La production automobile va croître en France cette année... chez Toyota

 |   |  253  mots
La Yaris hybride est produite à Valenciennes avec des composants venant du Japon
La Yaris hybride est produite à Valenciennes avec des composants venant du Japon
Toyota annonce qu'il va accroître sa production de 15% dans son usine du Nord en 2014. Le site, qui produit la petite Yaris, prévoit 220.000 voitures. Mais on sera loin du record de 2007 (262.000).

Toyota est content de son usine française. Il va même en accroître la production cette année. Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) prévoit "une hausse de sa production de l'ordre de 15% pour 2014, soit un volume de production de 220.000"  petites Yaris, a indiqué ce mardi Koreatsu Aoki, nouveau président de la filiale tricolore du géant nippon.

28% de la production en hybride

Sur l'année 2013, l'usine d'Onnaing (Nord), près de Valenciennes, avait produit "un peu plus de 192.000 Yaris (essence, diesel, hybride) pour le marché européen et l'Amérique du nord". Les volumes étaient "en léger recul de 4% par rapport à 2012". La Yaris en version hybride (essence-électrique) "représente 28% de la production du site", précise le constructeur, qui a obtenu en 2013 le label "Origine France Garantie" (OFG) pour sa citadine.

3.600 emplois en France

TMMF compte 3.613 employés, dont 3.153 en CDI, "en constante augmentation" depuis 2009. Le nouveau patron du site, qui tourne en deux équipes, a réitéré la volonté du groupe d'y maintenir l'emploi et de développer durablement les installations.

L'usine a démarré son activité le 31 janvier 2001. Le site produit actuellement près de 800 Yaris quotidiennement. À ce jour, TMMF a fabriqué plus de 2,4 millions de Yaris destinées pour 84% à l'exportation. La Grande-Bretagne est son premier marché. Sur la seule version hybride, le marché français est en revanche le premier débouché, absorbant 26 des volumes. L'année record pour le site tricolore a été 2007 (262.000). Le point bas a été atteint en revanche en 2011 (150.000).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2014 à 9:18 :
Petites précisions aux dénigreurs pathologiques : le pdg de Toyota Europe est un ingénieur français ancien de chez Renault ce qui laisse à penser qu'il n'a pas été mal formé par son précédent employeur !!! Toyota europe tout en spécialisant ses usines par modèle ( yaris en France) ne gagne pas d'argent depuis plusieurs années !!!!!
a écrit le 22/01/2014 à 7:22 :
De nombreux articles sont parus sur les raisons de cette capacité de Toyota à faire des citadines en France. Le maitre mot est l'organisation et la réactivité à toute détection de non-qualité. Cette organisation que les japonais pratiquent depuis des décennies est difficile à mettre en oeuvre. Souvent copié, jamais égalé !
a écrit le 21/01/2014 à 19:58 :
Il est évident que Toyota démontre chaque jour l'ECHEC industriel de Ranault et PSA dont les piètres dirigeants et leurs cadres subalternes devraient tous être limogés sur le champ ;

Comment est-il possible de laisser ces bons à rien et mauvais à tout chez Renault et PSA continuer dans leurs erreurs industrielles monumentales ?
a écrit le 21/01/2014 à 19:03 :
Même question :quels sont les fournisseurs de Toyota?
a écrit le 21/01/2014 à 18:48 :
Bonjour La tribune,
Pouvez-vous nous renseigner sur l'approvisionnement des pièces détachées constituants ces voitures ?
Réponse de le 21/01/2014 à 21:43 :
La plupart sont Français.... Les même qui fournissent les constructeurs allemands. En tout cas Toyota donne une gifle aux dirigeants de PSA et Renault. Ils arrivent à produire en France de manière compétitive eux!
Réponse de le 22/01/2014 à 19:06 :
Produire ou assembler? J'aimerai en apprendre plus sur cette usine française de Toyota.
a écrit le 21/01/2014 à 18:40 :
Combien de salariés en France chez Toyota et les autres marques? Toyota est le bienvenu en France.
a écrit le 21/01/2014 à 18:17 :
Il faudrait que Toyota explique à nos constructeurs nationaux, comment ils font pour vendre et également être compétitif !! Car nos constructeurs nous expliquent que les charges les empêchent d'être compétitifs. A moins qu'il y ait un micro-climat dans le nord de la France !!!
a écrit le 21/01/2014 à 18:13 :
Question a la rédaction: Vous aviez récemment publié un article parlant de la difficulté des constructeurs francais a cause notamment de leur marché trop basé sur les citadines, qui coutent trop cher a produire en France. Or ici, vous nous montrez que Toyota peut le faire.
A-t-on des informations sur le pourquoi du comment? Le prix des pieces peut a mon avis expliquer en partie cette différence (on sait que PSA produit ses moteurs, ses boites de vitesse et une bonne partie des pieces a travers Faurecia ou autres fournisseurs en France, ce n'est pas le cas chez Toyota). Y a-t-il d'autres raisons? (modernité de l'usine, marges sur les véhicules notamment hybrides, etc.)
Merci

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :