Les ventes d'Hermès s'envolent pendant la crise

 |   |  455  mots
En 2012, Hermès entend poursuivre le développement de son réseau. L'an dernier, elle a ouvert pas moins de 13 boutiques, dont 6 en Asie.  Photo : DR
En 2012, Hermès entend poursuivre le développement de son réseau. L'an dernier, elle a ouvert pas moins de 13 boutiques, dont 6 en Asie. Photo : DR (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Les ventes du groupe de luxe ont bondi de 18,3% en 2011 pour atteindre le niveau record de 2,84 milliards d'euros. Sa rentabilité va aussi battre tous les records. Hermès table sur une marge opérationnelle supérieure à 30%.

Hermès ne publiera ses résultats annuels que le 22 mars. Mais la marque de luxe a dores et déjà révélé combien son exercice 2011 a battu tous les records. L'an dernier, ses ventes ont bondi de 18% à 2,84 milliards d'euros. La marque a dépassé les prévisions. Les analystes interrogés par Reuters tablaient sur un chiffre d'affaires en hausse de 15% à 16%.

Ses résultats devraient aussi déjouer tous les baromètres. Hermès a dévoilé désormais tabler sur une marge opérationnelle supérieure à 30%, soit 2,2 points de plus que le taux record atteint en 2010.

Comment expliquer cette performance ? En fait, mis à part le Japon, son premier marché depuis 20 ans, où les ventes de Hermès ont reculé de 1%, toutes les filiales du groupe français affichent de très bonnes performances : +26% en Amérique, +29% en Asie, hors Japon, et même +16% en Europe où la crise a laminé plusieurs marchés.

Toutes les gammes de Hermès ont trouvé preneurs : +30% pour les vêtements et accessoires, +27% pour les bijoux, +23% pour l'horlogerie, +16% pour les parfums et +17% pour les arts de la table, qui, pourtant, en 2009, avaient connu des revers. La marque connue pour ses sacs en cuir et ses porte-feuilles aurait même pu faire mieux. Car, faute de capacités de production, elle n'a pas pu répondre à tous ses clients, notamment dans les rayons de maroquinerie : les ventes de cette famille de produits (prés de 50% de ses ventes mondiales) n'ont progressé que de 12%.

Tous ses réseaux de vente ont profité de ce regain d'activité. Les performances de ses magasins à l'enseigne demeurent cependant supérieures (+19%) à celles de ses revendeurs (+15%).

En 2012, Hermès entend poursuivre le développement de son réseau. L'an dernier, elle a ouvert pas moins de 13 boutiques, dont 6 en Asie. Elle s'est aussi installée à Bombay en Inde. Cette année, la marque prévoit d'ouvrir, d'agrandir et de rénover une quinzaine de magasins. En outre, elle ouvrira deux magasins à l'enseigne de sa marque chinoise Shang Xia. Ce sera à Pékin, mais aussi à Paris, rue de Sèvres, face à son magasin Hermès. 

La publication de ces chiffres n'ont guère fait évoluer le cours de l'action Hermès. Et pour cause : depuis l'entrée au capital du groupe LVMH, le capital flottant de Hermès ne représente plus que 4% environ. Désormais, le titre évolue davantage au gré des spéculations qu'en fonction des données fondamentales du groupe. Ce jeudi, le titre s'échangeait 263 euros, soit près de 14% de plus que début janvier. Sa capitalisation boursière représente 27,75 milliards d'euros. Et ses multiples de valorisation atteignent 47 fois les bénéfices estimés pour 2012, contre 17 fois pour LVMH.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :