Maintenant espérons que tous se passera bien ....
a écrit le 26/04/2017 à 16:29 :
Kou kou rou kou kou, c'est le chant du coq guyanais :-)
a écrit le 26/04/2017 à 15:59 :
TOujours aussi génial et une vraie reussite technologique pour ArianeEspace et pour l'Europe ou la France spatiale :oui Ariane V est une depuis plus de 30 ans le fleuron de notre conquête de l'espace . Ce que je ne comprends pas par contre c'es pourquoi nous en Europe nous ne sommes pas capables d'envoyer des hommes ou des femmes dans l'espace avec un module ou une navette spatiale : oui pourquoi passer en permanence par Baikonour au kazakstan ou par les Américains pour rejoindre l'ISS ( à 400 km u dessus de nos têtes). On est bien capable d'envoyer des sondes, des satellites, des orbiteurs, des modules et autres cargo spatiaux pour revitaller l'ISS et pas des humains. Ne prevoyons-nous pas d'envoyer des hommes vers Mars ? ou vers la Lune ? oui la France devrait aloir aussi cette possibilité de deployer des hommes et des femmes dans l'espacet et d'avoir une forme d'indépendance de son espace spatial !
Bravo encore à Ariane V dont j'ai une maquette qui trône sur mon bureau personnel e vive sa remplacante Ariane 6 ! Bravo à Ariane Espace et à Kourou !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :