Danone : Emmanuel Faber remplace Franck Riboud en tant que PDG

 |   |  299  mots
Cette annonce est l'aboutissement d'un processus de transition que j'ai engagé à la tête de Danone il y a trois ans, en 2014 quand Emmanuel Faber (en photo) a été nommé DG pour une période transitoire, a commenté Franck Riboud
Cette annonce "est l'aboutissement d'un processus de transition que j'ai engagé à la tête de Danone il y a trois ans", en 2014 quand Emmanuel Faber (en photo) a été nommé DG pour une "période transitoire", a commenté Franck Riboud (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
L'ancien PDG devient "président d'honneur de Danone" ainsi qu'administrateur et membre du comité stratégique du conseil. Directeur général depuis 2014, Emmanuel Faber prend la direction d'un comité exécutif restreint.

Le président de Danone, Franck Riboud, a cédé son poste lors d'un conseil d'administration au directeur général du groupe, Emmanuel Faber, 53 ans, qui en devient ainsi le PDG, a annoncé mercredi Danone dans un communiqué. "Emmanuel Faber, directeur général depuis 2014, est nommé Président-Directeur Général de Danone, à compter du 1er décembre". Franck Riboud devient "président d'honneur de Danone" ainsi qu'administrateur et membre du comité stratégique du conseil, ajoute Danone.

Cette annonce "est l'aboutissement d'un processus de transition que j'ai engagé à la tête de Danone il y a trois ans", en 2014 quand Emmanuel Faber a été nommé DG pour une "période transitoire", a commenté Franck Riboud, cité dans le communiqué.

"L'expérience d'Emmanuel, les nombreuses réussites qui lui reviennent et sa connaissance intime de nos activités et catégories en font le choix idéal pour devenir président. Il saura conduire Danone avec assurance et constance dans les transformations futures."

Un comité exécutif moins nombreux

Danone a également indiqué qu'il resserrait les effectifs de son comité exécutif. Celui-ci va passer de 9 à 5 membres: "Trois dirigeants ayant des responsabilités opérationnelles et deux dirigeants ayant des responsabilités fonctionnelles", le tout "sous la direction d'Emmanuel Faber". L'idée est de "gagner en efficacité et favoriser des prises de décisions plus agiles dans un contexte de changements rapides des tendances du secteur alimentaire", selon le groupe.

Par ailleurs, Jean Laurent, âgé de 73 ans et actuellement administrateur référent, ne sera pas candidat à sa réélection en 2018. Le comité des nominations lui cherche actuellement un successeur dont Danone prévoit d'étendre les missions et les responsabilités "afin de continuer à garantir l'équilibre des pouvoirs au sein du conseil d'administration".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :