Coca-Cola pourrait mettre France Télévisions au régime sans pub

 |   |  268  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La célèbre marque de soda pourrait retirer ses spots publicitaires sur les chaînes du groupe public, d'après le Canard Enchaîné de ce mercredi. Une décision qui ferait suite à la diffusion d'un documentaire peu flatteur pour Coca-Cola début janvier.

Coca Cola serait vexé. D'après le Canard Enchaîné ce mercredi, la célèbre marque de soda aurait vu rouge après la diffusion sur France 2 le 8 janvier dernier du documentaire "Coca-Cola et la formule secrète". A tel point qu'elle aurait écrit au patron de France Télévisions pour annoncer son intention de supprimer tous ses projets de campagnes publicitaires pour 2013 sur les chaînes du service public. 

No comment

Contacté par Rue89, le directeur de la communication de France Télévisions Publicité a assuré que, si une lettre avait été envoyée, "elle n'avait pas dû arriver chez France Télévisions Publicité". Assurant ne pas connaître les prévisions de la marque pour son budget publicitaire, Bruno Belliat a précisé ne pas pouvoir "se prononcer sur les décisions internes et stratégiques de Coca-Cola". Avant d'ajouter que "France Télévisions ne ferait aucun commentaire à ce sujet".

De son côté, la marque de soda, contactée par La Tribune, n'a pas souhaité réagir, évoquant une "affaire privée avec le groupe public".

Un manque à gagner de 2 millions d'euros

Reste que si l'information s'avère exacte, le Canard Enchaîné évoque un manque à gagner de "quelque 2 millions d'euros selon des sources internes". Une perte qui viendrait alourdir la chute des recettes publicitaires du groupe annoncée dans un rapport confidentiel commandé par la Direction des médias du ministère de la Communication et par France Télévisions. Selon ces estimations, les recettes du groupe seraient de l'ordre de 382 millions d'euros en 2015 contre 447 millions d'euros en 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/01/2013 à 20:50 :
Une étude stratégique de Coca-Cola a pourtant conclu que David Pujadas était le meilleur représentant de leur marque.

a écrit le 31/01/2013 à 14:14 :
On s'en fiche de leur poison, comme de toutes les autres pub débiles, d'ailleurs.
Je suis pour des pub exclusivement et objectivement informatives, et contre toutes les autres.C'est pas aux marques de dicter aux quelques rares reporters indépendants, le contenu de leurs enquêtes. C'est vrai que regarder ces émissions, ça fait réfléchir, et c'est mauvais pour le temps de cerveau disponible.
a écrit le 31/01/2013 à 12:04 :
ET ben ce n'est pas grave , France Télévision fera une autre emission pour rappeler la vraie image capitalistique et imperialistique de Coca Cola Company, ca va leur couter beaucoup plus chere que 2 millons d'euro à Coca
avec un petit appel au Boycote de Coaca cola
BUVEZ ZAMZAM son plus grand concurent dans les pays musulman et en amérique du sud !
Réponse de le 31/01/2013 à 12:52 :
MDR ALALA
Réponse de le 01/02/2013 à 14:30 :
Et surtout ça va se ressentir l'an prochain sur la redevance télé...
a écrit le 31/01/2013 à 11:35 :
Il est grand temps de faire maigrir ce conglomérat de fonctionnaires qui coûte de plus en plus cher, n'apporte que peu de créations françaises, très orientée à gauche comme la plupart des journalistes: LUCET , CALVI, notamment, et si COCACOLA oblige France2 à maigrir faute de 2 millions d'euros de pub, c'est très bien et peut-être que d'autres suivront.
Réponse de le 31/01/2013 à 12:06 :
ils vont augmenter ta REDEVANCE !
ce n'est pas Patrick Bruell qui va mettre de sa poche !
a écrit le 31/01/2013 à 11:33 :
Pas de problème! Il n'y aura qu'à augmenter le montant de la redevance TV. Les CONtribuables payeront pour les conséquences des élucubrations intellectuelles de gauche des "journaleux" du service public.
Réponse de le 31/01/2013 à 12:35 :
Alors pour vous les reportages diffusés doivent être adaptés aux exigences des différents lobby et surtout ne pas avoir pour but de proposer une information objective ? un conseil : éteignez votre télé ou contentez vous de regarder les Bisounours
a écrit le 31/01/2013 à 9:43 :
Mais qu'ils se cassent ! Je propose même qu'ils arrêtent de vendre leurs trucs en France s'ils ne sont pas contents.
a écrit le 31/01/2013 à 9:18 :
France Television n'a qu'à contacter PepsiCo et proposer de remplacer Coca... Il y'en aura toujours un pour remplacer l'autre!
a écrit le 31/01/2013 à 9:06 :
oui mais combien de bouteilles vendues en moins aussi ? C'est un jeu ou tout le monde y perd a la fin de toutes facons.
a écrit le 31/01/2013 à 8:42 :
Coca tout un symbole.. l'argent tout puissant qui pourri la sante du monde entier... bon debarsas
a écrit le 30/01/2013 à 21:00 :
Coca gâchera moins d'argent en publicité, et espérons que ses ventes continueront de baisser. Les marques bondissent puis plongent, c'est la vie. S'ils ont des éléments contradictoires par rapport au reportage à mettre en place publique, qu'ils le fassent. Le géant des pieds chatouilleux ??? Guiliguiliguili. :-)
Vive le cola breton !
a écrit le 30/01/2013 à 18:58 :
Coca Cola ne devrait être délivré qu'en pharmacie sur ordonnance.
Quant aux chaines publiques, avec une gestion plus rigoureuse et moins de gaspillage, la redevance devrait peut être leur suffire...
Réponse de le 31/01/2013 à 10:55 :
@thucyd: Bonne idée, mais j'en ai une meilleure! Baissez la redevance, voire annulez la et peut-être qu'ils arrêterons les gaspillages, tout en se finançant avec de la 'bonne' pub sous entendu pour des sociétés qui ne veulent pas faire de chantage à l'information. PS: j'ai vu le reportage en question, c'est pas joli joli...même si il est à charge.
a écrit le 30/01/2013 à 18:37 :
A "reportage" de parti pris, visant plus au sensationalisme ("je sais des choses".....!!!) et pas totalement "honnête" du fait de cet angle "d'attaque", réaction très américaine.....que l'on peut comprendre.
Réponse de le 31/01/2013 à 5:07 :
Tu travaille pour Coccccacola?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :