Ce don à la CDU de la famille Quandt, actionnaire de BMW, qui empoisonne Angela Merkel

 |   |  469  mots
BMW X3
BMW X3
Un don de la famille Quandt, actionnaire historique de référence de BMW, au parti CDU de la chancelière suscite des commentaires acerbes outre-Rhin. Au moment où Angela Merkel défend bec et ongles les constructeurs auto germaniques à Bruxelles, certains y voient une drôle de coïncidence.

Un don de la famille Quandt - actionnaire de référence du constructeur automobile BMW - à la CDU, le  parti d'Angela Merkel, suscite des commentaires acerbes outre-Rhin. Et ce, au moment où la chancelière demande instamment le report de quatre ans des futures normes européennes sur les rejets de C02 pour les voitures, histoire de ne pas trop handicaper les constructeurs germaniques.

Le parti chrétien-démocrate  a reçu au total 690.000 euros de la part de trois membres de la famille Quandt, a révélé ce mardi l'administration du Bundestag, chambre basse du parlement allemand. Selon les sociaux-démocrates, les Verts et la gauche radicale, ce don des Quandt, l'une des plus grandes fortunes d'Allemagne, intervenu le 9 octobre dernier, pourrait être lié à l'opposition farouche du gouvernement d'Angela Merkel auxdites normes européennes, bien plus sévères pour les automobiles.

Rejets de C02 plus importants

Les voitures allemandes, en particulier celles de BMW, plus lourdes  et puissantes que celles de PSA ou Renault, seraient particulièrement affectées par des réglementations plus contraignantes sur le rejet des gaz à effets de serre, liés aux consommations. BMW, Mercedes, Audi, Porsche,  affichent des niveaux d'émissions moyennes de CO2 au kilomètre plus élevées que celle de leurs rivaux français. Il leur sera donc plus dur de satisfaire aux futures normes

Lundi, les Etats membres de l'Union européenne ont accepté de différer un vote sur la réduction des rejets de CO2 des voitures à 95 grammes par kilomètre en 2020, sous la pression de Berlin, qui demande un report à 2024.

Pour le vice-président du groupe parlementaire de la gauche radicale, Klaus Ernst, cité par le quotidien Leipziger Volkszeitung de mercredi, Merkel pratique "une politique corrompue au profit des puissances de l'argent".  "La question est posée: ce don géant est-il un hasard ?", s'est de son côté interrogée la députée verte, Bärbel Höhn. "Il est permis d'être sceptique", renchérit l'expert financier des sociaux-démocrates, Joachim Poss, cité par le quotidien Berliner Zeitung à paraître mercredi.

Discussions tendues pour une grande coalition

La polémique intervient alors que Angela Merkel conduit des discussions tendues avec les Verts et les sociaux démocrates pour tenter de former une coalition de gouvernement, après sa victoire aux législatives du 22 septembre.

La CDU s'est défendue ce mardi contre les accusations.  "Les dons n'ont aucun rapport avec des décisions politiques", a-t-elle indiqué, ajoutant que "la famille Quandt soutenait la CDU depuis des années par des dons privés". Dans le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, un porte-parole de la famille Quandt a rejeté également les critiques. Ce don est une forme de reconnaissance "pour la politique très réussie de la chancelière", a-t-il affirmé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2013 à 3:01 :
Réduire l'action du gouvernement à la simple défense des intérêts des riches, c'est très simpliste. Car BMW investit énormément, et paie très grassement ses salariés. Le lien de causalité que certains ont énoncé voit les choses à l'envers ! Le gouvernement allemand entend protéger son industrie. Le fait que le groupe BMW appartienne à une famille qui mène bien ses affaires déplaît certainement aux trostkystes de Bruxelles ou aux journalistes de la tribune qui ont certainement flirté avec les idées de Mao pendant leur jeunesse... L'industrie allemande vaincra. C'est une heureuse chose qu'elle dispose de leviers d'action puissants, qui permettront aussi aux autres constructeurs européens de souffler un peu. Bruxelles ne se rend pas compte que ses lois sur le CO2 risquent d'aggraver le cycle dépressif dans lequel se trouve l'industrie auto européenne. Elle est où la défense des emplois européens ? On va subventionner des Tesla made in US tant qu'à faire ?
a écrit le 16/10/2013 à 19:41 :
Je cite un commentaire intéressant :<<Les Français qui roulent en VW ne peuvent pas ignorer en quoi ils roulent et que ce sont des collabos..>>
C'est vrai qu'il y a toujours eu des collabos. Et alors! Ils en ont bien le droit. S'ils se sentent plus Allemands que Français, c'est leur affaire. Il est évident que les Français, en tant que membre du peuple français, ne sont pas supérieurs aux Arabes, aux Africains noirs ou aux Allemands. D'ailleurs, un quart de la population française a des origines germaniques (les grandes invasions... les Francs étaient une tribu germanique après tout). Moi, par exemple, je suis alsacien et je me suis toujours senti allemand avant tout, même si je ne considère pas les Allemands comme une race supérieure (j'ai les yeux en face des trous, quand même!)

Et puis, horrible détail, je roule en VW. Et avant en Mercedes. Et je suis bien libre... de faire ce qui me plait. Ceci dit, la France est un beau pays mais, car il y a un mais, il y a encore trop de Français du genre un peu pas très fréquentable du genre mal embouché jaloux pathologique.

Heureusement qu'il y a de plus en plus d'Arabes et d'Africains noirs. Une chance pour la France comme chacun sait. Il faut bien vivre avec son temps, et d'ailleurs, on n'a pas le choix. Vive la diversité, vive le soleil et vive la pluie!
Réponse de le 17/10/2013 à 3:03 :
Je pense qu'on devrait déporter les alsaciens dans le cantal et les remplacer par des manouches et des inuits.
a écrit le 16/10/2013 à 15:18 :
La blanche et pure Allemagne serait-elle donc touchée par l'affairisme ?
Réponse de le 16/10/2013 à 22:14 :
Commentaire affligeant. C'est toléré ça?
a écrit le 16/10/2013 à 13:41 :
Croyez vous réellement qu on peut acheter Angela Merkel avec 600.000 euro ?? Une blague ! Le point positif ; ici au moins on sait au moins qui donne à quel parti et combien.
Fini le magouillage !
a écrit le 16/10/2013 à 10:43 :
l'Allemagne défend ses intérêts et rien que ses intérêts. A nous d'en faire autant et ne pas suivre la stratégie de caniche initié sous le précédent quinquennat et poursuivit aujourd'hui.
Réponse de le 16/10/2013 à 14:31 :
Ce sont aussi d'ailleurs nos intérêts. PSA vendrait plus de 508s par exemple. Mais nous donnons la parole aux écolos bobos, même quand ça n'a vraiment aucun sens comme le niveau de rejet de co2 de quelques véhicules, au pire une goutte d'eau qui ne changera rien à l'avenir de la planête.
a écrit le 16/10/2013 à 10:11 :
Ne faisons pas les malins! Le don des Quandt à la CDU est rendu public. Déjà ça!!! Et, chez nous, ça se fait en douce, non? Alors, avant de critiquer nos voisins...
a écrit le 16/10/2013 à 9:27 :
Angela Merkel a raison : la famille Quandt soutien l'allemagne depuis longtemps : la fabrication des piles de marque varta en ex-allemagne de l'est grâce aux commandes de l'état, nazi, et la mort de plus de 300 ouvriers/esclaves juifs pour la plupart . Cela s'est traduit par l'enrichissement du dirigeant de l'usine, lequel s'est fait discret au sortir de la guerre car recherché par les yankees et réfugié en Bavière. dans les années 50, ne sachant faire de son magot il a jeté son dévolu sur une usine de moteurs d'avions et BMW est devenu l'empire de ce jour. La famille Quandt avait, déjà à l'époque, le nez creux. les anciennes victimes de Varta elles, n'ont pas eu de chance.
Réponse de le 16/10/2013 à 15:56 :
Vous oubliez la Famille nazi des Porsche ,Piech , Piechedrun qui dirige le groupe VW fusion du bébe nazi VW plus le bébé du Docteur Gobbels Audi-Auto-Union-DKW (maison fondé en 1936 avec les anneaux légués (beurk) au JO; voeux signe run).
Les français aiment collaborer : VW deuxième marche en Europe : France ....
Réponse de le 16/10/2013 à 16:11 :
Les Français qui roulent en VW ne peuvent pas ignorer en quoi ils roulent et que ce sont des collabos..
a écrit le 16/10/2013 à 9:24 :
Don ou pot-de-vin ? Et si le diable se cachait dans les détails, comme la corruption ?
a écrit le 16/10/2013 à 8:46 :
En attendant, l'industrie automobile allemande se porte très bien, avec une technique très performante et exporte beaucoup ! La politique économique allemande ne serait-elle pas la bonne ?
a écrit le 16/10/2013 à 8:41 :
Pourquoi ne pas prétendre que ce sont les descendants de Magda Goebbels (ses petites filles i.e les filles du fils de son premier mariage ) qui sont à l'origine de ces dons pendant qu'on y est ?!
Les Allemands ont une politique de défense de leurs intéréts nationaux sans le dire ...alors que nos gouvernants français sacrifient notre économie sur l'autel d'un libéralisme échevelé habilement imposé (notamment par les Allemands) au travers des institutions européennes !
a écrit le 16/10/2013 à 8:14 :
C'est quoi la corruption ?
a écrit le 15/10/2013 à 21:21 :
Démission de la gross dondon!
Réponse de le 15/10/2013 à 21:49 :
Ils sont beaux les Allemands, et fiers de l' être; les Français ( nombreux à vomir sur leur pays ) les admirent tant comme en 40 !
Réponse de le 16/10/2013 à 9:43 :
C'est comme en Allemagne à l'époque de l'introduction des très contestées mesures Hartz (du nom de son précurseur, Peter Hartz) ! ''En tant que membre à la fois du SPD et du plus grand syndicat allemand l'IG Metall, Hartz disposait des relations requises. Siégeaient également dans sa commission, aux côtés de conseillers en affaires, de cadres supérieurs et de scientifiques, des représentants des syndicats tels Isolde Kunkel-Weber (Verdi) et Peter Lane (IG Metall)....Plus tard, Peter Hartz, quant à lui, n'est pas en mesure de se savourer son « succès ». En 2007, il a été condamné à deux ans de prison avec sursis et à une lourde amende et il est à présent banni de la société. Hartz a été impliqué dans un scandale de pot-de-vin tellement manifeste et qui impliquait les délégués du comité d'entreprise de Volkswagen que même la justice allemande a finalement été contrainte d'agir.'' (http://www.wsws.org/fr/articles/2012/aou2012/hart-a29.shtml)
a écrit le 15/10/2013 à 21:16 :
Ce constructeur de voiture n'a pas vraiment faut sur la question..... Car la bonne gestion de la CDU à donner depuis de nombreuses Année la prospérité à l'Allemagne.... Et donc au constructeur de voiture. Il est au moins honette de faire un don public. S'est vrai il faut mieux en France avoir 600 000 euros d'argent pas très claire sur un compte à l'étranger.... Au moins s'est gents on le courrage de leur opignion... Pauvre France
Réponse de le 15/10/2013 à 22:49 :
Et surtout pauvre langue française !
Réponse de le 16/10/2013 à 15:08 :
ça pique les yeux.
a écrit le 15/10/2013 à 20:52 :
En France, les constructeurs automobiles font très peu de dons au gouvernement. Ces derniers temps, c'est plutôt le gouvernement qui prend des participations et consent des emprunts aux constructeurs français. Tout aussi bizarrement, on ne parle plus de taxer le diesel, spécialité des constructeurs français, dont les effets sur la santé publique sont pourtant terribles !!!
690 k? contre combien de millions d'euros d'argent public dilapidé chez Renault et PSA, et de taxes non-collectées sur le diesel, ses particules et ses émissions d'oxydes d'azote....
Réponse de le 15/10/2013 à 21:19 :
vous croyez pas que l'on paye assez d'impot? vous voulez avoir 130000 chomeurs de plus en France hors sous traitance de Renault et PSA?
Réponse de le 15/10/2013 à 22:17 :
On gaspille surtout beaucoup d'argent public ! Evidemment on (... ça dépend qui !) paie beaucoup trop d'impôts. Mais à quoi servent-ils ? Subventionner des entreprises moribondes, faire des cadeaux fiscaux à sa clientèle électorale, etc. Je ne vois pas en quoi subventionner une industrie qui va dans le mur permettra de payer moins d'impôts à l'avenir. Si je suis votre logique, pourquoi ne pas nationaliser purement et simplement Renault et PSA et faire de leurs employés des fonctionnaires ?! En quoi exiger de ces entreprises de s'adapter à leurs marchés et de produire des véhicules moins polluants heurte l'intérêt général et peut générer du chômage ? Au contraire, de tels efforts demandent des efforts en R&D et sont un investissement pour l'avenir. De mon point de vue, c'est bien votre logique socialisante à 2 francs et votre raisonnement bas de plafond qui génèrent du chômage et davantage d'impôts à terme !!
Réponse de le 15/10/2013 à 23:08 :
Vous roulez en quoi?
Réponse de le 15/10/2013 à 23:14 :
IL vaut mieux subventionner la première source d'exportation française que de payer des strates de fonctionnaires. Quand au diesel savez vous que VAG est le 1er producteur et que seulement 25% des particules viennent du transport routier, que l'essence contient du benzène cancérigène, que le chauffage au fioul, les centrales au charbon et les avions polluent bien plus qu'une berline diesel dernier crie. Enfin une voiture électrique en Inde émet 225g de CO2 par km contre 99g pour une berline disel en France. Bref vive le diesel et le nucléaire!
Réponse de le 16/10/2013 à 15:59 :
EN ZILL 114 DE 1973..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :