Traitement contre le cancer : Pfizer s'allie à Merck

 |  | 185 mots
Cette molécule fait partie d'une nouvelle catégorie d'anticorps, baptisée anti PD-L1, qui pourraient se révéler efficace contre toute une variété de cancers.
Cette molécule fait partie d'une nouvelle catégorie d'anticorps, baptisée "anti PD-L1", qui pourraient se révéler efficace contre toute une variété de cancers. (Crédits : reuters.com)
Les deux groupes financeront en commun le développement et la commercialisation d'un traitement du cancer par immunothérapie et partageront les revenus.

Une molécule prometteuse. Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a annoncé lundi 17 novembre qu'il allait consacrer jusqu'à 2,85 milliards de dollars (2,28 milliards d'euros) pour obtenir une partie des droits sur un traitement innovant du cancer actuellement développé par son concurrent allemand Merck KGaA.

850 millions de dollars de frais d'entrée

Pfizer va mettre d'entrée 850 millions de dollars sur la table et Merck KGaA est susceptible de recevoir jusqu'à 2 milliards de dollars supplémentaires si la molécule MSB0010718C  tenait ses promesses, selon un communiqué publié par le géant américain. Les deux groupes financeront en commun le développement et la commercialisation du traitement et partageront les revenus.

Traitement contre des multiples cancers

Cette molécule fait partie d'une nouvelle catégorie d'anticorps, baptisée "anti PD-L1", qui pourrait se révéler efficace contre toute une variété de cancers. MSB0010718C est actuellement testée pour le traitement du cancer du poumon et le cancer des ovaires. Une étude plus avancée (phase II) porte sur une forme rare de cancer de la peau, le carcinome à cellules de Merkel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/11/2014 à 15:31 :
bravo aux chercheurs

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :