L'équipementier Sealynx en cessation de paiement

Le spécialisé des joints d'étanchéité emploie 810 salariés.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

L'équipementier automobile Sealynx, spécialisé dans les joints d'étanchéité pour l'automobile, va se déclarer mardi en cessation de paiements, affirme l'AFP en citant une source syndicale. Les comptes vont être déposés au tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine) dont dépend l'entreprise. Les juges devraient nommer un administrateur provisoire et placer l'équipementier en redressement judiciaire ou prononcer sa liquidation. La société emploie 810 salariés, dont 730 à Charleval (Eure).

La direction, dont un porte-parole a confirmé à l'AFP l'information, a annoncé jeudi après-midi au comité d'entreprise qu'elle entamait cette procédure ,en raison d'un volume de commandes insuffisant. "Les salaires de novembre n'ont pas été versés et des fournisseurs n'ont pas été payés", affirme le syndicat FO.

Cette décision intervient moins de deux mois après l'annonce d'un plan de restructuration qui prévoyait la suppression de 257 emplois sur le site de Charleval et la fermeture de l'usine de 80 salariés à Villers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 04/12/2010 à 17:15
Signaler
nous avons un tout pour travailler je serai votre repreneur

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.