Nissan serait impliqué dans des négociations d'alliance entre Renault et Daimler

 |   |  164  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Cette alliance potentielle porterait leur coopération au-delà des discussions déjà en cours sur une collaboration sur le marché des petites voitures. Chaque constructeur pourrait prendre une part inférieure à 10% dans le capital de son partenaire selon le Financial Times. Spéculation rétorque Carlos Ghosn, le PDG de Renault Nissan.

Selon le grand quotidien japonais des affaires Nikkei, Nissan, le grand allié de Renault, participerait aux discussions entre la marque au losange et l'allemand Daimler, maison-mère de Mercedès, sur des prises de participations croisées, évoquées hier par le Financial Times qui parlait d'un échange de 10% du capital respectif des deux groupes européens.

En Bourse, Daimler pèse 37 milliards d'euros en bourse, contre 9,7 milliards pour Renault mais qui gagne en poifs si l'on y ajoute son allié nippon Nissan.

En décembre, Renault a confirmé être entré en discussions avec Daimler et d'autres groupes en vue de partenariats pour réduire les coûts fixes et doper les volumes. Les discussions portent notamment sur les moteurs, les plateformes et les transmissions.

Le PDG de Renault Nissan, Carlos Ghosn, a réagi en qualifiant cette rumeur de "spéculation". Il a en revanche indiqué que Renault Nissan discutait avec le constructeur automobile indien Ashok Leyland d'un projet de voiture de tourisme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :