Leonardo vend trois ATR 72MP aux douanes italiennes

 |   |  241  mots
(Crédits : Leonardo)
Le groupe d'électronique italien a signé avec la Guardia di Finanza (police douanière et financière) un contrat estimé à plus de 150 millions d'euros pour la fourniture de trois ATR 72MP et les services de soutien technique et logistique associés.

Les plateformes ATR peuvent également servir aux missions des armées et des services gouvernementaux. La preuve : le groupe d'électronique italien Leonardo a signé avec la Guardia di Finanza (police douanière et financière) un contrat estimé à plus de 150 millions d'euros pour la fourniture de trois ATR 72MP et les services de soutien technique et logistique associés. Au total, la Guardia di Finanza s'est offert  quatre appareils, la première commande ayant signée en juillet 2018. Le premier appareil sera livré d'ici à la fin de 2019, les trois autres devant être fournies avant 2022.

"L'ATR 72MP combine fiabilité, faibles coûts d'exploitation, c'est-à-dire tous les avantages de l'avion de transport régional de passagers ATR 72-600 avec un état de l'art des systèmes de mission", a expliqué le patron de la division Avions de Leonardo, Lucio Valerio Cioffi.

L'ATR 72MP réalisera des missions de patrouille maritime, de recherche et sauvetage (SAR), de lutte contre le trafic de drogue, de piraterie, de contrebande et d'immigration clandestine dans les eaux territoriale grâce à ses capteurs embarqués pour identifier les objets sensibles, puis surveiller leur comportement et acquérir des preuves et, enfin, coordonner l'intervention des unités navales et de patrouilles terrestres. Déjà en service dans les forces armées italiennes dans une version militaire baptisée P-72A, cet appareil est équipé du système de mission modulaire Leonardo ATOS (Airborne tactique d'observation et de surveillance).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/10/2019 à 11:21 :
Et tout ça pour les laisser débarquer à Lampedusa, et les répartir en Europe ensuite, et les retrouver dans les villages du Massif Central….. donc ces ATR 72 MP (belle machine, au demeurant, pourquoi on n'en a pas en France ?) ne serviront qu'à "observer"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :