Toyota suspend toujours sa production, Nissan et Mitsubishi la reprennent progressivement

 |   |  360  mots
Copyright Reuters
Arrêtées en début de semaine, les usines nippones des constructeurs devraient rester largement paralysées dans les jours qui viennent.

L'industrie automobile japonaise reste largement paralysée. Toyota a ainsi décidé, ce mercredi, de "maintenir l?arrêt de production de vingt-et-une unités du groupe et de ses filiales au Japon, du lundi 14 au mardi 22 mars inclus". Un manque à gagner que la firme nippone évalue à "environ 95.000 véhicules". Toutefois, la "production de pièces de rechange destinées aux véhicules en circulation doit redémarrer le jeudi 17 mars". Celle des "composants pour la production de véhicules hors du Japon est censée reprendre le lundi 21 mars".

Nissan annonce pour sa part une reprise sur le site de Kyushu et de Shatai Kyushu les jeudi 17 et vendredi 18 mars. Mais le partenaire de Renault n?écarte pas de les refermer ultérieurement. En revanche, les autres sites d'Oppama, Tochigi, Yokohama et Nissan Shatai resteront à l'arrêt  jusqu'au samedi 20 mars. L'usine de Fuji (Jatco) et celle de Fujinomiya, qui fabriquent des boîtes de vitesses, ont signalé pour leur part "des dommages partiels au niveau des bâtiments et des installations. Les activités ont été suspendues et les dégâts sont en cours d'évaluation". Le constructeur indique par ailleurs, dans un communiqué, que "tous les déplacements professionnels à destination du Japon sont actuellement suspendus".

Mitsubishi Motors précise, quant à lui, qu?aucune de ses usines de production, toutes situées au sud de Tokyo, n?a été touchée. Après deux jours d?arrêts de production, l?allié de PSA a "repris ce mercredi sa production". Mais, celle-ci "sera adaptée en fonction de l'évolution de la situation".

Les constructeurs japonais essayent de rassurer leurs usines, filiales et réseaux à l?étranger. "La suspension de la production véhicules dans l?archipel n?aura pas de conséquences sur la production de véhicules en Europe ni sur la livraison de voitures "made in Japan"", assure Toyota, premier constructeur automobile mondial. Leur "transport par bateau prenant près de cinq semaines, il y a actuellement un en-cours d?approvisionnement d?environ un mois". Le groupe souligne que "plus de 60% des Toyota vendues en France et en Europe sont produites sur le Vieux continent".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :