Crowdfunding : la biscuiterie Jeannette récolte plus de 180.000 euros

 |   |  204  mots
Georges Viana, le repreneur de la biscuiterie, espère lever en tout 650.000 euros, nécessaires pour relancer la SAS Jeannette 1850.
Georges Viana, le repreneur de la biscuiterie, espère lever en tout 650.000 euros, nécessaires pour relancer la "SAS Jeannette 1850". (Crédits : Youtube/Ouest-France)
Rachetée en 2014 après avoir été liquidée fin 2013, la biscuiterie compte reprendre sa production de madeleines en septembre dans le nouveau local qu'elle vient de trouver.

"Maintenant nous savons où nous allons produire nos madeleines".

En ces termes, Georges Viana, le repreneur de la biscuiterie Jeannette, liquidée fin 2013 avant d'être rachetée à l'automne 2014, se réjouit de l'"excellente nouvelle" rendue publique lundi 20 avril. Il a en effet trouvé un local flambant neuf de 1.000 m2 qui "sera livré la semaine prochaine" pour relancer la production, à Démouville (Calvados).

Mais surtout, la biscuiterie a réussi à recueillir, depuis le 4 mars, plus de 180.000 euros sur le site de financement participatif bulbintown.com auprès de 88 investisseurs, devenus de nouveaux actionnaires.

45 salariés d'ici cinq ans

L'objectif minimum fixé au départ de la levée de fonds, de 150.000 euros, a largement été atteint. L'automne dernier, une première opération participative avait par ailleurs permis de rassembler 100.882 euros auprès de 2.076 donateurs.

Mais en tout, le repreneur espère lever 650.000 euros, nécessaires pour relancer la "SAS Jeannette 1850". La biscuiterie espère encore "convaincre plus d'une centaine de futurs actionnaires" .

L'objectif est de démarrer une production en septembre prochain dans ses nouveaux locaux avec un effectif de 15 personnes. Georges Viana a évoqué un effectif de 45 personnes d'ici cinq ans. Au moment de sa liquidation, Jeannette employait 34 personnes.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2015 à 14:39 :
Direction l'Asie ... le Japon, la Korée du Sud etc sont des destinations incontournables voire les Emirats pour pouvoir supporter malheureusement, le désintéret croissant des français pour leur marché domestique.
a écrit le 20/04/2015 à 14:00 :
C'est une bonne nouvelle. Dommage qu'il n'y ait pas eu pas eu solution de ce type pour Lejaby, une entreprise dans le domaine du vêtement où la France est présente avec la haute couture...et personne pour appuyer un essai français de reprise, les banques sont trop frileuses mais si le crowdfuding continue à se développer avec succès , on peut compter qu'elles ne pas en retard pour les racheter.... Peut-être n'est-il pas trop tard pour Lejaby.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :