La Française Patricia Barbizet prend la tête de la maison Christie's

 |   |  418  mots
La vice-présidente du conseil d'administration de Kering (ex-Pinault Printemps La Redoute) prend encore du galon dans le milieu des affaires.
La vice-présidente du conseil d'administration de Kering (ex-Pinault Printemps La Redoute) prend encore du galon dans le milieu des affaires.
La maison d'enchères londonienne a annoncé mardi 2 décembre le départ de son patron Steven Murphy qui sera remplacé par Patricia Barbizet, proche de l'homme d'affaires François Pinault.

Un nouveau fleuron au tableau de chasse -déjà large- de Patricia Barbizet. A 59 ans, elle la Française accède à la direction de Christie's et endosse le costume de Présidente et de directrice générale de la vénérable maison londonienne, propriété d'Artémis, la holding financière du milliardaire François Pinault qu'elle a fondée avec lui. Elle devrait apporter un regard "élargi" sur la direction de l'entreprise, comme elle appelait à le faire sur l'appréciation des richesses dans une interview à La Tribune en septembre 2009 :

"Les femmes apportent incontestablement une diversité de regards là où elles sont présentes"

Lire : Patricia Barbizet : "notre regard va devoir s'élargir et être plus qualitatif "

Incontournable dans les milieux d'affaires

La vice-présidente du conseil d'administration de Kering (ex-Pinault Printemps La Redoute) prend encore du galon dans le milieu des affaires. Hormis ses fonctions de directrice générale d'Artémis, elle est également administratrice du groupe automobile PSA-Citroën ou encore de la major pétrolière Total. Elle a également été par le passé au conseil d'administration d'Air France-KLM et du groupe de BTP Bouygues.

Diplômée de l'Ecole supérieure de commerce de Paris, "Patricia Barbizet a débuté sa carrière au sein du groupe Renault comme trésorier de Renault Véhicules Industriels, puis Directeur financier de Renault Crédit International" avant de rejoindre le groupe Pinault en 1989 en tant que Directrice financière, rappelle sa biographie sur le site de Kering.

Son mari, Jean Barbizet est par ailleurs un banquier qui "compte sur la place de Paris" pointe le Journal du Net. Ancien président de Barclays Capital France, il est aujourd'hui en charge de la division investissements de la banque.

Accro du travail

Peu friande d'interview, Patricia Barbizet ne répond que très rarement aux sollicitations médiatiques. "Elle est d'une pudeur absolue, ça lui est totalement égal d'être connue", disait-d'elle l'an dernier Jean-Louis Borloo, son ami depuis plus de trente ans, dans un article du Monde.

Le quotidien y relate ses journées qui commencent à 6 h 30. "Elle se rend à son bureau à pied et profite de cette marche dans Paris pour téléphoner aux Chinois, fuseaux horaires oblige. Le soir, ce sont les Américains qui prennent le relais au bout du fil".

En travaillant pour la famille Pinault, Patricia Barbizet a pu allier sa passion des chiffres et de l'art. Une expérience qui lui sera précieuse dans ses nouvelles fonctions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :