Coronavirus : l'usine chinoise d'Airbus fermée

 |   |  200  mots
(Crédits : Joseph Campbell)
Airbus a annoncé mercredi qu'il prolongeait la fermeture de son usine d'assemblage d'A320 à Tianjin, près de Pékin, en raison de l'épidémie du coronavirus qui a fait plus de 490 morts en Chine.

L'usine d'assemblage d'Airbus A320 de Tianjin, près de Pékin, est à l'arrêt. La réouverture des deux lignes d'assemblage de l'usine, qui étaient fermées à l'occasion des fêtes du Nouvel an chinois, a été prolongée, a indiqué Airbus.

Six avions par mois

Le site devait atteindre une cadence de 6 appareils par mois fin décembre, soit un dixième de la production des avions de la famille A320, assurée également à Hambourg, Toulouse et Mobile aux Etats-Unis.

"Les restrictions de voyage dans le pays et au niveau international posent des défis logistiques. Le site d'assemblage final de Tianjin est actuellement fermé", a indiqué l'avionneur européen dans un communiqué.

Et d'ajouter :

"Airbus Chine suit les demandes du gouvernement chinois en faveur du télétravail que le groupe facilite avec des équipements informatiques permettant ainsi aux employés de tous les sites, y compris celui de Tianjin, de ne pas avoir à se déplacer", selon le communiqué.

Selon nos informations, des réflexions étaient en cours pour passer à une cadence 7.

Selon l'AFP, Safran a également mis à l'arrêt jusqu'au 10 février ses sites de production chinois, où il dispose d'une vingtaine de sites employant 2.500 personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :