Pas de croissance pour le BTP européen avant 2012

Selon l'institut de recherche et de prévisions Euroconstruc, la récession dans le secteur de la construction va rester de mise en 2011, du fait notamment des plans de rigueur engagés par un nombre grandissant de pays de l'Union européenne.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'activité du secteur de la construction va reculer en Europe en 2011 en raison des coupes budgétaires en Irlande, en Espagne et au Portugal, estime vendredi l'institut de recherche et de prévisions Euroconstruct.

La production dans 19 grands pays européens va baisser en moyenne de 0,1% sur l'année, précise Euroconstruct, dont les estimations sont utilisées par les analystes pour anticiper l'activité des plus grands groupes du secteur comme Vinci, ACS ou Lafarge.

Ce recul, imputable à la chute de l'ingénierie civile et des nouvelles constructions non-résidentielles, surviendra après deux années de baisse plus forte, -3,3% en 2010 et -8,8% en 2009 sur fond de crise financière puis d'austérité.

Les pays périphériques de la zone euro, au coeur de la crise de la dette souveraine, ont pris des mesures d'austérité en 2010 et pour 2011 afin d'endiguer la dérive de leurs finances, qui ont eu pour effet d'exacerber la baisse de la demande dans ce secteur.

Euroconstruct prévoit une croissance de 2% dans le secteur en 2012 sur cette échelle d'étude de 19 pays, puis de 2,5% en 2013, précisant toutefois que ce regain d'activité ne permettra pas de revenir aux niveaux de 2007, avant que n'éclate la bulle immobilière.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.