AstraZeneca chute en Bourse après des doutes sur le concurrent du Plavix

 |   |  185  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les autorités de santé américaines ont demandé plus de précisions au laboratoire sur son médicament Brilinta, censé concurrencer le Plavix de Sanofi. Les experts attendaient une approbation immédiate.

Coup dur pour AstraZeneca. Ce vendredi, le laboratoire anglo-suédois perdait 4,5% à la Bourse de Londres après une mauvaise nouvelle sur son médicament Brilinta. Le traitement, soumis pour approbation aux autorités de santé américaines, a obtenu une "lettre de réponse complète" de la Food & Drug Administration (FDA), demandant des analyses complémentaires des essais cliniques effectués.

De quoi retarder encore l'approbation (ou pas) de cet anticoagulant, concurrent potentiel du Plavix de Sanofi et de l'Efient de Lilly, alors que la majorité des experts s'attendait à ce que la FDA donne son feu vert  au Brilinta ce vendredi. D'autant que l'autorité de santé avait déjà retardé son jugement de trois mois, en septembre dernier...

Le Brilinta est censé rapporter environ 2,7 milliards de dollars de ventes à AstraZeneca en 2015, selon les analystes interrogés par Bloomberg. Ce serait alors le plus gros contributeur à la croissance du groupe, menacé à court terme par l'expiration de ses brevets vedettes, le Nexium et l'antipsychotique Seroquel, qui ont représenté à eux deux près de 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires l'an dernier pour le laboratoire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :