Lactalis poursuit sa montée au capital de Parmalat

 |   |  250  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alors que l'Italie s'élève contre une tentative de prise de contrôle de Parmalat par Lactalis. Le groupe français détient désormais 29% de son homologue italien. La cotation de l'action Parmalat a d'abord été suspendue à Milan avant de reprendre en forte baisse.

Lactalis monte encore au capital de Parmalat  malgré une levée de bouclier en Italie. Le numéro un européen des produits laitiers, a resserré son emprise sur Parmalat en annonçant mardi avoir porté sa participation dans son concurrent italien à environ 29% grâce au rachat des parts de trois fonds.

Le rachat de ces actions Parmalat se fera à 2,80 euros pièce a précisé le groupe français. La veille (lundi), Lactalis avait annoncé qu'il contrôlait désormais 13,7% de son concurrent Parmalat. "On ne souhaite pas communiquer au-delà de ce que l'on a dit", a déclaré mardi un porte-parole du groupe français. "La montée au capital va permettre de participer au développement de Parmalat en Italie et dans le monde (...) On a un projet industriel pour Parmalat."

La semaine dernière, le groupe français est devenu le premier actionnaire du groupe Parmalat. Il avait pris jeudi 11,4% de son homologue italien, relançant la bataille pour le contrôle du groupe d'origine parmesane. Trois fonds étrangers qui cherchent à remplacer la direction de Parmalat ont prévenu vendredi qu'ils ne s'associeraient pas à Lactalis.

La lutte pour le contrôle de Parmalat fait rage, ce qui relance l'appétit des investisseurs mais aussi les craintes du gouvernement italien de voir le premier groupe alimentaire national coté passer sous pavillon étranger.

A la Bourse de Milan, la cotation de l'action Parmalat est d'abord été suspendue avant de reprendre et de clôturer en baisse de 7,06% à 2,29 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :