Michelin compte investir 800 millions d'euros au Brésil

 |   |  262  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Michelin mise sur l'Amérique du Sud. Dans le programme d'investissements de l'équipementier français, 800 millions d'euros seront dépensés au Brésil pour améliorer la production de pneus de voitures mais aussi de camions et d'autocars.

Michelin compte gagner des parts de marché en Amérique du Sud. Le groupe investira 800 millions d'euros au Brésil sur la période 2012-2016, a indiqué Jean-Philippe Ollier, président du groupe pour la région, au quotidien économique brésilien Valor.

Sur le montant total des investissement de la marque dans le monde sur cinq ans, 10% seront alloués au Brésil pour rénover d'anciennes usines, en construire de nouvelles et améliorer la distribution. La production de pneus de voitures se verra allouée 300 millions d'euros. Celle de pneus de camions et d'autocars doit passer de 1,5 à 2 millions d'unités par an grâce à un investissement de 100 millions d'euros.

1,6 milliards d'euros d'investissements en 2011

Une deuxième usine de pneus de voitures, déjà en construction dans l'Etat de Rio de Janeiro, devrait être en fonctionnement début 2012. Elle pourra produire jusqu'à 20 millions de pneus par an. Dans le domaine des pneus de voitures, Michelin ne détient pour l'instant que 10% des parts de marché.

Le groupe, qui emploie 4.000 personnes au Brésil, avait déjà investi 1 milliard d'euros pour sa production dans le pays entre 2007 et 2011. Ce nouvel investissement fait partie d'une stratégie globale plus ample. Michelin envisagerait en effet de dépenser 1,6 milliard d'euros d'investissements en 2011. Fin 2010, l'équipementier automobile avait déjà augmenté son capital de 1,22 milliard d'euros pour investir dans les pays émergents. Parmi eux, ceux situés en Amérique du Sud sont une priorité, a précisé Jean-Philippe Ollier. "Notre projet est croître sans arrêt" au Brésil, a-t-il ainsi souligné.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :