Sept ans de prison pour le PDG de Leonardo

 |  | 302 mots
Lecture 1 min.
Mauro Moretti a été reconnu coupable d'homicide et blessures multiples par imprudence pour un accident de train qui avait fait 32 morts en 2009
Mauro Moretti a été reconnu coupable d'homicide et blessures multiples par imprudence pour un accident de train qui avait fait 32 morts en 2009 (Crédits : Reuters)
Le patron de Leonardo, Mauro Moretti, a été condamné mardi à 7 ans de prison pour un accident de train qui avait fait 32 morts en 2009.

C'est un coup de tonnerre dans l'industrie aéronautique et de défense italienne. Le patron de Leonardo (ex-Finmeccanica), Mauro Moretti, a été condamné mardi à 7 ans de prison pour un accident de train qui avait fait 32 morts en 2009 lorsqu'il était patron des chemins de fer italiens (FS). Le 29 juin 2009, un wagon-citerne rempli de GPL avait déraillé puis explosé au moment où le train quittait la gare de Viareggio, sur la côte toscane. Dans un communiqué publié dans la soirée de mardi, les membres du conseil d'administration ont confirmé Mauro Moretti dans ses fonctions. Ils "ont confirmé à l'unanimité leur pleine confiance" à l'actuel patron de Leonardo

Agé de 63 ans, Mauro Moretti a dirigé FS de 2006 à 2014, avant de prendre la tête de Finmeccanica (devenu Leonardo le 1er janvier) en mai 2014. Il a été reconnu coupable essentiellement d'homicide et blessures multiples par imprudence, tout comme Michele Mario Elia, l'ancien patron de Rete Ferroviaria Italiana (RFI), filiale de FS, condamné à 7 ans et six mois de prison. Les deux hommes n'étaient pas présents à l'audience. Ils ont la possibilité de faire appel mais, selon les médias italiens, l'affaire pourrait être frappée de prescription avant qu'ils aient épuisés leurs recours.

Politique de la chaise vide

La plupart des 31 autres personnes physiques et morales qui comparaissaient au procès ont été condamnées par le tribunal de Lucques (centre) où le verdict a été lu devant des chaises vides sur lesquelles avaient été posés des T-shirts frappés chacun du portrait d'une victime.

Le parquet avait requis 16 ans de prison contre Mauro Moretti et 15 contre Michele Mario Elia. Contacté par l'AFP, le groupe Leonardo n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat. A la Bourse de Milan, son titre perdait plus de 3% peu avant 15H00 GMT, après l'annonce du verdict.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2017 à 8:21 :
il était bien le responsable de l'entreprise qui est par ses manquements à l'origine de ses homicides, c'est peut être lourd, mais pas choquant, les responsables ne peuvent s'abstraire de leurs responsabilités.
c'est comme un conducteur de voiture qui aurait causé des morts par sa conduite dangereuse.
Réponse de le 01/02/2017 à 9:32 :
Comme vous dites il était responsable, très bien maintenant je vais voir si la justice Française condamne Mrs Pepy et Rapoport aux mêmes peines pour l'accident de Bretigny !
Mais là soudainement, j'ai comme un doute ...!
a écrit le 31/01/2017 à 22:32 :
C'est un peu réducteur de limiter ça à "l'industrie aéronautique et de défense italienne". Indépendamment du rôle de ce patron - que je ne connais pas - Leonardo-Finmeccanica possède 33% de Thales Alenia Space avec Thales Group qui possède le reste et il y a un montage dans l'autre sens (67% Italie et 33% France) pour Telespazio. Et ce partenariat Franco-Italien a, entre autres, abouti au satellite Athena-Fidus qui est utilisé par les armées des deux pays.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :