Toyota va exporter aux Etats-Unis des Yaris "made in France"

 |   |  210  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le site de Valenciennes fabriquera à partir de mai 2013 des véhicules pour l'Amérique du nord. 25.000 unités sont prévues annuellement.

Ni Renault ni PSA ne vendent de véhicules aux Etats-Unis. Pourtant, une usine française va exporter outre-Atlantique: Toyota va en effet vendre aux Etats-Unis des petites Yaris "made in France" produites sur le site de Valenciennes (Nord). Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) annonce ce vendredi "qu'à partir de mai 2013, l'usine fabriquera des Yaris destinées à l'exportation vers les États-Unis, le Canada et le Porto Rico. 25 000 exemplaires environ de cette citadine devraient être exportés chaque année", affirme le groupe nippon.

Huit millions d'investissement

La fabrication de la Yaris pour l'Amérique du nord va représenter pour le site un petit " investissement supplémentaire de huit millions d'euros", une somme nécessaire pour satisfaire aux exigences particulières de ce marché, avec notamment l'installation d'un moteur à essence de 1,5 litre de cylindrée et d'une boîte automatique spécifiques. Cette Yaris française relaiera le modèle vendu jusqu'ici outre-Atlantique et qui provenait du Japon.

185.000 Yaris en Europe

Toyota prévoit de vendre en Europe 185.000 Yaris en 2012. Une nouvelle version hybride (thermique-électrique) vient d'être introduite. Pour cette version "verte", Toyota prévoit 25.000 exemplaires sur le Vieux continent en 2012,  40.000 unités l'an prochain. Le site du Nord, qui tourne depuis janvier en trois équipes, emploie 4.200 personnes. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2012 à 12:08 :
voilà une excellente occasion d'envoyer nos pleureuses du Medef en stage chez Toyota.
a écrit le 25/06/2012 à 9:45 :
Toyota arrive a exporter vers les USA a partir du territoire francais ou la main d'oeuvre ( chez nous) est elevee dit-on...A ne rien n'y comprendre.Je crois que l'on devrait appronfondir l'analyse de ce phenomene car il y a quelques points d'interrogations a eclairer tout de meme..
a écrit le 24/06/2012 à 15:06 :
Nissan a une immense usine de voitures en Angleterre (423 262 voitures produites en 2010), usine ultra moderne et flambant neuve. Pourtant, le coût du travai est bien plus élevé en Angleterre qu'en Algérie, alors pourquoi Nissan ne fait-il pas comme Renault en s'installant dans des pays low cost ? Est-ce une mauvaise stratégie ? Pas si on regarde les ventes de Nissan dans le monde. Il est possible de produire en France, mais il faut que les constructeurs français se modernisent.
a écrit le 24/06/2012 à 12:10 :
C'est du pipotage médiatique ... elles seraient trop chères ... C'est comme l'embauche des 800 CDI qu'ils ont promis en début d'année ... cela ne sera jamais fait (le projet est aux oubliettes)
a écrit le 24/06/2012 à 8:30 :
Si cela est vrai et se réalise, trois grandes leçons sont à tirer :
1° Nous avons un sérieux problème de stratégie, d'organisation et de gestion chez nos constructeurs nationaux.
2° Cela montre que faire du protectionnisme à la Française serait la pire des décisions (Mme Lepen, Mr Montebourg !!!!!)
3° L'idée stupide ( Mr Moscovici) de mettre un impôt supplémentaire sur les voitures non fabriquées en France.
Cela montre une fois de plus que nos politiques sont de pitres gestionnaires.
Réponse de le 24/06/2012 à 10:56 :
généraliser pour quelques Yaris me parait osé ... et si on va au bout de la démonstration de "grande leçon" , c'est quand France alors il n'y a pas de problème de cout du travail ..... ? .... non ? ....
Réponse de le 24/06/2012 à 10:57 :
Plus encore qu'une "Grande Leçon", c'est une fessée donnée par Toyota méritée par ces piètres patrons des groupes français Renault et Peugeot du Medef qui réclament des aides comme des mendiants industriels qui vont ensuite cacher leurs profits [aides d'Etat] et [Crédits d'Impôts Recherche] en Suisse ou ailleurs dans d?autres paradis fiscaux. l'Etat français doit se faire respecter par ces patrons voyous.
Réponse de le 25/06/2012 à 8:59 :
entièrement d'accord. Les Allemands et les Italiens ont aussi des coûts du travail très élevés. Mais un effort d'innovation conséquent, des usines ultramodernes permettent de produire en Europe de l'Ouest.
Les constructeurs français ont fait le choix délocaliser en Europe de l'Est ou en Turquie. Pas étonnant que leurs voitures soient perçues comme des voitures bas de gamme.
a écrit le 23/06/2012 à 20:39 :
Et pendant ce temps les constructeurs "français" ne sont bon qu'à délocaliser et pleurer des aides étatiques
a écrit le 23/06/2012 à 19:17 :
Et les Yaris vendues aux USA seront moins chères que les mêmes en France...
Réponse de le 24/06/2012 à 1:36 :
30 a 40% moins cher. C est valable pour toutes les marques. Le delta le plus important est sur les mercedes, 40% de difference. Une classe c break v6 bioethanol toutes options coute moins cher qu une scenic desiel 4 cylindres....
Réponse de le 24/06/2012 à 10:54 :
Coutait .... car avec un Euro qui converge vers le dollar .... l'écart va devenir moins grand ... je reviens d'une quinzaine aux US et je vois la différence par rapport a quelques années , les prix ont augmenté labas ... et l'Euro a baissé , l'un dans l'autre les prix ne sont plus aussi intéressants labas
Réponse de le 24/06/2012 à 11:01 :
Et pour les voitures , les ricains avaient jusqu'ici de vieux gros moteurs essences pas couteux a produire et qui consommaient des barils d'essence (ce qui expliquait en parti le bas cout relatif des voitures labas) .... maintenant qu'ils doivent eux aussi investir dans des moteurs plus économes et souvent turbocompressés leurs voitures même produites aux USA vont couter plus chères ... donc ... peut être que la Yaris sera rentable labas même produite en France ...
a écrit le 23/06/2012 à 11:31 :
C'est une très bonne chose, bravo à Toyota. Il est vrai que jusqu?ici, seule l'alliance Renault/Nissan nous permettait d'améliorer notre balance. Quelle honte que PSA soit si pitoyable. Racheté par des américains, après des années de gestion catastrophique, un énième PDG sur la sellette. Mais chez PSA, le problème ne vient même plus des PDG, mais des vrais décideurs, ceux qui les recrutent et les mettent en place. Que Toyota et Renault/Nissan continuent de défendre nos couleurs ...
Réponse de le 23/06/2012 à 22:45 :
Dacia Renault Nissan importent massivement des voatures, des composants en provenance des pays de l'esclavage. Dacia Renault Nissan sont un problème pour le déséquilibre de la balance d'exportation de la France, et ce goss problème c'est que l'Etat est le 1er actionnaire de Rénaolt
Réponse de le 24/06/2012 à 15:08 :
Il ne faut pas abuser, ce n'est pas parce qu'on ne gagne pas 1000 euros par mois qu'on travaille dans un pays d'esclavage.
Réponse de le 24/06/2012 à 15:49 :
"ZakZak" vous devez maintenant prouver que vous pouvez vivre avec moins de 1 000 euro / mois. ALORS c'est SIMPLE, tout ce qui dépasse 1000 euro/mois, merci "ZakZak" donnez le aux services fiscaux de l'Etat, et si vous ne le faites pas spontanément que l'Etat vous piste pour vous imposer de tout ce qui dépasse 1 000 euro/mois. ECRIRE des CONENRIES c'est facile, vous les appliquer à vous même ce sera autre chose, en tout cas il n'y a pas de limite à la médiocrité.
Réponse de le 24/06/2012 à 17:26 :
" ... des composants en provenance des pays de l'esclavage."
Quand je parle de moins de 1000 euros par mois, je pense aux techniciens travaillant en Roumanie chez Dacia. Le coût de la vie dans ce pays est bien plus bas que celui que nous connaissons ici, il est possible d'y vivre avec moins de 1000 euros par mois.
Si j'étais Roumain ou Algérien, je trouverais choquant que l'on qualifie mon pays de "de pays d'esclavage". Les conditions de travail ne sont peut être pas les mêmes qu'en France, mais parler d'esclavage est bien trop fort
a écrit le 22/06/2012 à 21:54 :
Bravo à Toyota qui donne un cours magistral, une vrai leçon et même une fessée aux équipes des Goshnerie et des Tartavarez chez Dacia et sa "fililiale Renault"
a écrit le 22/06/2012 à 19:46 :
Joli pied de nez à nos constructeurs nationaux...Au fait, qui a dit qu'on ne pouvait plus fabriquer de "petites" voitures en France car les coûts étaient trop élevés ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :