Les ventes de Seb repartent à la hausse

 |   |  229  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
En 2010, les ventes du fabricant français de petit électroménager marquent une progression de 15% sur un an. Outre la fermeté de la demande en équipement domestique, le groupe a bénéficié d'un effet devises "très positif" par rapport à 2009.

C'est avec un chiffre d'affaires de 3,65 milliards d'euros que le groupe Seb (marques Moulinex, Calor, Krups, Rowenta, Tefal,....) termine 2010. En hausse de 15% sur un an (+9,6% à parités constantes). Seb repart donc de l'avant après des ventes 2009 en léger repli (-1,7%). Le contexte plus favorable dont a bénéficié le fabricant français de petit électroménager repose notamment sur une demande plus ferme.

C'est en Amérique du Sud (+32,2%) et en Asie Pacifique (+27,1%) que Seb voit son chiffre d'affaires bondir le plus. En Amérique du Sud, le rythme de consommation a retouvé ses niveaux d'avant-crise, souligne le groupe dans son communiqué. Particulièrement au Brésil, où "la conjoncture favorable et l'accès à la consommation d'une nouvelle classe moyenne ont entraîné une dynamique très positive sur la demande". Le groupe ajoute avoir retrouvé des parts de marché sur certains articles culinaires (ventilateurs, blenders,...). En Asie-Pacifique, "la vitalité du marché chinois" a permis de tirer le chiffre d'affaires.

La croissance en Amérique du Nord reste soutenue (15,9%) mais "hétérogènes selon les trimestres, les pays et les marques", note Seb.

En France enfin où le chiffre d'affaires a progressé plus modestement (+3,9%), le groupe explique que "les contributeurs les plus significatifs à la hausse demeurent les articles culinaires, (...)".

Mais le groupe a pu compter également sur un effet devises "très positif par rapport à 2009".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :