AB Inbev va supprimer 1.400 emplois aux Etats-Unis

 |   |  171  mots
Le nouveau numéro un mondial de la bière va réduire ses effectifs de 6% aux États-Unis, soit 1.400 emplois. Cette restructuration est la conséquente de la fusion récente entre les deux brasseurs.

Anheuser-Busch Inbev a annoncé ce lundi la suppression d'environ 1.400 emplois aux États-Unis, soit 6% de ses effectifs outre-atlantique. Cette décision est liée au rachat de l'américain Anheuser-Busch par le belgo-brésilien Inbev, pour 52 milliards de dollars. Cette opération permet à ce dernier de conforter sa place de leader incontesté du marché mondial de la bière, loin devant le britannique SABMiller.

Ces suppressions d'emplois, dont la plupart auront lieu avant la fin de l'année, toucheront pour 75% Saint-Louis (Missouri), où Anheuser-Busch avait son siège. Le groupe prévoit en outre de ne pas pourvoir 250 postes actuellement vacants aux Etats-Unis, et de ne pas renouveler 415 postes de vacataires.

Ces mesures s'ajouteront à plus d'un millier de départs dans le cadre d'un programme de pré-retraites qui s'est achevé mi-novembre, et qui faisait partie d'un projet de réduction des coûts d'un milliard de dollars annoncé en juin par Anheuser-Busch. Ce dernier avait indiqué à l'époque vouloir supprimer 10% à 15% de ses 8.600 postes à temps complet avant la fin de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il est également important d'informer qu'Inbev France va supprimer plus de 80 postes en France suite à la vente de leur filiale de distribution CaféIn. Ces suppressions font l'objet d'un plan social qui est en cours de négociation.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :