Sanofi investit 400 millions dans une nouvelle usine à vaccins (à Singapour )

 |  | 311 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
La construction de cette usine, la troisième mise en route par le groupe pharmaceutique français en un an, débutera à partir de cet été et sera opérationnelle en 2026. Sa spécificité: produire trois ou quatre vaccins à la fois, alors que les sites actuels de Sanofi se concentrent chacun sur un seul produit.

Le géant pharmaceutique français va investir 400 millions euros pour construire ces prochaines années une usine de vaccins à Singapour, destinée à alimenter le marché asiatique, a-t-il annoncé lundi.

"Sanofi va investir 400 millions d'euros sur cinq ans dans la création d'un site de production de vaccins unique en son genre à Singapour", a déclaré le groupe dans un communiqué sans plus de précisions sur le type de vaccins qui y seront produits.

L'usine, dont la construction doit commencer à partir de cet été, sera opérationnelle en 2026 et aura la spécificité de produire trois ou quatre vaccins à la fois, alors que les sites actuels de Sanofi se concentrent chacun sur un seul produit.

"L'usine disposera en outre de la flexibilité nécessaire pour pouvoir exploiter de multiples plateformes technologiques de production de vaccins faisant appel à différentes catégories de cellules", a précisé Sanofi.

Troisième projet d'usine à vaccins en un an

"Cette modularité et cette flexibilité permettront de +prioriser+ la production d'un vaccin spécifique dans des délais plus rapides, en fonction des enjeux de santé publique", a-t-il détaillé.

C'est le troisième projet d'usine à vaccins annoncé par le groupe depuis un an après un investissement en France, l'an dernier, puis un site au Canada voici deux semaines.

Lire aussi : Produire les vaccins en France, ça change quoi? Réponse en 4 points

Ces investissements interviennent au moment où le groupe s'est fait dépasser par plusieurs concurrents, comme Pfizer et AstraZeneca, dans la course aux vaccins anti-Covid. Il a deux projets en cours, qui n'aboutiront pas à un lancement avant la fin de l'année au plus tôt.

Sanofi fait aussi l'objet de critiques de ses syndicats pour avoir engagé des suppressions de postes en matière de recherche, mais le groupe a régulièrement souligné qu'elles ne concernaient pas les vaccins.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2021 à 8:54 :
Sanofi , géant ??? xptdr
a écrit le 12/04/2021 à 17:42 :
Un aveu d'échec ? Le directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, Gao Fu, a reconnu, samedi 10 avril, que les vaccins chinois manquaient d'efficacité. "Ils n’ont pas des taux de protection très élevés", a-t-il avoué lors d'une conférence de presse à Chengdu, relayé par Le Monde et Le Figaro. En raison de cette faible efficacité, le gouvernement chinois envisagerait de mélanger plusieurs vaccins afin d'en augmenter l'efficacité.
Cette sortie est la première du genre alors que les autorités chinoises ne cessent de vanter les résultats obtenus avec les vaccins nationaux. "La question de savoir si nous devrions utiliser différents vaccins issus de différentes lignes techniques pour le processus de vaccination est désormais officiellement à l’étude", a par ailleurs ajouté Gao Fu.
a écrit le 12/04/2021 à 15:08 :
Merci aux journalistes d'être précis et de vérifier leurs informations :
- il y a déjà des usines Sanofi qui produisent plusieurs vaccins rage, typhoïde, etc.; la spécificité de ce projet sera d'utiliser différentes technologies pour en produire ARNm, protéine recombinante, vecteur viral, etc.
- les réductions d'effectifs chez Sanofi n'ont jamais concerné les équipes de recherche vaccins, mais en R&D "traditionnelle" : chimie, métabolisme, autres études et fonctions centrales.
Recopier et interpréter un communiqué de presse n'a jamais été du journalisme !
a écrit le 12/04/2021 à 14:26 :
j'entends déjà les "gueulards " français, pourquoi ne pas produire en France. Les marchés sont internationaux, si Sanofi ne le fait pas d'autres le feront. Cette implantation stratégique va faire vivre et développer un géant mondial des vaccins donc faire les paies des français et les faire vivre.
C'est notre fierté nationale.
Arrêtez de critiquer !!
Réponse de le 12/04/2021 à 17:21 :
"Cette implantation stratégique va faire vivre et développer un géant mondial des vaccins donc faire les paies des français et les faire vivre".

Sauf ,les 400 virés en France ,mais bon, il leur restera pôle emploi une autre fierté nationale.
a écrit le 12/04/2021 à 14:07 :
Singapore, pays sécurisé dans le classement des 20 pays( les plus sécurisés de la planète)
Ces Bigs Pharmas qui s’exportent ... ça me fait penser aux ventes des masques Chinois pendant la pandémie.
Pour les industriels il n’y a pas un décret sur «  la trahison d’état en cas de pandémie « ?
L’histoire des masques a bien traumatisé les FR
a écrit le 12/04/2021 à 12:57 :
Mais créer un vaccin français, et le produire en France pour les français, non ?
Il est temps d'un grand coup de balai dans ce système de merde neolibéral mondialisé, piloté au trimestre par les intérêts des actionnaires, quitte à vendre les bijoux de famille à la concurrence afin de les attirer, tout ce qui est glorifié par le macronisme.
Il faut reconstruire un pole national du médicament, des vaccins, des équipements biomédicaux, et de tout ce qui est nécessaire à notre santé et notre protection contre les pandémies, ici , chez nous, et si ce n'est pas compatible avec les traités européens, qui considèrent la santé comme une marchandise, en tirer les conséquences. .
Ya du boulot et ça commence demain...i.e. dans un an!
Réponse de le 12/04/2021 à 13:53 :
Oui, un pole français avec des employés qui travaillent 35 heures et les meilleurs qui s'en vont dans le privé à l'etranger...
Le vrai problème est que l'argent public est mal dépensé (trop de dépenses sociales et peu pour la recherche, peu de financements privés aux entreprises innovantes, ce qui oblige les meilleurs à s'expatrier).
Réponse de le 12/04/2021 à 14:50 :
Bien sûr !
Tout ce qui est sensible à l’intérêt du pays doit être fabriqué et rester au pays pour le peuple de France.
La Santé, les Sociétés stratégiques et les Savants qu’ils faut valoriser.
....et ne suis pas extrémiste ou bobo écolo ou socialo !
Que ...normal ! n’en déplaise...
Amen !
a écrit le 12/04/2021 à 12:32 :
L’Europe va devenir leur terrain de jeu jusqu’au panneau stop qu’ils pourront plus contrôler .
a écrit le 12/04/2021 à 12:29 :
A quoi servent donc les milliards d'€ du CICE, si ce n'est à donner aux entreprises le moyen de délocaliser et de soutenir les dividendes ?

Sanofi est une vrai caricature. 1.5 milliards de cadeau fiscal annuel (compensé par Bercy en saignant à blanc les hôpitaux), et tout cela pour aboutir à un fiasco moral (pas de vaccin..), la fermeture de labos de recherche en France, une délocalisation industrielle... le tout en préservant des dividendes records.

Faut arréter de dépenser un fric de dingue pour des causes qui ne le méritent pas. Sur les 130 milliards de prêts exceptionnels demandés et obtenus par les les entreprises à la faveur du covid, plus de 100 milliards n'ont pas été utilisés et dorment dans les comptabilités des boites.
Réponse de le 12/04/2021 à 13:56 :
Le CICE n'existe plus depuis longtemps.
Les charges restent plus élevés en france qu'ailleurs....
L'argent qui est vraiment mal dépensé est celui qui va aux associations, aux CAF, à l'assistanat, aux salaires des fonctionnaires administratifs qui sont trop nombreux....
Réponse de le 12/04/2021 à 16:04 :
@Adieu BCE

Depuis longtemps ? , c'était en 2018/2019 le CICE a été remplacé par une baisse pérenne de charges sociales employeurs.
a écrit le 12/04/2021 à 12:03 :
Construction d'une usine polyvalente ultra moderne mais pour le marché asiatique bien plus attractif que le marché européen.
Le continent européen est un espace triste en voie de sous développement ou rien ne se passe et ou rien n'est trouvé.
Et au sein de l'Europe la France est un des pays dans l'état de délabrement le plus avancé.
l'Europe ressemble à ces familles qu'on nomme les fins de race .
Le monde de demain est du côté du Pacifique et plus du côté Atlantique.
Notre jeunesse va vraiment découvrir l'enfer, les plus brillants pourront s'expatrier mais pour les autres ,les plus nombreux dur dur🤣🤣
a écrit le 12/04/2021 à 11:53 :
Choisir Singapour, c'est choisir un paradis fiscal et surtout se fourrer dans la gueule des chinois.
Réponse de le 12/04/2021 à 13:00 :
Singapour, c'est aussi une dictature neolibérale, le modèle dont rêve macron pour la France avec lui à sa tête.
a écrit le 12/04/2021 à 11:41 :
Récompensée pour être totalement dépassée, nous sommes bien en UERSS empire prévu pour durer mille ans mais ce serait étonnant. C'est bien continuez !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :