Méga-contrat pour Airbus Helicopters en Pologne

 |   |  142  mots
Le Caracal a remporté la compétition en Pologne face à ses concurrents américain et italien
Le Caracal a remporté la compétition en Pologne face à ses concurrents américain et italien (Crédits : DGA)
Le constructeur de Marignane a remporté une compétition estimée entre 2 et 2,3 milliards d'euros en Pologne. Elle porte sur la livraison de 50 appareils de transports multirôles de type Caracal (H725) à Varsovie.

C'est une très grande performance commerciale réalisée par Airbus Helicopters. Selon une information du journal polonais "Gazeta Wyborcza", que "La Tribune" a confirmé selon des sources proches du dossier, le constructeur de Marignane a remporté l'appel d'offres pour une commande de 50 hélicoptères de transport multirôles passée par la Pologne. Les autorités polonaises ont retenu le Caracal (H225M) d'Airbus Helicopters dans le cadre d'un contrat estimé entre 2 et 2,3 milliards d'euros. Une annonce devrait être faite cet après-midi.

Pour livrer à la Pologne 50 hélicoptères militaires (contre 70 initialement), ils étaient trois en lice. L'américain Sikorsky, l'italo-Britannique AgustaWestland et l'européen Airbus Helicopters, avaient répondu à un appel d'offres de Varsovie pour un contrat estimé trois milliards de dollars (2,5 milliards d'euros), avait annoncé fin décembre le ministère de la Défense polonais.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2015 à 13:21 :
Quoique cela se passe sous le silence des médias corporatifs, Airbus Helicopters vient de signer aussi un super contrat avec l'Ukraine, ce qui ne fait pas les affaires de la bonne (?) image de la France vendeuse d'armes à l'étranger. L’État français ne livre pas des Mistral déjà payés à la Russie mais par contre il vend des hélicoptères à un pays en faillite dont on n'est pas sûr qu'il va les payer !!
Réponse de le 23/04/2015 à 15:41 :
Ce sont les USA qui paient pour ces hélicoptères, pas l'Ukraine. Même à la veille d'un crack phénoménale, Washington fait tourner sa planche à billets à toute allure, c'est incroyable. Somme toute, si l'économie US s'effondre c'est Airbus même qui va se retrouver dans la m**de, pas Lockheed ni Boeing.... :-)
a écrit le 22/04/2015 à 18:34 :
Bien, espérons que notre bon president ne mettre pas son veto à la livraison, pour X raison politique.... Histoire que la France perde un peut plus d'argent.... Car bon nous ne savons toujours pas convient nous a coûter cette histoire de bateau russe....
a écrit le 21/04/2015 à 11:52 :
Pour vendre de la mort, ça il y a de l'argent..... C'est n'importe quoi cette société....
a écrit le 21/04/2015 à 11:42 :
Maintenant on comprend pourquoi la Pologne a tellement insisté pour que la France ne livre pas les BPC Mistral à la Russie. En tant qu'économie pauvre, on peut bien se demander qui va payer ces hélicoptères à Varsovie : l'OTAN ? Les USA ? George Soros ?
a écrit le 21/04/2015 à 11:39 :
Cela est une très belle performance en effet. La suspension de la livraison des Mistrals aura certainement aidé à ne pas disqualifier la proposition française. Par ailleurs iln'y a des discussions pour débloquer l'histoire des Mistrals. Bien que néophyte, je trouve que Cela est bien joué.
a écrit le 21/04/2015 à 11:36 :
H225M plutôt que H725 selon la nouvelle nomenclature, non ?
a écrit le 21/04/2015 à 11:29 :
trop beau pour etre vrai?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :