Ghosn pessimiste pour le marché auto européen, PSA investit en Espagne

 |   |  416  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
"Je ne souscris pas à l'idée que nous allons retomber en récession", a-t-il dit devant le Detroit Economic Club. "Nous ne pensons pas que les choses vont empirer davantage."

Carlos Ghosn, P-DG de Renault et de Nissan, exclut que l'Europe retombe en récession malgré les turbulences sur les marchés financiers provoquées par la crise de la dette dans la zone euro, et a confirmé la prévision faite par Renault d'une contraction de 10% du marché automobile européen en 2010 par rapport à 2009. "Je ne souscris pas à l'idée que nous allons retomber en récession", a-t-il dit devant le Detroit Economic Club. "Nous ne pensons pas que les choses vont empirer davantage. A ce stade, rien ne suggère que la situation échappera à tout contrôle".

Aux Etats-Unis, Carlos Ghosn voit un marché de quelque 12 millions de véhicules cette année, un chiffre qui se situe dans le milieu de la fourchette des prévisions. Les ventes mondiales devraient être de l'ordre de 69-70 millions de véhicules en 2010, a-t-il poursuivi.

Carlos Ghosn a dit s'attendre à ce que la consolidation continue dans le secteur, mais sans prendre forcément la forme de fusions-acquisitions.

Il a également dit que la totalité de la production 2010 de la Leaf électrique de Nissan était d'ores et déjà vendue, avec 50.000 commandes reçues aux Etats-Unis et 6.000 au Japon.

De son côté, PSA Peugeot Citroën a indiqué que son projet d'investissement sur le site espagnol de Vigo est de l'ordre du milliard d'euros sur cinq ans contre 600 millions annoncés jusque là. Il va y produire un modèle "coeur de gamme" destiné aux pays émergents à la fois sous les marques Peugeot et Citroën.

"Ce modèle, première étape d'un programme mondial, répondra aux attentes des classes moyennes de nombreux pays où le marché automobile est en croissance rapide", a souligné le constructeur dans un communiqué. "Dans un premier temps, ces véhicules seront destinés aux pays du bassin méditerranéen, du Moyen-Orient et de l'Afrique."

La stratégie dévoilée à l'automne dernier par le président du directoire de PSA, Philippe Varin, vise à faire du groupe un acteur plus global. Avec Dacia, le concurrent Renault a déjà élaboré depuis plusieurs années une gamme "low cost" complète destinée initialement aux seuls pays émergents, mais dont les ventes en France doublent actuellement chaque mois.

Avec 384.900 véhicules produits en 2009, Vigo est le premier site industriel de PSA devant Sochaux (275.000 unités l'an dernier). L'usine espagnole produit déjà les C4 Picasso et Grand C4 Picasso, ainsi qu'une partie des Xsara Picasso, Berlingo et Partner du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2010 à 6:47 :
Monsieur Carlos Ghosn, P-DG de Renault et de Nissan, a tous les attributs d'un acteur dans un jeu de rôles théatral - Il n'a rien d'un véritable spécialiste de l'automobile, les administrateurs de Renault se sont trompés sur le casting, ils devraient reprendre un véritable recrutement pour mettre a la tête de Renault un équivalent du patron du groupe Volkswagen, dont il faut rappeler le contraste : VW C4EST 10 marques à fortes valeurs ajoutées, celels du bas montent en gamme, une trésorerie plétorique, des bénéfices même au plus fort de la crise, une onzième avec en plus cette semaine la prise de contrôle de Giugaro en Italie, bref une vrai stratégie industrielle ... Renault à côté fait PâLE le figure d'une direction brouillonne, bas de gamme, faible ajoutée, des commerciaux qui ne savent pas vendre au juste prix, des pertes et des besoins d'aides de l'Etat français pour faire pousser des usines déloyales qui se comportent comme des négriers dans les pays à bas coûts, pour in finé fermer les usines françaises, et engraisser les castes de la Formule 1 qui ne sert à rien du tout pour fabriquer des tombereaux Dacia, Zastava et consorts ... un désastre, Monsieur Ghosn N'A AUCUNE CRéDIBILITé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :