Macron visite l'usine Delpharm qui va mettre en flacons le vaccin Pfizer, une première en France

 |  | 482 mots
Lecture 3 min.
Ce vendredi 9 avril, le président français Emmanuel Macron visite l'usine Delpharm de Saint-Rémy-sur-Avre, la première à embouteiller des vaccins contre le Covid-19 sur le territoire français.
Ce vendredi 9 avril, le président français Emmanuel Macron visite l'usine Delpharm de Saint-Rémy-sur-Avre, la première à embouteiller des vaccins contre le Covid-19 sur le territoire français. (Crédits : Reuters)
Après avoir reçu mardi les vaccins en vrac qui lui ont été livrés en Eure-et-Loir depuis le site BioNTech de Marbourg (Allemagne) où ils sont fabriqués, l'usine du groupe Delpharm vient de commencer à embouteiller le vaccin de Pfizer/BioNTech contre le Covid-19. Le président a profité de sa visite pour annoncer l'arrivée prochaine de vaccins 100% made in France, notamment celui de Sanofi, qui serait en bonne voie.

Emmanuel Macron a revêtu charlotte et blouse blanche vendredi pour visiter l'usine du groupe Delpharm d'Eure-et-Loir qui vient de commencer à embouteiller le vaccin de Pfizer/BioNTech contre le Covid-19, une première sur le sol français.

Cette visite intervient alors que la Haute autorité de Santé vient de recommander, pour les moins de 55 ans ayant reçu une dose du vaccin d'AstraZeneca, que leur seconde dose soit un vaccin à ARN messager comme celui de Pfizer ou de Moderna.

Lire aussi : Les moins de 55 ans vaccinés à l'AstraZeneca devraient recevoir en 2e dose un autre vaccin, dixit Véran

"Être à l'heure a été un défi"

Pour cette opération, le groupe Delpharm, qui compte 800 millions d'euros de chiffre d'affaires, 17 sites et 4.700 salariés, a embauché 60 personnes supplémentaires et investi 20 millions d'euros sur son site de Saint-Rémy-sur-Avre, dont 10,4 millions d'aides de l'État.

"Être à l'heure a été un défi. Je sais que cela a été beaucoup d'efforts, de jours et de nuits d'investissement, merci d'avoir été à la hauteur de la confiance que l'été dernier on a accordée au groupe et qui permet aussi à notre pays de produire pour la France et pour l'Europe. Vous pouvez être très très fiers", a déclaré le chef de l'État à des salariés de l'usine.

L'usine Delpharm a reçu mardi les vaccins en vrac qui lui ont été livrés du site BioNTech de Marbourg (Allemagne) où ils sont fabriqués.

Objectif: produire en France 250 millions de doses de vaccins en 2021

Au total, l'objectif fixé par Emmanuel Macron est d'atteindre les 250 millions de doses de vaccins Covid-19 produites en France en 2021.

La société Recipharm doit commencer à mettre en flacons des vaccins Moderna en Indre-et-Loire, l'entreprise Fareva s'occupera du vaccin CureVac - pas encore approuvé dans l'UE - dans l'Eure et dans les Pyrénées-Atlantiques, et Sanofi embouteillera à partir de cet été le vaccin de son concurrent Johnson & Johnson, à côté de Lyon.

Le site de Delpharm devrait produire une centaine de millions de doses du vaccin Pfizer d'ici à la fin 2021, destinées en priorité aux marchés français et européen.

"On est fiers d'être un maillon de la chaîne. On est conscient de l'importance de ce qu'on fait", a dit une employé au président tout en mettant des flacons en boîte.

Le vaccin  "100% made in France" de Sanofi en bonne voie

Le vaccin contre le COVID-19 du groupe français Sanofi est toujours en train d'avancer, a déclaré vendredi à la presse le président de la République Emmanuel Macron en marge d'une visite à l'entreprise Delpharm dans l'Eure-et-Loir.

Emmanuel Macron s'est montré confiant dans la capacité de produire à l'avenir "plusieurs vaccins français", a l'occasion de sa visite sur ce site où l'embouteillage du vaccin de Pfizer et BioNTech vient de commencer.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2021 à 18:47 :
Vu les polémique des restaurants en commités privés et que le gouvernement ni participe pas, pourrait on nous expliquer où le président et les ministres mangent lors de tout leur déplacement... Perso je doute qu'il s’achète un sandwich ou un sodebo dans une ère d'autoroute comme nous sommes nous obligé de le faire pour manger et donc survivre...
a écrit le 10/04/2021 à 11:48 :
Elle agit essentiellement au sein de la mitochondrie qui est l'organe cellulaire producteur d'énergie. Elle participe à la synthèse des globules rouges et des acides nucléiques (ADN et ARN). Elle intervient dans la multiplication cellulaire et joue un rôle dans l'efficacité du système immunitaire.
———-
Après on nous dit que les vaccins arn ne sont pas dangereux .
a écrit le 09/04/2021 à 18:43 :
Quelle première? Il aurait été plus intelligent de mettre un vaccin au point e France ! Une com franchement ridicule dont M. Macron aurait peut-être eu intérêt à éviter !!
a écrit le 09/04/2021 à 13:14 :
C'est rigolo, dans ce forum il y a un certain temps parlé de cette usine en Touraine,ça signifie que par manque de chance nous avons étés largués au départ; on reprend la place que notre pays mérite en haute technologie.
Ca va créer des emplois car c'est toute la planète qu'il va falloir vacciner.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :