Le général Lavigne serait nommé chef d'état-major de l'armée de l'air

 |   |  173  mots
Le Général Philippe Lavigne en visite sur les sites de l'opération Chammal
Le Général Philippe Lavigne en visite sur les sites de l'opération Chammal (Crédits : Ministère des Armées)
Le général Philippe Lavigne succéderait au Général André Lanata en tant que chef d'état-major de l'armée de l'air.

L'armée de l'air va avoir un nouveau chef d'état-major. Deux généraux - le général Olivier Taprest, major général de l'AA et du général Philippe Lavigne, chef de cabinet du chef d'état-major des armées depuis mai 2018 - restaient en lice pour le poste. Selon nos informations, la ministre des Armées Florence Parly aurait choisi le général de division aérienne Philippe Lavigne à l'issue du processus de sélection pour succéder au Général André Lanata, désigné au poste de SACT (Supreme Allied Commander Transformation) à Norfolk. Il y succédera à l'été au général Denis Mercier.

Avant d'être nommé en janvier 2015 commandant de la brigade aérienne de l'aviation de chasse, le général Lavigne avait notamment été commandant des forces françaises et commandant de l'aéroport international de Kaboul entre juillet 2014 et janvier 2015 en Afghanistan. Il a également été directeur de l'information à l'Etat-major des armées (EMA) entre juillet 2012 et juillet 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/06/2018 à 21:55 :
Sans mettre en doute les qualités du général Lavigne, il me semble que la nomination de ce général au poste de cemaa est encore un coup tordu de l'équipe macaron.
a écrit le 27/06/2018 à 18:00 :
Pourquoi ?
Rotation normale, prévue ou autre ?
Réponse de le 27/06/2018 à 21:06 :
Le général Lanata est nommé pour le poste de SACT (Supreme Allied Commander Transformation) à Norfolk. Rotation normale.
a écrit le 27/06/2018 à 16:42 :
La Cour des comptes a déjà sorti un rapport sur les salaires, avancement, retraite des personnels de Police et de Gendarmeries. Mais lorsque l'on voit le nombre de Généraux dans nos armées et en particulier la gendarmerie c'est spectaculaire et intriguant pour le budget de la France. Les aides sociales à comparer c'est minime.
a écrit le 27/06/2018 à 16:00 :
Lequel des deux s'était fait assurer de la fiabilité des missiles équipant les bombardiers que le Président avait envoyés lors de la fameuse mission en Syrie? Notre matériel est hors d'âge et j'aimerais avoir, au moins, confiance dans les hommes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :