Pour Noël, McDonalds brade 500 000 tonnes de poulet frit

 |   |  200  mots
Les Mighty Wings de McDonald's n'ont pas eu le succès escompté outre-Atlantique : 500 000 tonnes de poulet restent encore à écouler...
Les "Mighty Wings" de McDonald's n'ont pas eu le succès escompté outre-Atlantique : 500 000 tonnes de poulet restent encore à écouler... (Crédits : McDonalds)
Pour concurrencer les enseignes spécialisées dans la volaille, le fast-food américain avait lancé une gamme de "chicken wings" aux Etats-Unis. Un bide monumental, qui met le géant du burger dans l'embarras.

Aux Etats-Unis, McDonalds n'a plus la frite. La concurrence est rude, et la chaîne de fast-food est forcée d'innover. C'est ainsi que, forte du succès de ses "Mighty Wings" - ailes de poulet frites - dans la ville d'Atlanta, l'enseigne s'est décidée en septembre dernier à l'étendre à tout le territoire américain jusqu'au mois de novembre pour tenter de récupérer des parts de marché sur KFC, et autres chaînes spécialisées dans la volaille.

Encore 20% du stock à écouler

Mais aujourd'hui, 20% des 22 millions de tonnes de bouchées panées achetées par le groupe dorment toujours au frais dans ses congélateurs, soit environ 500 000 tonnes. Ces spécialités n'ont en effet pas rencontré le succès escompté, et notamment à cause de prix trop élevés :  à plus d'un dollar l'unité (3,69$ pour 3 pièces de poulet), Don Thompson, le président directeur général de McDonalds, reconnaît que "ce n'était pas très compétitif". 

Les "Mighty Wings" seront donc de retour dans les restaurants outre-Atlantique pour les vacances de Noël, à prix "bradé" : 2,99$ les 3, selon le Wall Street Journal. Pas sûr que les franchisés apprécient... 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/12/2013 à 12:04 :
De la nourriture de très mauvaise qualité ,les gens en France ne veulent plus manger du poulet premier prix ,d où la crise de la filière bretonne ,un signe de plus sur l avance de notre société sur des américains de plus en plus tiersmondisés.
a écrit le 24/12/2013 à 11:54 :
Pourquoi j' achèterai un journal économique qui est autant fâché avec les chiffres que krasuki ?
a écrit le 23/12/2013 à 23:21 :
Au tarif proposé Mc Donald pourrait proposer de la dinde (ou autre volaille de qualité supérieure) tout en se singularisant de ses concurrents. Etre à la remorque de ses concurrents n'a jamais été moteur de croissance.
Réponse de le 24/12/2013 à 0:50 :
@Michel: si les consommateurs trouvent le poulet trop cher, crois-tu qu'ils vont acheter de la dinde (qui est encore plus chère). Le mieux serait de vendre de la viande de cheval en la faisant passer pour du caviar. L'objectif de tous ces MacDo et compagnie est de faire du fric et ta santé (et la mienne) ils s'en foutent :-)
Réponse de le 24/12/2013 à 13:27 :
@Patrickb

L'idée c'est de réduire la marge en offrant un produit de meilleur qualité pour capter de la clientèle habituée (ou lassée) par le poulet. Le profit se réalise aussi bien sur le volume que sur la qualité de l'offre. En proposant le même produit surfacturé, Mc Donald démontre son incapacité à innover.
a écrit le 23/12/2013 à 20:46 :
Les franchisés sont captifs et n'ont donc rien à dire dans le système MacDo. Ils peuvent toujours partir et perdre leur mise, ce qu'ils ne feront pas :-)
a écrit le 23/12/2013 à 20:43 :
JOURNALISTE EN CARTON
a écrit le 23/12/2013 à 20:36 :
article completement baclé. chiffres débiles.
22millions de tonnes de poulet chez mc do.
300 millions d'américains us
73 kgs de poulet par personne !!!!!!
a écrit le 23/12/2013 à 20:23 :
20% de 22 millions = 500.000 ? Bravo le journaliste !! Il faut se relire !!
a écrit le 23/12/2013 à 20:12 :
Pour un journaliste économique, ne pas savoir que 20% de 22 millions n'a jamais fait 500 000, c'est un comble. Comme quoi les chiffres qu'on nous donne ne veulent absolument rien dire, puisque personne ne les vérifie
a écrit le 23/12/2013 à 19:08 :
Heureusement que l'on parle de l’horrible foie gras .... vu comment les poulets "bec cassé sont nourris" ... il y ' a fort à dire et reprocher ... il remange leur propre matière fécale (pour rester polit) !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :