Le vert de son nouveau produit va-t-il redonner des couleurs à Coca-Cola ?

 |   |  453  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Coca-Cola sort un nouveau produit : le Coca-Cola Life. A base de sucre et de stevia, une herbe arômatique sud-américaine ce nouveau Coca-Cola revêt une étiquette verte et va être lancé en Argentine. Moins calorique et plus exotique. Mais quels sont les réels enjeux de la stevia ?

« Il y a des choses qui ne s'oublient pas : ton premier baiser et le jour où tu as essayé Coca-Cola Life ». C'est ce qu'affirme sobrement le compte Twitter du nouveau Coca-Cola. Coca-Cola Life va sortir en Argentine, troisième pays au monde où le Coca Cola est le plus apprécié, et suivra prochainement sur les autres marchés. La marque passe au vert : sa nouvelle étiquette joue sur l'image d'un produit naturel et sur l'idée de l'exotisme de l'Amérique du Sud. Un rappel, peut-être, de la forêt amazonienne... Ce nouveau Coca-Cola est à base de stevia, famille de plantes qui produit un jus très sucré, qui sert d'édulcorant naturel et qui est originaire d'Amérique du Sud. D'où le clin d'?il, sans doute, à l'Argentine.

La FDA interdit la stevia en 1991

Coca-Cola a dû modifier sa recette au mois d'avril car le colorant 4-MEI est jugé nocif. Aujourd'hui, la célèbre marque répond avec le Coca-Cola Life: ce Coca-Cola vert est naturel. La stevia, pourtant, est aussi un ingrédient qui a fait polémique. La plante est utilisée depuis des siècles en Amérique du Sud, le Japon estime en 1969 qu'elle ne présente aucun danger, et pourtant les services sanitaires américains l'interdisent en 1991. Ils sont suivis par l'Union Européenne qui la juge à son tour dangereuse en 1999. La Food and Drugs Administration (FDA) avait été accusée d'avoir empêché son utilisation de façon à protéger le marché des édulcorants, et celle-ci ne donne l'autorisation de commercialiser de la stevia en poudre qu'en 2008.

Finalement, les autorités européennes chargées de la sécurité des aliments estiment à leur tour l'utilisation d'extraits de stevia non nocive pour l'organisme en avril 2010. Le Figaro évalue alors à un sur cinq le nombre de produits à base de stevia en France en décembre 2010. Aujourd'hui, l'utilisation des édulcorants à base de stevia est autorisée en association aux aliments et aux boissons dans de nombreux pays, dont l'Argentine. Ou la France, où l'on retrouve de la stevia chez Danone, Nestea ou encore Breizh-Cola.

Un goût à dissimuler

Reste la question du goût. Pas négligeable. La stevia a un très fort pouvoir sucrant, trois cent fois plus fort que celui du sucre ordinaire. Le Coca-Cola Life est donc deux fois moins calorique que le Coca-Cola classique : 64 calories, contre 139. Pourtant, la stevia est également réputée pour son arrière goût de réglisse, ce qui explique que Coca-Cola Life doive conserver une part de sucre classique afin de le dissimuler. La méthode peut paraître bancale. Attendons donc de voir si Coca-Cola Life est vraiment aussi bon qu'un premier baiser.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2013 à 13:41 :
A quand le relèvement de l'impôt sur les sodas qui sont un vrai fléau pour la santé ?
a écrit le 08/07/2013 à 14:38 :
je suis pas sur que ca soit une bonne idée cette couleur verte elle fait un peu maladif il aurait du prendre un vert plus prononcé ca aurait été mieux ...Enfin toute facon je ne bois presque plus de coca depuis deux ans que de l eau
Réponse de le 08/07/2013 à 16:22 :
Exactement comme vous, j'ai arrêté le coca définitivement suite au "semi-scandale" (puisqu'on en parle plus trop) du blisphénol 1 et des phtalates contenus dans chaque canette et bouteille en plastique. PErturbateurs endocriniens qui favorise les malformations à la naissance, et la baisse de la production de spermatozoïdes chez l'homme, qui est générale à toute la génération d'hommes actuels. Bizzarre non? Quant au sucre contenus dans tous ces sodas, il nourrit les cancers. Je suis passé aux racines de curcuma + poivre noir dans le thé vert. Ca c'est excellent pour la santé et c'est prouvé scientifiquement. Back to the roots. Tout ce qui est naturel et je retrouve le vrai goût des boissons et des aliments. Résultat, mes bilans sanguins sont exceptionnels. Plus de pesticides non plus, je n'achète plus de fruits et légumes au supermarchés depuis que j'ai appris ce que faisait Monsanto entre autres. Mais j'achète en circuit court direct aux producteurs bios. Et l'image de moi en train de boire du coca ou du red-bull, avec l'impression de boire un truc plus chimique qu'autre chose n'est plus qu'un lointain souvenir.
a écrit le 08/07/2013 à 13:23 :
La Stévia a été autorisée en Europe qu'après l'obtention d'un brevet sur l'extraction de la substance raffinée. Elle n'est d'ailleurs autorisée que sous cette forme, sa forme naturelle est elle interdite. Tout ceci démontre que la santé des consommateurs est le cadet des soucis de l'union européenne et par conséquence de la France qui s'y soumet.
a écrit le 08/07/2013 à 12:32 :
le coca rouge qui reste va etre rebaptisé coca "death"
a écrit le 08/07/2013 à 11:13 :
Vive le green washing !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :