Diabète : Sanofi a déposé une offre pour reprendre Amylin

 |   |  241  mots
Copyright Reuters
Le groupe pharmaceutique français Sanofi a déposé une offre de reprise d'Amylin Pharmaceuticals, valorisant le spécialiste américain du traitement du diabète à plus de 4 milliards de dollars. Le traitement du diabète est l'un des grands axes de développement retenus par Sanofi dans le cadre de la stratégie mise en place pour faire face à l'expiration programmée de quelques brevets majeurs.

 

Amylin, qui est sous pression d'un de ses grands actionnaires, l'investisseur activiste Carl Icahn, pour qu'il se vende à l'un de ses concurrents, a accepté de recevoir des offres jusqu'au 1er Juin.  

Selon Bloomberg, l'américain Merck et Sanofi auraient participé à ce premier tour d'enchères. Le japonais Takeda et un autre américain Bristol-Myers Squibb (BMS) ont aussi laissé entendre qu'ils pourraient être intéressés.

D'autres grands noms mondiaux du secteur, Pfizer, AstraZeneca et Roche Holding avaient aussi signé des accords de confidentialité pour participer au processus de vente, sans pouvoir affirmer qu'ils avaient franchi le pas du dépôt d'une offre formelle de reprise.

Amylin avait embauché les banques d'affaires Credit Suisse Group et Goldman Sachs Group, après avoir rejeté une offre de reprise de 3,5 milliards de dollars de BMS en mars.

En 2009, Carl Icahn avait réussi à faire débarquer le PDG d'Amylin, et avait obtenu la nomination de deux collaborateurs au conseil d'administration. L'investisseur avait qualifié "d'énorme erreur" le rejet de l'offre de BMS.

Selon Bloomberg, Sanofi a déposé une offre valorisant Amylin à au moins 25 dollars par action. Ses informations, diffusées vendredi avant la fin de la séance boursière, avaient provoquée une envolée du titre Amylin sur le Nasdaq, au delà du prix évoqué, à 27,96 dollars (+8,37%).

L'an dernier, Amylin a réalisé des ventes de 650 millions de dollars, en recul sur leur niveau des deux précédents exercices.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :