Les ventes de voitures en Europe encore portées par les primes à la casse

 |   |  401  mots
A 1.058.868 unités vendues en janvier, le marché a progressé de 12,9% en un an mais affiche toutefois un recul de 17,3% par rapport à janvier 2008, avant la crise.

Les ventes de voitures neuves ont augmenté de 12,9% dans l'Union européenne en janvier, le marché restant soutenu dans plusieurs pays par les mécanismes de primes à la casse, montrent les statistiques publiées mardi par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). A 1.058.868 unités, le marché affiche toutefois un recul de 17,3% par rapport à janvier 2008, avant la crise.
 

L'ACEA privilégie désormais les chiffres de l'UE et non plus ceux de l'ensemble formé par l'Union et les trois principaux pays de l'Association européenne de libre échange (Suisse, Norvège et Islande). La seule partie occidentale de l'Union, qui regroupe 15 pays, affiche une croissance de 15,7% à 1.007.602 unités alors que dans les dix Etats membres d'Europe centrale et orientale, les ventes ont chuté de 23,5% à 51.266 unités.
 

Le mois de janvier 2010 a compté un jour ouvré de moins que celui de janvier 2009, précise l'ACEA. Les immatriculations ont augmenté dans une majorité des pays de l'UE, enregistrant des hausses allant de 0,3% en Slovaquie à 62,1% au Portugal. La baisse la plus marquée, de 84,6%, a touché la Roumanie.
Parmi les grands pays, le marché français a progressé de 14,3% par rapport à l'an dernier, l'espagnol de 18,1%, le britannique de 29,8% et l'italien de 30,2%. L'Allemagne est le seul grand marché dans le rouge, avec une baisse de 4,3%, un chiffre qui s'explique par le fait que la prime à la casse a été arrêtée dès l'automne.
 

Ces chiffres ne prennent pas en compte Malte et Chypre, pour lesquels les statistiques ne sont pas disponibles, précise l'ACEA dans un communiqué.
Le détail des statistiques montre que le groupe Renault reste l'un des principaux bénéficiaires des primes à la casse, avec un bond de 59,5% sur un an de ses ventes dans l'UE, à 114.373 unités (+58% pour la marque Renault, +68,6% pour Dacia-Logan). Sa part de marché est ainsi passée à 10,8% contre 7,6% il y a un an.
 

PSA Peugeot Citroën lui, affiche une croissance de 16,8% par rapport à janvier 2009, à 148.273 unités, et une part de marché de 14% contre 13,5% en janvier 2009. Volkswagen Group reste le premier constructeur européen avec 217.027 ventes dans l'Union, soit une hausse de 11,6% sur un an. Sa part de marché à légèrement reculé, passant de 20,8% à 20,5%.
 

Les déboires de Toyota liés au rappel de plusieurs millions de voitures dans le monde n'ont pas eu d'effet spectaculaire sur les ventes de la marque dans l'UE en janvier: elles ont augmenté de 10,3%, à 53.664 véhicules.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :