Pas question de vendre les eaux de Danone dont Evian

Franck Riboud, le PDG Danone, tord le cou à une nouvelle rumeur de cession des eaux, un de ses quatre pôles d'activité.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Franck Riboud, PDG Danone, a réaffirmé au Financial Times l'engagement de son groupe à développer ses quatre pôles d'activité, y compris sa division eaux, écartant les récentes rumeurs de marché sur une éventuelle cession de ce pôle à un groupe japonais.

"C'est une rumeur qui revient tous les deux ou trois ans. Ce que je peux dire, c'est que restons engagés à développer nos quatre lignes de produits qui comprennent, évidemment, l'eau", a-t-il dit dans une déclaration publiée lundi par le quotidien.

"Evian fait partie de l'ADN de Danone", a-t-il ajouté.

Le Financial Times rapporte dans le même article, sans citer de source, que Danone est en discussions avec des brasseurs japonais en vue d'un accord de distribution de ses eaux minérales visant à réduire ses coûts sur un marché nippon à faible croissance.

Ces négociations ont alimenté au cours des deux dernières semaines des spéculations de marché autour de la cession éventuelle de la division la moins profitable de Danone.

Le journal rapporte aussi que le brasseur japonais Asahi Breweries semble vouloir aller plus loin et a mandaté des banques pour étudier une acquisition.

Danone a déjà un accord de distribution de son eau Volvic avec le brasseur Kirin Beverage, écrit le FT.

Revivez la 1ère journée du Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.