Mais de qui se moque la Pologne en achetant des hélicoptères américains

 |   |  367  mots
La Pologne achète finalement des Black Hawk
La Pologne achète finalement des Black Hawk (Crédits : Lockheed Martin)
Après avoir rompu la semaine dernière les négociations exclusives avec Airbus Helicopters, la Pologne a annoncé ce lundi la prochaine acquisition d'appareils Black Hawk de l'américain Lockheed Martin, pour équiper ses forces spéciales.

Et la Pologne finit toujours par acheter américain... Après avoir rompu la semaine dernière les négociations exclusives avec Airbus Helicopters, Varsovie a annoncé ce lundi la prochaine acquisition d'appareils Black Hawk de l'américain Lockheed Martin, pour équiper ses forces spéciales. La Pologne avait annoncé la semaine dernière l'abandon du contrat sur les hélicoptères multirôles Caracal d'Airbus pour environ trois milliards d'euros,

"Encore cette semaine, nous allons ouvrir des entretiens qui s'achèveront avant la fin de l'année (...). Cette année encore les premiers appareils de ce type seront livrés aux forces spéciales pour leur permettre de s'exercer", a déclaré le ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz, lors d'un point de presse à l'issue d'une rencontre avec la direction des usines PZL Mielec (sud-est) qui appartiennent à Lockheed Martin.

Antoni Macierewicz n'a précisé ni le nombre ni le modèle exact de l'hélicoptère que la Pologne il commanderait au groupe américain, ni les modalités de la transaction qui, apparemment, pourrait être réalisée sans appel d'offres. Il a accompagné lundi la Première ministre Beata Szydlo dans un déplacement aux usines PZL Mielec de Lockheed Martin et dans celles de PZL Swidnik (sud-est) appartenant au groupe multinational Leonardo-Finmeccanica, les concurrents d'Airbus dans l'appel d'offres pour le contrat rejeté par Varsovie.

Lockheed Martin va-t-il offrir des offset?

Le gouvernement polonais avait accusé l'avionneur européen Airbus d'être à l'origine de l'abandon du contrat sur les hélicoptères multirôles Caracal, en lui reprochant de ne pas avoir répondu aux propositions polonaises lors des négociations d'un programme d'investissements compensatoires (offset). Et Lockheed Martin va-t-il offrir des offset à la hauteur d'Airbus Helicopters ?

La rupture, mardi, du contrat sur 50 hélicoptères Caracal, estimé à 3,1 milliards d'euros a jeté un froid dans les relations franco-polonaises, le président François Hollande reportant une visite prévue à Varsovie le 13 octobre. Dès son arrivée au pouvoir en novembre 2015, le gouvernement polonais conservateur a contesté le choix de l'équipe libérale précédente en faveur d'Airbus, au nom de la défense des usines polonaises de ses concurrents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2016 à 6:29 :
Airbus stays silent on Super Puma claims

https://uniteoffshore2015.org/2016/11/01/airbus-stays-silent-on-super-puma-claims/
a écrit le 12/10/2016 à 17:46 :
De qui... mais de l'Europe tout simplement. L'U.E. n'a apparemment plus d'avenir, son implosion, si rien ne change, n'est plus qu'une question de temps.
Réponse de le 16/10/2016 à 22:49 :
Non la Pologne ne se moque de personne, au contraire : Airbus s est moque du gouvernement polonais en proposant que les helico soient assembles dans des usines localisees dans des villes tenues par P.O. le parti d opposition.
---
Cela ne se fait pas , alors meme que des villes tenues par la majorite (PIS), auraient voulu avoir le montage des helico
Réponse de le 19/10/2016 à 11:04 :
@Réponse de pis ou po

Et alors le gouvernement polonais négocie pour son parti ou pour son pays ?
a écrit le 12/10/2016 à 10:25 :
les francais ont du mal a comprendre que la Pologne a des partenaires plus important, plus serieux, plus stables que la france et que la france compte de moins en moins la bas
a écrit le 11/10/2016 à 21:56 :
@ STEEL BONSOIR : La POLOGNE n'a plus confiance en la FRANCE depuis un certain jour de 1939 ou la France et l'Angleterre ont laissé les NAZIS envahir la POLOGNE dans la stupide illusion que notre bon ADOLPH continuerai une fois la POLOGNE vaincu envahir L'UNION SOVIETIQUE ........
Réponse de le 12/10/2016 à 12:13 :
Et qu'ont fait les Etats Unis au moment de l'invasion de la Pologne ? Ils attendaient. Avec une tendance assez favorable aux nazis, face aux bolcheviks
a écrit le 11/10/2016 à 15:19 :
La Pologne préfère s’équiper auprès de fournisseurs et alliés américains qui sont historiquement plus fiables que les européens.
a écrit le 11/10/2016 à 10:50 :
Durant toute son histoire, la Pologne a passé son temps à se faire envahir (par les Russes, les Allemands, les Autrichiens, les Lituaniens etc...) alors une fois de plus, ça ne changera pas grand chose ...
a écrit le 11/10/2016 à 10:48 :
je ne pense pas qu'il faille voir çà ca comme un échec de la France blablabla, et l'OTAN c'est pas l'UE.
c'est juste que c'est un peu bcp avec les subventions de l'UE que la Pologne va financer l'achat des hélicoptères, et de la part des partenaires de la Pologne au sein de l'UE, il est appréciable que cet investissement soit bénéfique pour des entreprises de l'UE.
ce fut la même chose pour l'achat des F16!
là, c'est la politique du double jeu!
a écrit le 11/10/2016 à 5:15 :
Le zidainenisme, la maladie nationale.
a écrit le 11/10/2016 à 2:03 :
Que les français ne gaspillent plus temps et argent, et ignore tout appel d'offres polonais
a écrit le 10/10/2016 à 23:49 :
Les usa sont les seuls capables d assurés la défenses de la Pologne si les russes les attaquent. et ce n est pas l europe .on avait déjà vu l échec de l europe en yougoslavie.donc les polonais dont des gens qui réfléchissent et savent qui peut faire quoi pour eux si les russes les agressent. en tout ce n est ni la France ni l ue
Réponse de le 11/10/2016 à 8:20 :
Les russes attaquer la Pologne !!!!!Et pour quoi faire bon sang !Faut pas dire des betises d'autant que l'Europe est la zonne au monde la plus nucléarisée des deux cotés et qu'à la moindre étincelle c'est des bombes atomiques qui vont tomber de tous les cotés !Pour attaquer un pays il faut des interets majeurs en jeux et personne ne voit pourquoi les russes s'emmerderait pour attaquer la Pologne qui ne represente plus rien pour la Russie sauf lui vendre du petrole et du gaz .......
Réponse de le 11/10/2016 à 10:09 :
Sans remonter au XVIIIeme ou XIX sciecle, les russes ont attaque les polonais dans les annes 20, puis en 39 (avec Adolf) puis les ont envahi de nouveau en 44. Soit 3 fois en moins de 100 ans...
Je suppose qu ils ont quand meme des raisons de se mefier, surtout quand on voit ce que Vladimir fait aux Ukainiens (crimee + donbass)
a écrit le 10/10/2016 à 23:20 :
Black Hawk !!! Ils ont bien raisons !!!
a écrit le 10/10/2016 à 23:08 :
Je me réjouis de cet échec français.
Mr Hollande ira et reviendra de Pologne la queue entre les jambes. Il aura tout le temps dans l'avion de méditer sa trahison, sur les bateaux Mistral, envers la Russie qui ne demandait qu'à avoir des partenaires fiables en Europe, pour ne pas devoir se tourner vers la Chine.
Mr Hollande, vous avez fait votre temps. Place à des gens plus responsables au sommet de notre pays.
Réponse de le 10/10/2016 à 23:59 :
Genre celui qui avait vendu les Rafale au Brésil, ou celui qui a sauvé le monde. Un peu de sérieux les deux sujets Russie et hélicos ne peuvent pas être mis sur le même plan. Si vous êtes français et que vous vous réjouissez de la perte d'un contrat, il faut changer de passeport. Je ne suis pas hollandiste mais lire de telles "conneries" me fait penser que la France est bien malade
Réponse de le 11/10/2016 à 5:29 :
Ah ah ah, si Poutine achète de l'armement chinois, son voisin expansionniste, notamment en Sibérie, alors le sort de la Russie est réglé ! Et soyons raisonnable : la France ne pouvait plus et ne peut pas vendre du matériel militaire à un agresseur et envahisseur de l'Europe.
Réponse de le 11/10/2016 à 9:03 :
Je vous propose cher Gerry d'aller vivre dans votre chère Russie (ou vous êtes déjà peut-être et où vous officiez derrière un ordinateur du FSB) et de nous laissez tranquille.
Aucun français ne devrait se réjouir de la perte d'un contrat, au vu de notre économie.
a écrit le 10/10/2016 à 21:56 :
Chacun défend ses intérêts, parfois avec mauvaise foi comme c'est le cas en Pologne. Les français devraient devraient en faire autant avec plus de vigueur. La Pologne est bien plus redevable à la France que l'inverse via les financements européens massifs en Pologne. Il est temps à la France de mettre les points sur les i et de cesser de se faire humilier publiquement. La ligne rouge a été atteinte.
a écrit le 10/10/2016 à 20:49 :
Il faut donc vite quitter L Europe🙄 ou sortir la Pologne 🤑👹🇨🇭
a écrit le 10/10/2016 à 20:31 :
Personne ne se moque de personne. C'est beaucoup trop sérieux et c'est de la pure diplomatie Qui défendra la Pologne contre une éventuelle incursion russe? La France s'en fout et l'a déjà fait savoir. La Pologne peut-elle avoir confiance en un armement made in France. "Nous sommes solidaires aussi de nos Alliés à l’Est, et nous le montrons à travers les décisions pour la présence avancée" (FH 10/07/2016).
a écrit le 10/10/2016 à 20:23 :
Les anciens pays de l'est réagissent très bien... Ils pensent à leurs "ouvriers"... lls pensent à leur population... Evidemment les socialistes français pensent et se battent pour le monde entier... Ils ne s'occupent que de nous "piquer" nos sous...
Rendez-vous en mai 2017...
a écrit le 10/10/2016 à 20:16 :
la Pologne a peur des russes et se place sous protection us.pas grave,le gouvernement doit racheter ces caracals et les fournir a la protection civile ainsi que les utiliser pour le transport des personnalités gouvernementales.après tout il n'y en a que 50,c'est une chance que le nombre soit limité!
a écrit le 10/10/2016 à 19:58 :
Le régime autoritaire actuel de la Pologne fait débat !
http://www.20minutes.fr/monde/1841167-20160507-pologne-manifestation-record-europe-contre-gouvernement-varsovie
Réponse de le 12/10/2016 à 1:40 :
Je vous garantis que n'est pas vrai
Réponse de le 21/10/2016 à 19:32 :
Jacques! assez de désinformation, lisez sur Visegrad Post la déclaration gouvernementale sur l'avortement.Qui est menaçé par la nouvelle politique polonaise?Qui est intéressé pour que ce gouvernement plonge.Après les dernières élections 38% de polonais défendent le PIS qui a obtenu la majorité.Aujourd'hui en Pologne 70% des quotidiens sont entre des mains étrangères.Immaginez le même scénario en France.Regardez ce qu'a fait ce gouvernement en étant une année aux commandes.La France n'a pas d'opposition comme en Pologne, une oppsition qui nuit aux intérêts vitaux de la nation.
a écrit le 10/10/2016 à 19:51 :
les polonais ont ete tres actifs pour empecher la vente des mistrals aux russes.on gagne sur tous les tableaux .Heureusement il nous reste la syrie pour jouer les don quichotte
a écrit le 10/10/2016 à 19:39 :
@BONSOIR : mon propos a disparu enfin.... Qu'est ce qu'il y a de drôle la POLOGNE n'a pas tout à fait tord de dénoncer ce contrat.... Avec HOLLANDE qui a dénoncé le contrat avec la RUSSIE pour les bateaux.. Donc le gouvernement polonais a anticipé le problème si la POLOGNE ne suit pas à la lettre le diktat de HOLLANDE zou plus de contrat ! et plusu d'hélicoptère MERCI QUI : MERCI HOLLANDE !
Réponse de le 11/10/2016 à 20:38 :
Votre commentaire est d'autant plus affligeant de bétise que la Pologne a plus que soutenu Hollande pour ne pas vendre les MISTRAL aux RUSSES !
a écrit le 10/10/2016 à 19:10 :
"...la Pologne finit toujours par acheter américain..." Toujours?

Regardons les programmes les plus importants de défense polonaise des 20 dernières années:
- Véhicule blindé d'infanterie? D'ou? De Finlande (KTO Rosomak)
- Missiles antichar? D'Israél (Spike)
- Avions de transport? D'Espagne (CASA-295)
- Avions d'entrainement? D'Italie (M-346)
- Missiles anti-navire? De Norvége (NSM)
- Canon d'artillerie automoteur Krab de 155 mm? Grande Bretagne (canon) et Corée du Sud (chassis)
- Chars de combat? Allemagne (Leopard)
etc...

Besoin de commentaire?
Réponse de le 10/10/2016 à 20:37 :
En tout cas ils n’achèteront jamais français alors pourquoi on continu cette mascarade avec eux?
Pourquoi DCNS devrait répondre à l'appel d'offre pour leurs sous-marin juste pour servir de lièvre afin de faire baisser le prix de TKMS? On devrait les laisser payer plein pot comme ils vont payer plein pot avec les américains.
Réponse de le 10/10/2016 à 22:49 :
Où est la France dans tout ça ?
Réponse de le 11/10/2016 à 0:47 :
ta liste est assez séléctive...
Tu oublies les F16, non ?
Réponse de le 11/10/2016 à 18:45 :
LA TRIBUNE: "...la Pologne finit TOUJOURS par acheter américain..."
PEARLRIVER: ".....Tu oublies les F16...."

Un dictionnaire. C'est un gros livre, avec des mots dedans.
Di - que - stio - nai - reuh.
Dedans tu pourras voir ce que ca veut dire le mot: "TOUJOURS"
a écrit le 10/10/2016 à 19:08 :
Si on compare le prix unitaire, on constate que le Blackhawk de l'américain Sikorsky ( Lockheed Martin ? ) est à 5.00 Million USD et que Eurocopter EC 725 Caracal est à 24.40 Million USD, soit 5 fois moins cher ! On comprend un peu mieux les polonais, reste que la Pologne est le premier bénéficiaire de l'aide européenne avec de quoi s'offrir pas loin de 3000 Blackhawks et donc quelques Caracals fabriqués par les principaux contributeurs de son aide européenne. Tout comme Israël qui achète du matériel US avec les dollars donnés par les USA.
https://www.aircraftcompare.com/subcategory/Military-Helicopters/20
a écrit le 10/10/2016 à 19:06 :
On a balancé des dizaines de milliards a la Pologne pour qu'ills remontent leur pays.et en retour la plus grande partie de leurs investissements stratégique sont données au américain. Vivement que l'ont est des dirigeants capable d'arrêter toutes ses humiliations que l'ont doit subir, quitte a a sortir de l'Europe si c'est la seule solution quil reste!!
Réponse de le 10/10/2016 à 22:05 :
Mais heureusement qu'on donne des milliards à la Pologne qui, pour rappel, a trinqué bcp + que les autres lors de la seconde guerre mondiale et après jusqu'en 1989 alors qu'elle n'avait rien demander...Varsovie, détruite à 80% en est le triste témoignage. Je suis français expatrié à Varsovie et je suis fier de voir comment l'argent de l'UE est utilisé ! Nouvelles routes, autoroutes, transports ferroviaires (Train à grande vitesse Italien),etc...67 % des Polonais sont pro européens. De plus en plus de polonais ne n'expatrient plus car le niveau de vie augmente en Pologne ! Venez donc faire un tour et vos idées reçues et autres clichés ne pourront que changer !
Et pour ce qui est du Caracal...Que dire de plus que c'est j'ai vu et entendu venant de français se croyant ici dans un pays du 3e monde, en étant arrogant et prônant la conquête de l'Est...
Airbus a voulu faire de la surenchère et renégocier leur promesses une fois l'appel offre remporté. Ce qui n'a pas plu au gouvernement.
Et quand je vois Hollande se mettre à dos un pays allié comme la Pologne au lieu de s'en prendre à Airbus, il me tarde vivement 2017 et les Présidentielles !
Réponse de le 10/10/2016 à 22:52 :
Et la France n'a pas trinqué non plus ? Se faire détruire son armée, envahir et se faire coloniser pendant 5 ans, cest rien ? On va faire le concours du pays le plus traumatisé par la 2me guerre mondiale ? C'est quoi ? le concours de pleurnicheurie ? ... Pourquoi vous nous parlez pas des invasions des chevaliers teutons pendant que vous y etes ? Et les invasions romaines alors ? Cest une raison pour ne pas acheter à l'Allemagne ou l'Italie ?
Réponse de le 10/10/2016 à 23:29 :
en quoi est ce que la France est redevable vis à vis de la Pologne par rapport à 1939?? Elle est entrée en guerre le jour où la Pologne a été attaquée, conformément à son alliance. Et la France en a payé le prix elle aussi... La France n'a pas vendu les mistral à la Russie, notamment à la demande de la Pologne. Quelle compensation ? Je suis allé en Pologne cet été, on peut voir un peu partout des petits panneaux indiquant la participation de l'UE sur différentes infrastructures (et même des parcs!). Je suis d'accord avec vous, l'UE sert aussi à ça. Tant mieux. Mais en retour, où est le sentiment pro européen que vous évoquez? l'un des 1er gestes du nouveau gouvernement a été retiré le drapeau de l'UE à côté de celui de la Pologne lors de toutes ses conférences et autres communications. Belle symbolique. Sur ce dossier le motif était clairement électoraliste et clientéliste...certainement pas économique ! C'est à cause de cette vision "britannique" de l'Europe, "on prend que ce qui nous intéresse", sans vision commune, que l'UE se meurt aujourd'hui
Réponse de le 11/10/2016 à 11:13 :
@francopol: je suis passé à Varsovie, et en effet, on voit que les Polonais utilisent l'argent européen à bon escient. C,'est aussi la raison pour laquelle ils devraient avoir un minimum de reconnaissance et aider à construire l'Europe en faisant appel aux entreprises européennes en priorité. Cela dit, je dis toujours que chacun a ses propres intérêts et c'est tout à fait normal que la Pologne défende les siens, et ce n'est pas la faute des Polonais si nos dirigeants ne sont pas très futés. C'est aussi la raison pour laquelle j'applaudis le Brexit qui va permettre de revenir à un concept plus simple: aide-toi, le ciel t'aidera, et préoccupe-toi des tiens comme les autres se préoccupent de leurs propres intérêts avant tout :-)
Réponse de le 11/10/2016 à 13:59 :
@francopol: je suis passé à Varsovie, et en effet, on voit que les Polonais utilisent l'argent européen à bon escient. C'est aussi la raison pour laquelle ils devraient avoir un minimum de reconnaissance et aider à construire l'Europe en faisant appel aux entreprises européennes en priorité. Cela dit, je dis toujours que chacun a ses propres intérêts et c'est tout à fait normal que la Pologne défende les siens, et ce n'est pas la faute des Polonais si nos dirigeants ne sont pas très futés. C'est aussi la raison pour laquelle j'applaudis le Brexit qui va permettre de revenir à un concept plus simple: aide-toi, le ciel t'aidera, et préoccupe-toi de tes propres intérêts avant tout :-)
a écrit le 10/10/2016 à 18:40 :
Hollande à déshonoré la parole de la France en ne vendant pas les mistrals a la Russie ! On doit cesser toute collaboration avec la Pologne et retirer nos soldats de ce territoire on a rien à faire là-bas !
a écrit le 10/10/2016 à 18:37 :
Les français ne font que critiquer les polonais, p.ex. plombier polonais etc. et ils ne les considèrent pas comme des citoyens européens à part entières, donc il ne faut pas être étonné si les polonais retournent la politesse.
Les français défendent leurs intérêts (Alstom etc.), les polonais aussi....
La SNCF n'a jamais considérer à acheter des trains polonais, PESA ou NEWAG, la DB l'a fait.
Réponse de le 10/10/2016 à 19:53 :
Et la contribution nette de la France à l Europe est excédentaire de 8 milliards d euros qui sont reversés auX pays de l est .... qui achètent américain
Réponse de le 10/10/2016 à 20:04 :
Ca fait 15 ans que je vis en Pologne, j'ai toujours soutenu la Pologne, j'ai epouse une Polonaise... mais la desole ce nouveau gouvernement ne fait qu'insulter la France qui n'a vraiment rien fait pour meriter cela. Le lendemain de l'attentat de Nice a 9h du matin, le ministre de l'interieur Blaszczak a declare a la television polonaise que les Francais ne savaient faire que pleurer et marcher et dessiner a la craie aux couleurs des gays et des lesbiennes. Hier encore le ministre de la defense a declare que la France n'avait qu'a s'inscrire au nouvel appel d'offres...et 24 heures apres...il n'y a pas d'appel d'offres. Le facon dont nous les Francais sommes actuellement meprises en Pologne, les ricanements a chaque attentat sur notre sol, cela depasse les bornes. Avec des allies pareils on n'a plus besoin d'ennemis.
Réponse de le 12/10/2016 à 14:10 :
Reponse a Gnarf. Vous avez ecrit ". Le facon dont nous les Francais sommes actuellement meprises en Pologne, les ricanements a chaque attentat sur notre sol, cela depasse les bornes. Avec des allies pareils on n'a plus besoin d'ennemis." C'est tres triste ce que vous ecrivez. En tant que Polonais je pense que nous ne nous moquons pas de vous, c'est bien au contraire a chaque attentat il y a beaucoup de compassion pour les Francais. Nous les Polonais on est tout simplemet etonnes que vous Francais du point de vue polonaise ne faites rien avec ces attentas. Et c'est meme pire vous luttez avec l'Eglise dont vous etes tous, meme non croyant herities au moins culturelles et a la meme fois favorisez la culture islamique. De notre point de vue c'est une condiute suicidaire et je crois q'en France observe maintenant ce que Marthe Robin a profetise il y a 80 ans "La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu'elle se sera choisie Elle aura le nez dans la poussière. Il n'y aura plus rien." Mais du courage Les Francais, !!!! Elle ajoute "Mais dans sa détresse, elle se souviendra de Dieu. Alors elle criera vers lui, et c'est la Sainte Vierge qui viendra la sauver. La France retrouvera alors sa vocation de Fille aînée de l'Eglise, elle sera le lieu de la plus grande effusion de l'Esprit Saint, et elle enverra à nouveau des
missionnaires dans le monde entier". Bon alors je suis tres optimiste que l'amitie franco -polonaise surmontera. Mais soyez moins orgueilleux !! Vous aviez de la chance de ne pas avoir un grand ours russe derriere votre frontiere au cours de votre histoire donc vous avez eu une histoire plus heurese que celle de la Pologne, c'est pourquoi vous n'etes pas capable do comprende ses craintes. Tout court et en gros.. On est une premiere generation depuis plus des 200 ans a heriter les maisons apres nos parents. Pendant ces 200 derniers ans la plupart de ses maisons (appartaments) ont ete detruites au cours des guerres, insurrections, contributions, occupations russes allemendes et autrichienne du territioire etc. Et enfin ce fardeau communiste impose par les Russes pendant 44 ans. Voyez- vous la difference ?
a écrit le 10/10/2016 à 18:34 :
D'abord , les polonais ne semblent pas avoir adopté en l'état des choses l'euro comme monnaie , et l'euro cher ne favorise pas les exportations, de plus les régions ou provinces de ces territoires résultent plus d'un partage de la Pologne que d'un patriotisme en faveur de ce pays qui doit choisir entre germanisation , ou recherche d'un grand frère qui ne lui ait pas piqué ses territoires.
a écrit le 10/10/2016 à 18:32 :
D'un point de vue militaire ce n'est peut-être pas le choix le plus logique. D'un point de vue diplomatique non plus. Mais je crois que beaucoup ici s'emballent avec des accusation de compromission avec les américains ou même de trahison.

De mon point de vue, c'est de la pure politique intérieure, il s'agit simplement de faire tourner les usines d'armement polonaises (et de le dire bien sur). Ce qu'on peut bien comprendre vu que la France et plus généralement tous les pays européen font également. C'est une situation très semblable à celle du marché des avions ravitailleurs aux USA.

Le seul véritable problème est plus d'ordre juridique : soit ils font un appel d'offre public et s'y tiennent soit ils n'en font pas et disent clairement qu'ils privilégient le matériel militaire produit chez eux. Là ils lancent un appel d'offre et ensuite l'annulent parce que le résultat de convient pas aux politiques en place (de tendance nationaliste rappelons le) avant de l'imposer ... Chez les ricains ils ont fait des appels d'offre et les politiques ont "truqué" les résultats des appels d'offres successifs jusqu'à ce que le résultat soit celui désiré... ce qui revient sensiblement au même.
Réponse de le 10/10/2016 à 22:09 :
dans ce cas il fallait leur transmettre le savoirs faire; ce qui a été le cas des sous marin ou pour d autres choses nous somme européens oui ou non
l’Europe n est tel qu 'une idéologie? (de friquer ?) de gaule avait-il raison ce n'est qu une arnaque?
Réponse de le 11/10/2016 à 0:47 :
En gros l Europe est juste là pour nous emm**** mais quand ça peut nous servir à quelquechose il n' y a aucune suite....les marchés publics sont très réglementés en Europe ...je comprends pas comment la Pologne peut s en tirer si facilement
a écrit le 10/10/2016 à 18:29 :
Quand est-ce qu'on sort de cette "Union Européenne" de m...e avec sa commission de la même consistance.
a écrit le 10/10/2016 à 18:28 :
C'est bon, Poutine peut attaquer la Pologne, personne n'ira mourir pour Varsovie !
Réponse de le 10/10/2016 à 18:40 :
Vous n'avez déjà pas fait en '39 avec votre "alliance".

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alliance_franco-polonaise_(1921)

Courte memoire
Réponse de le 10/10/2016 à 18:57 :
On ne peut dire mieux.
L'Europe est bien malade, aucune volonté de du vivre ensemble.
Mais ce qui se profile, ce sont ds temps difficiles pour les pays européens qui désunis deviendront des terrains de chasse des grands pays, ils n'auront même pas à nous faire la guerre pour qu'on leur mange dans la main.
Comment faut-il faire comprendre cela?
Que font les politiques?
Rien dans le débat électoral sur un projet européen pour relancer l'Europe,
Beaucoup de politiques font croire que dissoudre l'Europe c'est la liberté, on respire, foutaise, c'est l'annonce de la baisse du niveau de vie, du néant sur le plan international, et de la peur des grandes nations qui vont se plaire à nous tailler des croupières.
Voilà un sujet désolant...
Réponse de le 10/10/2016 à 20:18 :
Et qui ira mourire pour la France ???certainment pas les française !!
Réponse de le 10/10/2016 à 21:05 :
La Russie l'a déjà fait par le passé....rien de nouveau. La Grande Catherine avait même installé son amant sur le trône de de pologne....Raspoutine veille....
a écrit le 10/10/2016 à 18:08 :
On dit que le choix est un choix électoral.Les investissements proposés par Airbus se trouvaient dans les régions dénues par l'opposition.Tandis que les Américains ont leur usine dans le fief du gouvernement actuel.
a écrit le 10/10/2016 à 18:03 :
Il va falloir revoir les aides au charbon ! La Pologne, considérée comme le mouton noir de l'UE sur les questions climatiques, s'apprête à ratifier l'accord de Paris, vers la mi-octobre. Mais sous certaines conditions...
Le pays, dirigé par le conservateur parti Droit et Justice, veut que « ses réductions d'émissions déjà réalisées dans le cadre du protocole de Kyoto soient prises en compte... », écrit Jan Szyszko, ministre de l'Environnement, dans une lettre adressée, le 26 septembre, à ses homologues européens.

L'artifice comptable est gros. Le régime de Kyoto est réputé trop généreux. Et selon Julia Michalak, de l'Institut polonais des affaires internationales, il est de notoriété publique que les « 30 % de réductions réalisées » l'ont été, parce que « le secteur industriel polonais s'est effondré après la chute du communisme ».

Il y a mieux dans le courrier du ministre. Il rappelle, sans rougir, que « le charbon forme le socle de l'économie polonaise et de son développement durable », et ajoute que son pays « a besoin de développer de nouvelles centrales électriques au charbon. »

Pas un ténor de l'UE, pressé de ratifier, n'a pipé mot. Il sera toujours temps de revoir le montant des aides versées à la Pologne pour moderniser son secteur de l'énergie... 90 % ont filé dans le fossile. Première bénéficiaire : Belchatow, la plus grande centrale thermique d'Europe.
a écrit le 10/10/2016 à 17:55 :
La France a vivement réagi. Mais peut-elle se brouiller avec la Pologne sur le volet militaire ? Rien n'est moins sûr : le Brexit a éloigné la deuxième puissance militaire d'Europe, l'Allemagne peine à sortir de son pacifisme foncier et l'outil militaire français est handicapé par la situation des finances publiques. La France doit apprendre à composer avec la puissance militaire polonaise en reconstruction.

Fortes d'une croissance économique durable et soutenue, les finances publiques polonaises sont engagées dans un effort de réarmement unique en Europe. La décennie 2000 a été, pour le pays, celle de la modernisation et de la croissance économique : la Pologne fait figure d'exception en Europe aujourd'hui, avec des taux de croissance du PIB à 3,5% en 2015 et 2016. En conséquence, les finances publiques sont dans une situation favorables (déficit de 3% du PIB et dette publique de 50% du PIB) et permettent au pays d'engager un effort de défense à hauteur de la norme otanienne de 2% du PIB dès 2016.

Le pays s'est engagé, depuis 2013, dans un vaste programme d'investissements militaires, à hauteur de 35 milliards d'euros sur 10 ans. Pour 5 milliards d'euros, elle a passé commande de missiles anti-missile Patriot à l'américain Raytheon.

La Pologne reconstruit son hardpower aussi sur le plan doctrinal. Elle a en effet régulièrement actualisé son "livre blanc" ou National Security Strategy of the Republic of Poland. Son édition 2014 affirme des ambitions très nettes pour contribuer activement à la sécurité de l'Europe et à la paix dans le monde.

En outre, la Pologne est désormais centrale dans les réseaux d'alliance militaires en Europe orientale. Déjà proche de la France à l'intérieur du Triangle de Weimar (Allemagne-France-Pologne), la Pologne a acquis une nouvelle dimension stratégique au printemps dernier : pivot des exercices militaires conduits par l'OTAN, la Pologne est une des nations essentielles de la défense des Etats baltes contre les menaces russes. Son rapprochement avec la Lituanie et la Lettonie dans le domaine militaire est constant. En outre, la traditionnelle proximité avec les Etats-Unis s'est concrétisée une nouvelle fois cette année, avec l'annonce de l'implantation de dix batteries de missiles anti-missiles SM3-IIA en Pologne même.

Enfin, la Pologne entend faire évoluer le format de ses forces armées. Le ministre de la défense polonais, Antoni Macierewicz, vient de déposer au Parlement une loi créant une Force territoriale de défense autrement dit une réserve active de militaire formés au combat mais qui continuent une activité professionnelle. En somme une réserve très opérationnelle en cas d'occupation du territoire.

Appuyée sur un effort budgétaire important, sur une doctrine renouvelée et sur un réseau d'alliances solide, la Pologne est en passe de devenir la puissance militaire de l'Europe orientale et ainsi la sentinelle contre les risques géopolitiques en provenance de Russie. Toutefois, le renouveau de cette puissance militaire risque rapidement de butter au moins sur trois écueils : la Pologne du PiS s'aligne sur l'OTAN au détriment de l'Europe de la défense, elle s'oppose au couple franco-allemand sur le traitement de la crise des migrants et elle est en désaccord avec son allié politique, la Hongrie, sur l'attitude envers la Russie.

La puissance militaire polonaise est en reémergence mais ses réseaux d'alliance internes à l'Europe restent à construire.
a écrit le 10/10/2016 à 17:36 :
Le Black Hawk est pourtant plus ancien et moins bien que le Caracal sur beaucoup de plans. Enfin on s'en souviendra.
Réponse de le 10/10/2016 à 18:31 :
Capacités de transport d'équipage du caracal et du black hawk ?

C'est un peu comme les drones de chez dassault comparé aux drones américains...

L'un des deux ne se retrouvent pas en panne tout les 6 jours....
Réponse de le 10/10/2016 à 19:02 :
@Stranger : Nettement plus pour le Caracal?

Si le Black Hawk n'a pas remporté l'appel d'offre, il y avait bien une raison.
Réponse de le 10/10/2016 à 19:22 :
La Caracal a une bonne capacité de transport et d'autres atouts. Il est dérivé des Puma qui ont toujours été très fiables. Un général américain s'était demandé, du fait des mauvaises conditions météos, comment se faisait-il que seuls les hélicos français étaient en vol... Et c'était les Caracal. On a donc avec le caracal un hélicoptère de manoeuvre de moyen tonnage très moderne, même en regard des capacités de l'US Army.
Réponse de le 10/10/2016 à 19:53 :
Mea culpa maxima, je viens de voir quelques comparaison, en effet le caracal à plus d'atouts, mais le prix fait mal, selon un site us, pour le prix d'un caracal, t'as deux hawk !

Je sais pas pourquoi j'ai eu un tête que le hawk avait une plus grande capacité m'enfin ! La pologne et l'europe, ça fait deux...
Réponse de le 12/10/2016 à 19:59 :
@Stranger : c'est pas grave, on fait tous des confusions. Cela peut peut-être provenir d'informations spécifiques à certains profils de mission ou bien certaines configurations : dans le domaine aéronautique, on peut vite se retrouver à comparer des paramètres qui semblent similaires, mais ne sont en réalité pas comparables!
Mais je ne nie pas les mérites du Black Hawk. Il n'y a aucun doute que l'hélicoptère américain est bon, et l'armée polonaise ne se met pas en péril en l'acquérant.

Néanmoins, le Caracal a aussi des qualités à faire valoir. Si le Black Hawk était si compétitif, Sikorsky aurait pu facilement mettre en conformité sa proposition lors de l'appel d'offres et remporter la compétition. Dans ce contexte, l'offre d'Airbus était vraisemblablement la meilleure.
a écrit le 10/10/2016 à 17:29 :
Hollande en est encore à se demander s' il doit recevoir Poutine.....oui , oui on a perdu trop de pognon . Abandonner l' Otan, l' Europe de la défense et prendre des distances avec les crises mondiales façon Trump .
a écrit le 10/10/2016 à 17:23 :
Ils veulent la bagarre ! Ok, boycottons les produits polonais. Ouais mais quoi ? Les plombiers et les peintres ? Déjà fait, ils sont trop chers pour le travail de m.... qu'ils sont juste capables de faire
a écrit le 10/10/2016 à 17:15 :
L'Europe, cette pitoyable farce.
a écrit le 10/10/2016 à 17:12 :
À l'évidence, notre président n'a pas réussi à terroriser les polonais !
Eux, pourtant, avaient réussi à nous faire reprendre les BPC destinés à la Russie...
a écrit le 10/10/2016 à 17:01 :
Quand je vous disais que les polonais detestent les allemands qui leur rappellent un passé douloureux ainsi que les français. Et j'avais insisté sur le fait qu' ils étaient à la solde des USA à cause de leur detestation des russes. Les hélicoptères ne sont que le symptome de cette situation. Bien entendu mon commentaire a ete évacué car pas conforme à la pensée liberale de ce journal....
a écrit le 10/10/2016 à 17:01 :
Il faut avouer que le Black Hawk est dix fois plus sexy et fiable que le Caracal d'Airbus.
On déteste nous les Polonais, les russes et les communistes.
On est à fond pro américain.
Socialiste francais pour nous égal communistes, donc on rejette l'offre d'Airbus et on se tourne vers l'otan et notre allié le plus proche, logique !
Réponse de le 10/10/2016 à 19:02 :
Exact à 100%
Réponse de le 10/10/2016 à 19:04 :
Mais d'où vient cette réputation du Caracal vs le Black Hawk? Il y a pourtant eu une évaluation technique!
Réponse de le 18/01/2018 à 9:55 :
Vous les polonais comme vous dites adorez les americains et n'aimez pas les helicopters franco allemands. Soit ! Mais vous aimez bien le pognon des francais et des allemands pour renover votre pays ruine par vos gouvernements communistes. Avec notre argent et vos grands principes vous faites comme tous les pays de l'est : le fric de l'europe oui mais pas la reconnaissance du ventre. Franchement vous partiriez que cela ne nous ferait pas pleurer. Vladimir qui sait ce qu'il doit penser de cet etat d'esprit, devrait vous recuperer avec les bulgares et les roumains...Mais comme il est malin il ne fera pas notre erreur. En tout cas, au moins ce n'est lui qui vous file son ble...
a écrit le 10/10/2016 à 16:57 :
Aucune surprise dans le choix de la Pologne, le gouvernement avait clairement indiqué son choix lors de sa campagne électorale.
Les offset seront probablement plus de pièces et de sous ensemble pour les Black Hawk que les USA ont déjà vendu ou vendront dans le futur.. Voir pour d’autres programmes à venir
a écrit le 10/10/2016 à 16:53 :
Comme les anglais les polonais ne jouent pas l'Union Européenne depuis le début. A virer d'urgence Madame Bruxelles !
Réponse de le 10/10/2016 à 18:24 :
C'est quoi "l'Union Européenne" ?
a écrit le 10/10/2016 à 16:49 :
Dès son entrée dans l'U.E elle s'est empressée d'acheter des avions de combat, F 16. Cependant frontalière de la menaçante et imprévisible Russie, elle ne peut que resserrer TOUJOURS PLUS les liens avec les U.S.A comme Israel de son coté.
Réponse de le 10/10/2016 à 17:51 :
@la Pologne...: pourquoi pas, mais à ce momet-là, que la Pologne sorte de l'UE et refuse les aides diverses des Européens ! Bon, tu vas me dire que si on avait des dirigeants un peu plus futés, ce genre de problème serait pressenti et évité :-)
Réponse de le 10/10/2016 à 19:17 :
Votre raisonnement est juste. Cependant la situation géographique géo-militaire stratégique de la Pologne, doit etre bien distincte de l'économie. Qui peut contrer la menace et la provocation Russe : les U.S.A. La Pologne a pleinement besoin des U.S.A pour sa sécurité et sa souveraineté. En retour il est légitime qu'elle ne s'approvisionne EXCLUSIVEMENT et comme Israel, qu'en équipements U.S. Il serait bon que les U.S.A accroissent considérablement leurs moyens, de toute nature en Pologne, et y basent des sous marins lanceurs, des frégates multi-missions, chars, radars, batteries et boucliers anti-missiles POUTINE RESTERA AU POUVOIR DE CETTE SEMI-DICTATURE JUSQU A SA MORT ALTERNANT Présidence et 1er Ministre tout puissant.
Réponse de le 10/10/2016 à 22:58 :
Ok alors si c'est Poutine le problème, appelons Pologne un état américain, ainsi que la France , devenu un état américain comme la Floride ou la Californie, et toute l'europe aussi, des colonies américaines. Et parlons tous anglais. Et Donald Trump sera notre président.
a écrit le 10/10/2016 à 16:37 :
Double gifle politique et économique. Ça mérite un gigantesque coup de pied au cul.
A voir quelle forme il prendra et quand.
a écrit le 10/10/2016 à 16:36 :
@stranger : étrange en effet... Il y a eu un appel d'offres tout à fait régulièrement remporté par Airbus conformément aux règles de l'OMC et de l'UE.. Dès lors que la Pologne s'assoit dessus, la France pourrait tout aussi bien s'opposer dans l'UE aux énormes subventions que reçoit la Pologne, par exemple... Non ? Il faut quand même que l'on joue le même jeu dans l'UE...
a écrit le 10/10/2016 à 16:35 :
Ceci n'étonne personne qui connait l'histoire de la Pologne et leur allégeance inconditionnelle aux US. La Pologne ne sera jamais politiquement européene et les investissements sans condition politique de l'Europe doivent bien faire rire à la fois le gouvernement Polonais et le gouvernement US.
Par la taille et l'allégeance, c'est sans doute le second verrou après les UK qui empeche l'Europe politique de voir le jour.
a écrit le 10/10/2016 à 16:34 :
Un classique en Pologne :

2003 :L'achat, rendu public le 27 décembre dernier, de 48 avions de combats F-16 par la Pologne pour remplacer ses vieux Mig soviétiques, a fait l'effet d'une douche froide en Europe. Quelques jours après le sommet de Copenhague confirmant l'entrée prochaine de ce pays au sein de l'UE, cette annonce donne l'impression désagréable que « les aides financières européennes à la Pologne vont servir à la prospérité des entreprises américaines d'armement » et que finalement « l'élargissement de l'Europe, c'est l'élargissement des Etats-Unis en Europe ».Cette affaire est d'autant plus choquante que la Pologne est le « pays candidat » qui a le plus âprement négocié son entrée dans l'UE, réclamant, et obtenant, des aides financières considérables, notamment dans le domaine agricole.
Réponse de le 10/10/2016 à 20:17 :
Plus tôt les F-16 ont été achetés par les Pays Bas, la Belgique, la Grèce, le Danemark, la Norvége, le Portugal, et ils ont été loués par l'Italie. Ce ne sont pas des pays européens?

En 2002, la Pologne avait besoin d'un avion de combat multirôle. Les Français ont proposé le Mirage 2000-5, optimisé pour les missions d'interception à haute altitude. Les Suédois et Britanniques ont proposé le Gripen, moderne, mais avec un armement encore trés limité. Le F-16C/D américain (en version Block 52 Plus) était le seul avion de combat vraiment multirôle dans cette compagnie, avec un panoplie d'armement formidable, déja integré et verifié au combat. La version Block 52 Plus, non seulement a une éléctronique ultramoderne, mais aussi a un grand potentiel de modérnisation, parce que Lockheed Martin propose aux utilisateurs du F-16 certaines technologies developpées pour le F-35. Aujourd'hui, 15 ans plus tard, l'armée de l'air polonaise est trés contente de ses F-16 Block 52 Plus, et personne ne regrette de les avoir acheté.

Le seul produit français qui pouvait rivaliser avec le F-16 Block 52 Plus, c'etait le Rafale - bien trop cher pour la Pologne (pour la France aussi, d'ailleurs).
a écrit le 10/10/2016 à 16:31 :
Cette Europe est à vomir... ça me donne envie de refabriquer des mistrals pour les russes... Eux au moins ne nous demandent pas des aides européennes pour rebâtir leur pays et ensuite nous entuber dès que l'occasion se présente...
Je ne supporte plus cette Europe des profiteurs qui toujours prennent mais jamais ne donnent ni ne construisent...
Il faut que cela cesse.
a écrit le 10/10/2016 à 16:18 :
de l'Europe !
a écrit le 10/10/2016 à 16:11 :
La France doit bloquer les fonds structurels alloués aux polonais ! Je veux pas que mes impôts aident à acheter leurs helicos ! Sans ces fonds , ils achèteraient des ballons gonflables pour l'armée .
Poloxit de force c'est possible .
Y en a marre d'être pros pour des bourriques ! Mais mince , on se moque de nous ... Pensez-vous qu'il se serait permis de faire à de Gaulle ??? Vraiment notre diplomatie fair honte
a écrit le 10/10/2016 à 15:55 :
Et dire que François Hollande a cédé à la Pologne qui s'opposait à la vente des navires Mistral à la Russie dans l'espoir de lui vendre des armes et hélicoptères. Mais aussi de faire manœuvrer quelques chars Leclerc sur le territoire polonais pour impressionner les russes ! Comme d'habitude ce sont les Américains qui vont retirer les marrons du feu.
a écrit le 10/10/2016 à 15:48 :
Navré mais, c'est de l'ordre du bon sens le black hawk, capacité d'équipage etc, oh il a surement quelques avantages mais franchement, à mon avis le prix et ses cara font que c'est le plus rationnel des achats.

A vous lires, les polonais devraient prendre même si ce n'est pas le choix le plus pertinent...
Réponse de le 10/10/2016 à 16:40 :
Les forces armées polonaises ne voulaient pourtant pas du Black Hawk
Réponse de le 10/10/2016 à 18:09 :
Disons qu'il y a eu un appel d'offre et que Airbus a été choisi à l'époque car l'offre correspondait à la demande.
Aujourd'hui, il y a changement de prestataire sans appel d'offre...

Mais bon, sur ce sujet, même si politiquement la situation était différente avec la Russie, "on" a bien cassé un contrat qui était à un stade bien plus avancé... Enfin, l'objet du contrat était construit au moins en partie, avec les équipages en cours de formation...

Au delà de l'histoire d'appel d'offre, c'est bien dommage de ne pas privilégier un fournisseur européen... C'est comme l'histoire des prochains fusils d’assaut de l'armée française, dommage de ne le faire en France... (D'ailleurs, on aurait pu imposer qu'il soit produit en France) Mais au moins on reste en Europe.
Réponse de le 10/10/2016 à 18:17 :
Sans méchanceté Le caracal avait gagné l'appel d'offre qui mieux que nous devait prendre en compte tous les aspects.
Maintenant vu la rupture de l'appel d'offre et la manière dont ca s'est passé Airbus doit aller devant les cours de justices pour bloquer ce nouveau contrat non conforme aux accords de l'UE.
Evidement si on ne le fait pas...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :